Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog



Campagne blog sans pub
1 décembre 2013 7 01 /12 /décembre /2013 17:51

 

et ouais parait qu'au bout d'un certain d'inactivité, le blog est coufi de publs

 

 

mais que l'on peut y remédier en publiant, ce dont acte.

 

 

je n'ai rien à raconter ou du moins cela serait trop long.

 

 

Repost 0
Published by bellelurette - dans bellelurette
commenter cet article
4 juin 2013 2 04 /06 /juin /2013 20:50

 

 

http://latelelibre.fr/reportages/manif-anti-monsanto-paris/

 

 

Je suis totalement effarée par le manque d'abeilles dans mon quartier, c'est normal, il n'y en pas plus, grace à qui ? Grace à Monsanto bien sûr.

 

Ni papillons ni autres insectes butineurs, plus rien, un désastre.

 

C'est simple, je n'ai même pas de mouches. Ah si j'ai des mites, pffff, mais celles-là elles ne pollénisent pas, alors je les tue, ai-je raison, hein ?

 

C'est vrai quoi, de quoi je me mêle dans l'environnement, ptêt que les mites ça sert à quelque chose dans la biodiversité, va savoir ?

 

Il n'empêche que dans la lutte, je suis plus proche des abeilles, des papillons et tout autre insecte pollénisateur; car il en va de la survie de la planète, les mites je ne sais pas ?

 

Je n'ai même pas une araignée au plafond... alors que je sais que c'est très utile pour bouffer les moustiques.

 

Je n'ai même plus de moustiques... C'est grave ce monde aseptisé.

 

A part ça, cela va très bien avec Fred. Ah ah, j'en vois certains qui m'attendent au tournant pour dire du mal de lui, bé non. Il est toujours aussi gentil et il m'aide toujours autant. Cela m'épate voyez-vous, je suis la première étonnée.

 

Bon, on se voit que deux fois par semaine et c'est largement suffisant. Car il cause, mon Dieu ce qu'il cause.. il saoule avec son flot de paroles. Mais il continue à m'aider, à me booster et j'aime.

 

Et à tous les détracteurs, moi la première, il a vraiment changé et en bien.

 

Il a toujours un fond de haine en lui, je viens d'en parler avec lui au téléphone, normal, qui n'a pas la haine envers une société de merde n'est qu'une larve... il n'est pas une larve et moi non plus. On est tous contre une société qui va mal, et on n'a pas de solutions.. Avant il tapait de partout, maintenant, il comprend que cela ne sert à rien. Il préfère mettre son énergie pour faire le bien. Et c'est tant mieux..

 

Quoi vous ne me croyez pas, vous ne croyez pas qu'un type qui m'a fait tant de mal puisset changer ? Bé si et j'en ai la preuve. Bon je suis toujours sur le qui-vive et s'il fait ne serait-ce qu'un bout d'un quart de demi-faux pas, je l'éjecte et il le sait. Et on en parle.

 

Sur ce, j'ai faim, je vous quitte...

Repost 0
Published by bellelurette - dans bellelurette
commenter cet article
30 mai 2013 4 30 /05 /mai /2013 04:00

 

 

Ouais, cela fut célébré dans la mairie tout près de là où j'habite.

 

J'avais rendez-vous chez ma kiné à 15h30.

 

J'arrive essoufflé à 15h31. Ouf, une minute de retard.

 

Bon je la vois derrière son ordinateur.

 

"Je ne suis pas trop en retard j'espère ?"

 

"non, non, la personne d'avant n'est pas venue, elle a décommandé, veuillez vous installer dans le cabinet rose, j'arrive".

 

Maintenant, j'ai pigé comment cela fonctionne. Faut enlever ses chaussures. Et puis récupérer un "drap", c'est un espèce de truc tout fin qu'il faut remettre après la séance finie dans une petite pochette en plastic avec un numéro et bien rangée dans un casier.

 

Et pendant qu'elle me massait gentiment mes lombaires, elle me dit :

 

"ah mais c'est le premier mariage gai en france, c'est pour cela que c'est un peu le bordel dans le quartier !"

 

Moi, je tombe des nues. Pas du tout au courrant. Et en plus, la mairie est à deux pas de mon cabinet de kiné.

