Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog



Campagne blog sans pub
18 juillet 2012 3 18 /07 /juillet /2012 00:00

On est bien mardi ce soir, pmfff, enfin presque mercredi puisqu'il est minuit et une minute.

 

Donc vendredi soir, je naviguais tranquillou, quand soudain, zoup, mon ordi s'éteint tout seul.

 

Et se rallume mais avec plein d'infos que je n'avais jamais vues.

 

Et me demande "crlr+alt+del

 

bien bien bien.

 

Déja dans ma petite tête de linote, je cherche la touche "del" Et me dis que cela doit vouloir dire "delete" donc supprimer" donc la touche "suppr".

 

Je fais la manip et l'ordi s'éteint. Pas que l'écran hein ! Mais la tour.

 

Bouh pas bon de chez pas bon !

 

J'éteins tout, je rallume et de nouveau le même topo, ou alors carrément rien.

 

Bon je laisse tout tomber et samedi 14 juillet, j'appelle un dépanneur et lui laisse un message. 7/7 j'ai comme info. Mais un 14 juillet, je me dis qu'il a ptêt pris un jour de repos va savoir. J'essaye de redémarrer la bête, tchi que dalle. Je laisse passer samedi, samedi soir je vais au feu, dimanche je n'en branle pas une et lundi matin je rappelle.

 

RV pris à 14h. Il a bien passé une bonne heure avant de trouver que la panne était dans la tour et, après l'avoir démontée, passé l'aspiro, testé le disque dur, me dit :

 

"Bé votre tour elle est malade, faut que je m'amène à la clinique des ordis"

 

Bien sûr ce ne sont pas ses mots, mais les miens.

 

Taing elle était grave malade ma tour ! obligé de changer le bloc d'alimentation. Et entre temps, et il ne sait pas pourquoi, j'ai plus de fichiers. Toutes mes photos, tchao bye, snif, grrr... Ca m'apprendra à ne pas avoir de disque dur externe et faire des sauvegardes.

 

Et aujourd'hui, vers 17h30 au lieu de 16h, il revient avec ma tour, rebranche tout et hop, elle fonctionne à merveille. Sauf que c'est pratiquement configuration usine.

 

Il a passé 2h30 à la maison pour m'expliquer plein de choses. j'en ai pigé que le quart. Mais un mec franchement pro.

 

Quoi le prix ? Bé je ne vous dirais pas, mais franchement, c'est plus qu'archi honnête,

 

A part ça, je suis allée chez le toubib aujourd'hui, tudieu, mon furonche ne veut pas cicatriser. Elle voulait me mettre sous antibio. Bé moi je ne veux pas, na. Je sens bien qu'il se referme mais c'est hyper long.

 

Et le plus triste, c'est que je ne pourrai pas aller à la piscine avec mon fils qui arrive dans deux jours, sniiiiiiiif !

 

Repost 0
Published by bellelurette - dans bellelurette
commenter cet article
7 juillet 2012 6 07 /07 /juillet /2012 01:50

Ouaih hyper coincées.

 

J'ai un ENORME furoncle, voire un entraxe sur le haut de ma jambe gauche.

 

Très mal placé, dans l'entre-jambe.

 

Cet aprèm, je suis allée à la pharmacie, pour demander comment faire pour le faire "murir".

 

"Exomédine" on m'a dit.

 

Alors je suis là, les jambes fermées, avec un coton d'exomédine sur ce truc horrible.

 

Je voudrais qu'il pête, bordel. Tout à l'heure, j'ai pris un couteau, je voulais le cisailler. Je fais chauffer le couteau, histoire qu'il soit propre. Et chaud. Bé j'ai pas réussi.

 

Seule c'est tellement difficile.

 

Aaah mais j'ai des cutters ! Bé je viens d'essayer, tchi que dalle. Il n'est pas assez mur, pourtant qu'est-ce qu'il est gros. De l'extérieur, il fait bien trois pièces de deux euros, mais de l'intérieur, il me tient dans la main, pour vous dire l'ampleur.

 

Il n'est pas mûr ce con. Pourtant qu'est-ce qu'il est laid, et rouge et violet et qu'il dépasse.

 

Ce matin, je suis allée chez le coiffeur, avec un grand pantalon. J'avais qu'une peur, c'est qu'il explose là bas.

 

Et c'est pas la première fois que cela m'arrive. La dernière fois, il a explosé en pleine nuit. Ce n'était pas au même endroit mais le résultat était ou sera le même. Du pus et du sang de partout.

 

Et après, tudieu, qu'est-ce que cela fait mal !!! mais cela fait du bien qu'il soit vide.

 

J'attends que ça, qu'il pête.

 

J'ai pas du tout aimé la réaction de la fille de la pharmacie. On aurait dit qu'elle était déjà écoeurée. On voit bien que c'est une jeunette. Cela aurait MA pharmacienne, qui a prit sa retraite, elle aurait réagi tout autrement.