 

mais comme je suis à plat ventre, la tête dans un trou, je ne peux pas vraiment parler.

 

Mais j'entens très bien.

 

Aaaah bon lui-dis-je, lorsqu'elle m'a demandée de me mettre sur le dos ?

 

Bé oui, c'est pour cela que c'est un vrai bordel dans le quartier m'a-t-elle retorquée.

 

Ah le premier mariage gai, bé tant mieux lui ai-je dit.

 

Ensuite j'ai fait dix minutes de pédalage et lorsque je suis rentrée, j'ai tapé sur internet.

 

"premier mariage gai à Montpellier" et j'ai vu une vidéo.

 

Bé vous savez quoi ? Cette vidéo n'est plus visible !!!!

 

Gosh ! la loi est passée merde. Il est possible de se marier entre homos.

 

Perso, je suis pour. Et puis même si j'étais contre, la loi c'est la loi.

 

Alors pourquoi la vidéo a-t-elle été retiré de dailymotion ?

 

On voyait juste Madame La Maire (et oui à Montpellier c'est une dame) qui proclamait leur union.

 

Et ils s'embrassaient. Et puis c'est tout.

 

Moi j'ai bien vu qu'ils s'aimaient. Cela transpirait. Ils étaient très émus. Ils regardaient leur habits, pour voir si tout était parfait. Ils étaient rasé de près, se tenaient pas la main, tendrement.

 

Alors parait-il que cela a foutu un gros bordel dans le quartier, qu'il y avait la presse, 200 photographes et je ne sais quoi encore...

 

Moi, je suis de tout coeur avec eux, même si je ne les connais pas, je suis pour le mariage gay.

 

Et alors je suis encore plus pour qu'un mariage soi-disant "normal". Car j'estime qu'un mariage gay, c'est beaucoup plus réfléchi. un mariage gay, ce n'est pas pour les convenances, pour faire plaisir à papa-maman. Et en plus, un mariage gay, ce n'est pas parce que la fille est enceinte !!!!

 

Bref, je suis pour les mariages entre homos, vous l'aurez compris. Et ce qui sont contre, bé de toute façon, la loi est passée, alors ravalez votre salive.

 

Après, les détracteurs disent : "oui, mais les enfants ?" Ah la voila la question qu'elle est bonne !

 

Alors déja, combien de couples mariés, qui se désunissent ? Et que les momes en général sont à la responsabilité de la mère ? Que le père se désinteresse de sa progéniture ?

 

ça c'est un sujet banal.

 

les couples homos veulent avoir des enfants ?

 

J'ai vu un reportage hyper édifiant là-dessus. Tourné au US. Un couple d'homos hommes et qui avaient deux gamins hommes. Procréés je ne sais plus comment, mais en tout les cas, ils vivaient très  bien tous les quatre. Aucun souci de "qui faisait la mère" ou je ne sais quoi, ils s'en fichaient et ils étaient très heureux.

 

Je suppose que cela doit être pareil avec un couple de femmes. On s'en fout qui fait l'homme et qui fait la femme, à la limite, il n'y a ni homme ni femme. Enfin disons dans les clichés : "toi femme, à la cuisine et moi homme moi ramener l'argent".

 

C'est fini ce temps-là non ?

 

en plus en ce moment, c'est moi argent et homme à la cuisine !

 

Enfin c'est quand il veut !

 

Bon il recommence à me faire quelques soucis mais pas trop grave. Qui, qui, bé Fred bien sûr. Mais rien de grave. Je crois qu'il trouve qu'il s'occupe trop de moi, et que je n'ai pas assez de reconnaissance. Il m'amène de partout, me fait payer moins cher, me fait comparer les prix, m'aide à plein de choses, me fait la cuisine...

 

Mais là où je n'ai pas aimer, c'est qu'il dise sur son propre facebook, des trucs qu'il devrait me dire en face, ou en message privé. Bon, j'ai fait un peu la couleuvre, car j'ai besoin de lui.

 

Avec lui, je l'avoue, je me sens revivre, je vivais comme une recluse. Je ne sortais plus. Il m'a boostée, m'a emmenée voir la mer, au restau, dans les magasins, plein de choses que je ne faisais plus.

 

En fait, je me laissais mourir à petit feu. Mais s'il me lâche, je vais retomber. Je suis sur une bonne montée, je vais chez le kiné, cela me fait un bien fou, petit à petit je remonte la pente, faut pas qu'il me lache !

Repost 0
Published by bellelurette - dans bellelurette
commenter cet article
24 mai 2013 5 24 /05 /mai /2013 17:26

 

 

"Le printemps est en prison

Combien c'est pour  la rançon ?

Elle est bonne cette question !"

 

Dans les commentaires, vous pouvez rimer autant que vous voulez !

 

Repost 0
Published by bellelurette - dans bellelurette
commenter cet article
19 mai 2013 7 19 /05 /mai /2013 22:32

Je ne sais pas si je vous ai dit que je souffrais atrocement du dos, des reins, des genous et du reste ?

 

Que j'avais un traitement initial qui ne me faisait plus aucun effet. '(lamaline supo et thico je ne sais plus le nom)

 

Bref, j'ai un nouveau traitement. Tramadol 150 mg midi et soir et doliprane trois fois par jour.

 

Putaing je me sens revivre !

 

Je ne dis pas que je ne sens plus aucune douleur, oh que non. Mais je suis capable de sortir, de marcher au moins plus d'une heure durant.

 

Cela me fait un bien fou, c'est dingue.

 

Moi qui vivait recluse, je sors, enfin !

 

Hier avec Fred, je suis allée dans une grande surface, chose qui ne m'était pas arrivée depuis des lustres, et pourtant il y avait de la populace. Bé non, j' avais pas mal. Enfin si, mais c'était largement supportable.

 

Alors qu'avant ce traitement, bé je n'y serais jamais allée dans ce magasin, tellement cela me brûlait dans le dos.

 

bé là, tranquillou, alors que ce magasin est hyper grand, bé j'ai pu aller et venir dans tous les rayons.

 

J'ai promis une chose à mon médecin et je vais le faire. C''est que si mon traitement était efficace, je vais aller chez le kiné.

 

Et oui.

 

Parce que les anti douleurs c'est bien sympa, mais il faut absolument que je me remuscle le dos.

 

Faudrait aussi que j'aille à la piscine, mais j'ai honte. Je pèse 92 kilos, je ne sais même pas si je rentre dans un maillot de bain.

 

Et puis avec mon genou en vrac, je ne peux pas descendre correctement les marches.

 

donc là j'ai vraiment trop peur.

 

On va commencer par le kiné. J'ai peur, je vais en tester un nouveau dans mon quartier, j'espère qu'il (ou elle je ne sais pas) sera bien.

 

bon demain c'est lundi, encore un jour férié.

 

mardi qu'est-ce que je fais ?

 

Rien, mardi je ne fais rien, j'atttends mercredi.

 

Mercredi, merde, c'est le jour des enfants, je ne fais rien.

 

Ouaih jeudi, je bouge !!!!

 

Repost 0
Published by bellelurette - dans bellelurette
commenter cet article
10 mai 2013 5 10 /05 /mai /2013 20:19

Je vais commencer par les mauvaises :

 

En ce moment, c'est le FISE.

 

Festival International des Sports Extrêmes que ça veut dire.

 

Sur cinq jours, cela draine environ 400.000 personnes. Je ne vous raconte pas l'état des lieux, le bruit, les nuisances de toute sorte, énormément de jeunes ne pense qu'à une chose, c'est se foutre une "pilée", terme que j'ai entendu dire avant hier, bref se saouler la tronche.

 

Et encore deux jours de ce tintamarre, dimanche c'est la finale. Mais aujourd'hui et demain, le FISE en lui même finit à 23.30 heures. Sauf qu'il y a des dégâts colatéraux, des canettes de partout, de la pisse, des cris et j'en passe.

 

Dimanche cela finit vers 17 ou 19 heures je ne sais plus, mais c'est la grande finale, c'est là où cela draine le max de gens, grrrr...

 

Il me semble bien que l'année dernière, je m'étais promis de ne pas être là cette année, bon je me repromets que je ne serais pas là l'année prochaine.