 

La jeunette, je lui ai simplement dit que j'avais un énorme bouton dans l'entre-jambe, elle a reculé ! Comme-ci j'avais la poisse, la peste et le choléra. Bon je voulais aussi de l'homéolasmine pour un tout petit bouton que j'ai sous la lèvre. Mais alors tout petit petit. Une toute petite merdouille que j'ai du mal à cicratiser. Mais franchement rien de rien.

 

Alors la jeunette, légèrement écourée, elle me dit : "exomédine". et de loin, cela vous fera 6.47 euros.

 

Je lui ai donné dix euros, elle m'a rendu la monnaie en m'ignorant, comme-ci j'étais une pestiférée !

 

Bé putaing, si tu ne veux pas voir des malades, change de métier ! Car dans une pharmacie, on ne voit que ça des malades. On ne vient pas dans une pharma pour acheter des carottes, hein ?

 

T'as pas encore vu le pire ? les gens en manque. Qui tremblotent. Ou qui n'ont pas encore leur ordo et qui demandent leurs produits et qu'il faut leur avancer.

 

Bon c'est une toute petite pharmacie du quartier. Va savoir quels clients elle a eu avant moi. Ça doit être ça. Mais je m'en fous, moi, elle m'a reçu très mal. Et me recevoir mal dans ma pharmacie, j'aime pas, mais alors pas du tout.

 

Ptêt que c'était son premier jour, va savoir, car je ne l'ai jamais vue cette gamine. Et derrière le comptoir, j'ai bien vu deux hommes. Occupés à servir d'autres clients. Mais je n'arrive pas à cerner qui est LE pharmacien. C'est que je n'y suis pas toujours fourrée dans cet endroit.

 

Ah si, avant, lorsque c'était LA pharmacienne, il y avait un distributeur d'eau. Et il m'arrivait de venir boire un verre d'eau et de discuter avec elle. Sans jamais la déranger dans son travail. Elle m'en apprennait des choses. Comme quoi la biafine, c'est une grosse fumisterie. Alors que moi je suis à 100% pour la biafine.Bé non que disait-elle, tu prends de l'huile d'olive et du vinaigre, et cela te calmera aussi bien. Bon moi je connaissais la tomate....

 

Mais de toute façon, je suis interdite de soleil à vie. J'ai une peau de rousse. Vers mes 18 ans, j'ai voulu faire la belle. J'ai bien cramé. Je n'étais pas rouge, j'étais cramoisie. Impossible de m'asseoir ni de rester debout, j'avais mal partout. Le moindre geste me faisait mal, alors que je les voyais, les autres, se dorer au soleil. La honte. J'étais brûlée.

 

Je tournais de l'oeil. On m'a mise dans un appart et je n'ai fait que dormir. Je ne supportais pas le moindre contact, j'étais archi mal. J'ai pelé comme jamais de ma vie je n'ai pelée. Et ma peau en-dessous était toujours rouge, une horreur. J'avais chaud et froid, j'étais mal, mais alors archi mal.

 

Et les autres, tout bronzés, étaient prêts pour aller faire la fête le soir. Je n'étais qu'un parasite, même pas on me donnait à manger ni de l'eau à boire, personne en avait rien à foutre de moi, je n'existais même plus. Je les voyais déhambuler dans l'appart, à qui ce fera le plus beau ou la plus belle, alors que je souffrais le martyr.

 

Je n'existais plus, j'étais un poids mort. Une moins que rien. Un déchet. J'avais pas un rond en plus. Rien de rien, tchi que dalle. J'étais descendue dans le sud sur un coup de tête, sans payer le train, et je n'avais pas un centime.

 

J'étais totalement à la rue !

 

Je crois même qu'ils m'ont viré, je ne sais plus.

 

Ou alors je suis partie de moi-même. Je penche pour la dernière supposition. Mais alors où suis-je allée et qu'est-ce-que j'ai fait, je n'en sais fichtre rien.

 

AAAhhh si cela me revient. Bé j'ai fait du stop. Bouger, bouger, fallait bouger. Remonter vers la Capitale. Mais je n'avais aucune racine, personne qui m'attendait, j'allais à l'aveuglette. Marcher, marcher, et marcher encore.. Montrer son pouce et que la personne t'emmène loin, et t'invite à manger et à dormir.

 

Je n'ai aucun souvenir de ce voyage, si ce n'est que j'ai téléphoné à un ami pour qu'il puisse m'accueillir. Il m'a dit oui, si ce n'est que je lui ai ramené des poux et la galle.

 

Et sa femme était enceinte, pffff, la galère.

 

Retour à la rue.

 

La galle c'est un truc horrible. Ce sont des petits animaux qui gitent dans votre corps, et qui se réveillent surtout la nuit, aaaahgr rien que d'y penser, ça me donne envie de me grattrer, mais non, je suis délivrée de tout ça, mais à l'époque, bé non.

 

Donc la galle, ce sont comme de tous petis animaux qui gitent dans votre corps. Juste sous votre peau. Et qui aiment les commissures. Entre les doigts. c'est une horreur.. Ça gratte hyper fort. bon j'étais à Paris. Et même si j'étais à la rue, il y avait moyen de me soigner, et de la gale et des poux. Et gratuit.