 

En plus il y en a qui ont ramené des "vuvuzela", vous savez ces espèces de cornes utilisées dans les matches de foot..

 

Bon je clos le sujet du FISE, parlons donc de ma retraite complémentaire, sujet oh combien brûlant pour moi.

 

Mardi, donc la veille d'un jour férié, je reçois un joli courrier, me demandant exactement les mêmes papiers que ceux que j'ai envoyé le 19 avril. (25 photocopies, 2.35 euros d'envoi, en courrier simple, j'ai pas envoyé en recommandé, je ne jugeais pas cela nécessaire, vu que l'adresse c'est un cedex)

 

Ni une ni deux, je choppe le bigo et j'appelle. Une voix masculine totalement endormie me répond. Aaaaalooo.

 

Bonjour monsieur, je vous donne mon numéro d'identifant ?

 

Ouiiiii...

 

30 secondes après (au moins)

 

- Qui puis-je pour vous maaadaaaame (j'avais l'impression qu'il baillait alors qu'il n'était même pas 16h)

 

- Bé j'ai reçu un courrier me demandant exactement les mêmes papiers que ceux que je vous ai adressé le 19 avril.

 

- Ah bon, je ne sais pas, je vais en parler à ma collègue.

 

- Vous comprenez Monsieur, moi j'ai réellement besoin que cette situation soit clarifiée, car j'ai besoin de me rapprocher du CCAS, afin de faire mon nouveau titre de transport et plein de choses.

 

- ah bon, je vais en parler à ma collègue.

 

J'ai raccroché fissa avec un peu la haine. Aujourd'hui vendredi, vous pensez bien que je n'ai pas rappelé. Viaduc oblige. Et je n'appellerai même pas lundi car je suppute que plein de monde va appeler lundi. On va attendre mardi voire mercredi.

 

Et la bonne nouvelle alors ?

 

Bé la bonne nouvelle, c'est Fred. Autant j'ai pu le détester tellement il m'a fait des misères, autant en ce moment je l'apprécie. Il est d'une gentillesse exemplaire, à mes petits soins, il m'aide à faire mes courses, et même, et ça c'est le summum, hier soir il m'a invité au restau en bord de plage. Nous avons d'abord fait une longue marche sur la rive, moi les pieds dans l'eau, pendant une bonne demi-heure, et puis nous sommes allés manger des moules. On s'était mis un contrat, pas manger de la journée ni de picole. On est arrivé au restau affamés ! Il a juste bu un panach avant de manger, moi un pastis et un verre de chardonnay en mangeant. Et c'était bien suffisant. C'était cooooooooool ! Pas un poil de vent, une mer d'huile, personne, le rêve ! Et lui d'une zénitude... moi qui l'ai connu si énervé, j'en était toute époustouflée.

 

Pourvu que ça dure...

 

Et pour finir, voici ce que j'ai lu sur le site officiel de Gad Elmaleh :

 

"Le barrage de la langue ? bé c'est les dents !"

 

A plus.

 

Repost 0
Published by bellelurette - dans bellelurette
commenter cet article
3 mai 2013 5 03 /05 /mai /2013 21:49

Ça crie de partout.

 

Je n'y pige que dalle. Bon a priori ce ne sont que des mecs, légèrement avoinés, qui fêtent une victoire de rugby. J'en sais rien mais alors qu'est-ce que c'est fort. Ils crient à tue-tête. Et reprennent en coeur. En coeur, je t''en fichtre

 

Tiens ça y est, cela s'est calmé !

 

Mais alors pas dans les logements. C'est pire !

 

Bon calme-toi Lulu, n'écoute pas. N'écoute pas ce bruit incessant. Surtout ne l'écoute pas. Ferme tes oreilles. N'écoute pas non plus le portail qui fait un bruit internal, non ne l'écoute pas.

 

N'écoutes rien. Fais la sourde. Cela n'est plus de ton monde. Accèpte sans écouter, Accèpte.

 

Accepter, yes. Je fais la sourde, yes. Je supporte, yes.

 

Je suis tellement zen que je n'ai plus envie de crier.

 

ça ne sert à rien. Et si on se manifeste, ils vont crier encore plus fort alors pas la peine.

 

C'est le printemps, ils sont tout heureux, ils se font des bouffes entre d'jeuns, et moi, je n'ai qu'à fermer ma gueule.

 

Mais bon, ça va bien. A part qu'ils commencent à jeter les canettes par le balcon, tout va bien.

 

C'est génial de jeter ses cannettes par-dessus le balcon.

 

Putaing, moi je voudrais qu'il y en ait un qui se fasse choper, et qu'il fasse un TIG ou autre.

 

Qu'il soit obligé de ramasser la merde des autres, et sa merde.

 

Qu'il comprenne que la terre est ronde et que ce n'est pas une poubelle.

 

Que chacun est responsable de ses propres déchets et qu'il faut fairre attention.

 

Tout comme il faut faire attention à l'eau que l'on use. C'est si précieux.

 

Par exemple, j'ai une machine à laver.

 

Bé si je peux laver à froid, je lave à froid. Ou à 30° maximum, cela suffit largement.

 

Je connais des gens, bé faut absolument laver à 60° , pffff, nul.

 

Ouais ça lave mieux. Bé ça lave pas plus !

 

Un linge qui est très peu sale, franchement, c'est de l'abus de le laver à 60°

 

Après cela te pompe de l'electricté pour rien.

 

C'est pas comme-ci un mec qui a les mains dans le cambouis et qui s'essuie de longue sur son jean. Là, faut faire à 90°  peut-être.

 

et encore.

 

bon revenons à nos moutons. Moi perso, je lave à froid. Et franchement, avec le prélavage et la poudre qui va bien, cela lave très bien. Mon linge est nickel chrome et cela ne prend pas des heures.

 

Et à froid, c'est à température ambiante. J'avoue qu'en plein hiver, ça craint un peu, car le froid, bé ça gèle un peu. Mais là, à température ambiante, cela veut dire aux alentours de 18 ° en gros, bé c'est largement suffisant, tudieu!

 

taing ça crit toujours dehors, enfin non ce m'est pas dehors, mais dans un appart. C'est loin, je vais pouvoir dormir, ouf. Mais alors qu'est-ce que ça crie ! Mais ça crie loin, alors je m'en fiche.

 

chez moi c'est la paix. Je viens de faire décongeler deux mergez. Et cette aprèm, je me suis fait un joli plat avec des petits pois écossés, un peu d'oignon, une carotte, quelques herbes. Mmmum, une mergez avec un tout petit chtouille de petits pois.

 

Rien que d'en parler ça me coupe l'appétit. J''ai un vrai problème avec la bouffe en ce moment. Ça sent bon, j'aime humer et dès que je me mets à table, je n'ai plus faim.

 

Mais alors vraiment plus faim. On pourrait me proposer les plus jolis mets devant moi, beurk, je n'en veux pas.C'est d'un chiant !

 

Quoique si on me proposait une huitre...

Repost 0
Published by bellelurette - dans bellelurette
commenter cet article
25 avril 2013 4 25 /04 /avril /2013 20:27

Allez un an de plus !

 

Un sms, un message sur ma boite vocale, une carte postale, un bouquet de fleurs et une bouteille de rosé.

 

Et personne pour me faire la vaisselle !

 

J'ai surtout aimé le coup de téléphone avec mon fils:

 

"Bon, 51 ans, il ne te reste plus que neuf ans pour la retraite !"

 

Humour, humour.

 

C'est bien 61 ans que je fête aujourd'hui, mais pas en grandes pompes.

 

Ah si que je vous raconte un truc drôle.

 

En 1969, j'ai travaillé pendant trois mois et demi aux chèques postaux. Je me souviens très bien du taf, on était sur des grosses machines pour imprimer les chèques. Oui oui, les chèques étaient imprimés en volume. Enfin, je n'avais pas fait que ça, au début, il me fallait trier les chèques, avec un doigt en plastique. Il fallait aller à une vitesse de dingue, mais comme j'avais 17 ans, j'allais très vite.

 

Bé maintenant, pour ma retraite complémentaire, c'est tout un binz pour avoir un papier justifiant que j'ai bien travaillé chez eux. J'ai déja envoyé mon buttetin de paye et mon certif de travail, bé ils m'envoient d'adresse en adresse.

 

Bon ils sont gentils, ils m'ont envoyé une enveloppe que je n'ai pas besoin de timbrer. C'est à Dijon maintenant. Et il faut de nouveau que je remplisse un formulaire avec mon nom, mon prénom, mon n°de sécu, à quelle période j'ai travaillé, en tant que quoi et tout le bastringue.

 

Merdum ! J'ai déja envoyé photocopies de mes feuilles de paye et de mon certificat de travail, lesquels indiquent tout.

 

vive l'administration française, j'adore !

 

Mais je ne lacherai pas l'affaire, car trois mois et demi, cela peut compter dans une carrière.

 

J'y crois pas trop mais bon, je fais le max pour être à jour de mes papelards.

 

La semaine dernière, 25 photocopies. 2.35 euros de frais de timbre pour être à jour vis-à-vis de ma retraite complémentaire.

 

Faut que ça s'arrête. Je voudrais bien recevoir un papier comme quoi mon dossier est à jour et que je vais percevoir telle somme.

 

Afin d'aller au CCAS, de justifier de mes droits, et de demander une aide ménagère.

 

Car voyez-vous, les amis, j'ai un tel mal de dos, de reins et de genou, qu'une aide ménagère ne serait pas de refus.

 

Bon, je vois mon médecin demain, j'en ai des choses à lui demander ! (ce médecin est une femme, mais je ne sais pas comment dire, on ne dit pas ma médecine...)

 

mais pour avoir l'aide ménagère, je dois attendre un papier du CCAS... pourvu qu'il arrive demain matin. Afin de le faire remplir par mon médecin.

 

Et surtout, surtout, ne pas toucher plus que 777.09 euros par mois. ma retraite est de 620 euros en gros. Pour l'instant ma retraite complémentaire est d'un peu moins de 100 euros par mois, donc je devrais passer.

 

J'espère qu'avec les photocopies que je lui ai envoyé (à ma retraite complémentaire), elle ne va pas monter à plus de 150 euros par mois ?

 

Sinon je suis morte, plus d'aide pour avoir une aide ménagère, ou alors payer plein pot.

 

Bé si au pire je touche 620 euros de retraite et 150 euros de complémentaire, bon admettons que cela dépasse d'un centime, que je sois un chouille au delà des 777,09 (j'adore les .09) que puis-faire ?

 

Admettons que tout compris, j'arrive à 780 euros, ce qui n'est pas bésef, admettons-le, si je dois payer une aide ménagère à 15 euros de l'heure, 4 heures par semaine, cela fait au bout du mois : 240 euros. Je n'aurais jamais les moyens de débourser une telle somme, faut pas rêver.

 

Deux heures par semaine ?

 

Bon on verra, je n'en suis pas là. Mais j'ai réellement besoin d'une aide.

 

Yéééééééééééé c'est la fête au village.

 

Les travaux sont finis tout autour de mes immeubles, alors ça y va au jeu de ballon. C'est beau, c'est propre, alors pourquoi ne pas en profiter. Grrrr...

 

Là ils sont sept. Et ping et pang et poung. Ca m'énerve. L'endroit est trop joli pour qu'on le dégrade. Pitié.

 

Bon allez, je vous laisse car je commence à m'énerve et ce n'est pas bon pour mon coeur.

 

Ah oui, je ne vous ai pas dit, mais je me suis trouvée une douleur au coeur, grr.. je verrais ça avec mon doc demain, mais franchement j'ai un peu la trouille.

 

Bon c'est mon anniversaire, alors je ne vais pas broyer du noir aujourdh'ui alors la vie est belle !

 

 

Repost 0
Published by bellelurette - dans bellelurette
commenter cet article
18 avril 2013 4 18 /04 /avril /2013 00:00

OB me propose de passer à leur nouveauté, bé je ne veux pas.

 

J'ai peur !!!!

 

Bouh j'ai passé une sale journée.

 

Pourtant, lorsque je me suis éveillée, j'étais en pleine forme.

 

Et Fred et arrivé.

 

Gentil comme tout ceci dit.

 

Mais avec du linge, plein de linge, beaucoup de linge à laver.

 

De midi à 19h cela a duré, pfff.

 

Et pendant ce temps-là, bla bla bla et re bla bla bla.

 

Et ci et ça et mi et patin couffin, pff, mais quand est-ce qu'elle va s'arrêter cette foutue machine à laver ?

 

Trois machines. Il en avait marre aussi. A la fin de la deuxième, il voulait lacher l'affaire et me laisser son linge pour le récupérer plus tard. Bé non, hein, quitte à y être, autant aller jusqu'au bout.

 

Il avait garé sa voiture assez loin, et nous nous étions convenus qu'il aille la récupérer et qu'il me sonne pour que je descende sa valise pleine de linge tout mouillé.

 

ça sonne à la porte.

 

Je pensais que c'était lui.

 

Bé non.

 

C'était Gab, qui voulait la clé de chez Bébert. Elle arrive, à peine bonjour, avec deux gros sacs, qu'elle dépose ici et là, à peine bonjour, suspendue à son portable et "offre-moi une clope"...

 

Et qui m'explique des trucs dont je n'ai strictement rien à faire. Vous comprenez, elle sort de post-cure et elle a la pêche. Mais il faudrait que le monde tourne autour d'elle. Comme avant. Ou comme dans son centre où elle était chouchoutée.

 

Retour à la vie, ma fille !

 

Après 7h à blablater avec Fred, enfin c'est surtout lui qui cause, de tout et de rien, bé j'avais envie d'être seule, au calme, écouter ma musique, me mettre sur internet, vivre ma vie à moi quoi, ouf, parce que des fois, j'en ai marre d'écouter les autres.

 

Alors la Gab, je lui ai prié gentiment de quitter les lieux. Ce qu'elle fit en claquant presque la porte.

 

Et merde.

 

Des fois, je me dis que je ne suis entourée que d'une équipe de bras cassés. Ils sont tous là à se plaindre, à raconter leurs histoires, et toi (enfin moi), si tu veux en placer une, ils n'en ont rien à foutre, tellement ils s'écoutent.

 

MOI ET MOI ET MOI ET MOI ET MOI JE.

 

Merdum, je ne suis ni assistante sociale, ni psychologue, et encore moins psychiatre, pourquoi ils veulent tous me parler ?

 

Ils ne voient pas lorsque je lêve les yeux au ciel ? Non, ils ne voient rien. Ils ne voient pas que j'en ai marre ? Non, ils ne voient rien. Ils sont juste imbus de leur personne. Et moi je suis transparente.

 

Je laisse couler, je ravale ma salive. Tu as vu, je n'ai pas encore parlé de moi !

 

Bé moi, je me débats avec mon dossier de retraite complémentaire, c'est un truc de dingue.

 

J'ai un dossier "provisoire"... et ils me demandent encore de la paperasse, au moins 25 photocopies à faire (et à envoyer à mes frais bien sûr), alors que c'était "soi-disant' numérisé. Bravo la France et l'adminstration.

 

L'autre nuit, j'avais la boule au ventre, mais alors une vraie boule. Ils me demandent des papelards de 1979 ou que sais-je encore bien plus tôt. J'ai perdu des papiers, où on me les a volé où perdu dans un déménagement que sais-je ?

 

Bref, je vais ENCORE leur envoyer des copies de tout ce que je peux et après, j'espère qu'ils vont m'accepter en tant que retraitée non provisoire.

 

Afin que je puisse avoir une aide ménagère. Car dans ma bande de bras cassés, il n'y a aucune personne qui me fait un soupçon de ménage, tchi que dalle. Ah ça pour blablater, ils sont forts. Ils savent pourtant tous que j'ai mal aux reins, au dos, et surtout à mon genou depuis ma fracture, mais pour passer l'aspi, il n'y a plus personne, sauf pour me l'emprunter !

 

Faut compter que sur soi.

 

Fred me disait cet aprèm, ouai, il faut pleurer, aller voir une assistante sociale et pleurer... j'ai pas de sous, je vais me suicider si vous ne m'aidez pas, bé c'est pas mon style ou je n'ai pas été éduquée comme cela.

 

Des bras cassés je vous dis ! Des assistés, des dépressifs. Des qu'on pas un rond. Des normaux en fait, vu que c'est la normalité de ne pas avoir un sou, d'être au chomedu, et merde.

 

Ah si j'avais un apn, je vous montrerai comment cela a changé dans mon quartier. 1200 mètres carrés en teck au sol, avec des bambous tout autour des résidences (bé oui, même si on est en hlm, cela s'appelle des résidences), des arbustes tout jolis.

 

Cela fait maintenant trois mois que dès huit heures du mat, j'entends les visseuses, la scie sauteuse, le groupe (son nom m'échappe, vous savez pour faire de l'électrité), la perceuse.... Cela s'arrête entre 12 et 13h et cela reprend jusqu'à 16h. Ouf à 16h cela s'arrête. Enfin pas pour tout le monde.

 

Car la nuit, il y a plein de roms ou autres qui viennent farfouiller pour grapiller des bouts de bois. Ils sont d'une discrétion !!! Et Vlim et Vlam, ils te mettent à terre les protections du chantier, cela fait un boucan pas possible. Et bien sûr ils ne referment pas derrière eux.

 

Bref; c'est le bordel mais c''est bientôt fini. Enfin non, cela ne sera jamais fini s'ils ne mettent pas des poubelles. Je dis cela parce qu'il y a une épicerie qui est ouverte jusqu'à pas d'heure, disons 2 ou 3 heures du mat et qu'il y a souvent une agglutination de, hum, éxcusez-moi du terme, de rebeus, qui ne savent pas quoi faire de leur vie, qui sont là, à se réunir, en buvant du coca ou autre, et oublient souvent de mettre leur cannette dans une poubelle, alors ils la jettent au sol, shootent dedans, ou la mette justement dans les vasques des nouveaux arbustes.

 

Ça me désole franchement l'irrespect. Franchement j'ai la trouille. J'ai peur que lorsque le chantier sera terminé et qu'il soit ouvert au tout venant, ils soient tous là. A jouer au foot avec des canettes vides et en laissant tout en vrac.

 

Ah et puis il y a le FISE au mois de Mai. Ma hantise. Cela attire trois cent mille personnes. vi vi 300.000 personnes. Sur cinq jours. Les espaces verts sont détruits, les arbres massacrés, la faune et la flone n'existent plus, tout le monde pisse n'importe où, une année ne suffit pas pour reconstruire tout ce qui a été détruit. UNE HONTE.

 

Et nous riverains, on a beau protester, dire qu'il faudrait un lieu exprès pour un tel rendez-vous, ailleurs qu'ici, bé non, on ne nous écoute pas. C'est trop bien ici. Pensez-bien. Accessible par le tram, un plan d'eau magnifique, de la pelouse en veux-tu en voilà, le Lez qui coule, des gradins faciles à installer, le top de chez top.

 

La faune et la flore, ils s'en foutent. Les premières nichées des poules d'eau ou de canards, ils s'en foutent. Avant il y avait des cygnes, bé ils se sont fait la male. Un endroit paisible, qui va être de nouveau dévasté trois semaines avant l'événement à cause de leurs installations. Des piquets qui vont être très forts enfoncés dans la terre pour planter leur sono. Cet événement est monumental. Et destructeur.

 

Une fois, je suis allée à une réunion "après FISE", où, nous, riverains, étions conviés. Bé, ils n'en avaient rien à fiche de notre avis, j'étais dégoutée. Il n'y avait que des élus et des présidents du comité du FISE et ils réglaient leur compte, et ils se faisent des gorges chaudes, en se disant qu'ils avaient bien gagné leur vie, et qu'il fallait que le FISE soit reconduit l'année d'après.

 

C''est que ça rapporte un événement pareil. Trois ponts et une passerelle pleines de pubs. Je me souviens la première année, il n'y en avait que pour Nokia.

 

Bref, j'en ai un tout petit marre de clavioter.

 

A plus.

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by bellelurette - dans bellelurette
commenter cet article
15 avril 2013 1 15 /04 /avril /2013 21:33

 

 

J'y peux rien, même après tant d'années, ce sketche qui fait toujours rire !!!!

 

 

Repost 0
Published by bellelurette - dans bellelurette
commenter cet article

C'est Moi !

  • : Bellelurette
  • Bellelurette
  • : Ce qui me vient au jour le jour.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Archives