 

C'était dans un endroit bizarre, du côté de la gare de l'Est, fallait se déshabiller totalement et ils "gazaient" totalement toutes nos affaires. Puis on passait sous une douche, et ils nous "gazaient" de partout.

 

On ressortait tout propres, mais avec une espèce de poudre blanche.

 

Je ne sais plus où j'ai dormi ce soir-là, où si j'ai marché dans les rues de Paris. De toute façon, mon coeur, c'était l'île de la Cité. C'était le grand rendez-vous des voyageurs. Avec un joli parc où l'on pouvait se vautrer.

 

Mon aventure de dehors n'a duré que un an. Putaint d'année !

 

Mon meilleur souvenir ?

 

C'était à Lyon. On était quatre dans la rue à faire la manche.

Il y avait un vernissage de je ne sais pas quoi. Je demande la pièce à un monsieur.

Bé ce Monsieur c'était Jean Marais, et il m'a filé un bifeton de 100 francs.

 

Pour nous c'était Bysanze !!! On allait pouvoir manger, enfin. On est allé s'acheter quatre énormes sandwiches et on s'est léché les babines.

 

Merci feu Jean Marais. Je n'oublierai jamais ce geste.

Repost 0
Published by bellelurette - dans bellelurette
commenter cet article
5 juillet 2012 4 05 /07 /juillet /2012 02:04

 

 

trouvés sur le net.


 

miroir

 

 

 

 

sèche cheveux

 

et maintenant, dites-moi quelle relation j'ai faite avec ces deux histoires.

Repost 0
Published by bellelurette - dans bellelurette
commenter cet article
1 juillet 2012 7 01 /07 /juillet /2012 01:23

 

bolivien-et-chat.JPG

Repost 0
Published by bellelurette - dans bellelurette
commenter cet article
21 juin 2012 4 21 /06 /juin /2012 22:41

vous n'entendez pas ?

 

Ça swingue dans tous les apparts.

 

boum, boum, boum, boum.

 

Ça c'est de la bonne ziq.

 

boum, boum, boum, boum.

 

Je croyais que c'était dehors moi la fête de la musique, que chacun sortait avec son flutieau et autres instruments.

 

Bé non, pas par chez moi. Chez moi, c'est chacun chez soi, et vas-y que je te mets les watts à fond.

 

C'est ça la musique ?

 

La musique c'est faire plus de bruit que le voisin ?

 

Alors on devrait faire une autre fête, c'est celle de faire du bruit.

 

Aaaah j'aimerais bien, tien. Mais alors que de 10h du mat jusque vers 16h. Faites du bruit, mais pas de la musique.

 

Des perceuses, des scies sauteuses, des ponceuses et autres ustensiles.

 

La fête de la musique, c'est toute la journée, non ? Pourquoi ils ne commencent que vers 22h ? Peuvent pas commencer vers 7h du mat ? Avec de la musique douce ? Ouaih c'est la fête de la musique ma chérie, je suis allée chercher les croissants, on va commencer par un joli slow. Genre "night in white satin"... Et puis enchaîner par des trucs plus entrainants.

 

taing ils sont tous bourrés dans la rue, ça siffle, ça gueule, ça choute dans les canettes de bière en bouteille, pouark.

 

C'est pas ça la fête de la musique.

 

La fête de la musique, c'est la FETE DE LA MUSIQUE, pas là fête des gens bourrés, bordel.

 

Pas une occasion pour que tout le monde se mette cartable et fasse le souk complet dans le quartier, merde.

 

La musique, c'est de la musique. Et je n'ai rien contre tous les styles. Hip hop, jazz, fun, country, vieux machins comme la Piaf, mais tudieu, pas entendre ces horreurs qui crient en-dessous de mon balcon, plein d'alcool. Ça ce n'est pas de la musique, c'est juste profiter d'un moment festif pour faire chier le monde.

 

Aaaaaah ça c'est calmé. Faut dire que le parvis de ma nouvelle mairie, qui n'est pas loin, accueuillait un gros groupe, avec une grosse sono. Ptêt qu'ils sont tous partis voir ce qui ce passait par là-bas.

 

Bouh ça me fera des vacances, chic.

 

Ils vont rentrer tous bourrés.... Bon, en attendant ça se calme un peu, la sono de là-bas est hyper-forte. taing si j'avais vingt ans de moins, j'irais bien faire un tour. Ou avec une compagnie. Mais là, avé mes 60 berges et mon genou en vrac, bé je n'ose pas. J'ai peur de tout. Et vaut mieux que je reste sage à la maison.

 

Pourtant, qu'est-ce-que cela me tente, pfff... mais non. Je resterais frustrée chez moi, snif. En écoutant la musique de loin...

 

Ça à l'air hyper bien. Du bon vieux rock. Y a l'air d'y avoir une ambiance de folie, grrrr...

 

J'ai envie d'y aller !!

 

Mais je n'irais pas, j'ai trop peur. Je chancelle sur mes jambes, il me faut un siège. Alors vaut mieux que je reste chez moi, à remeguer.

 

J'ai envie d'y aller !!

 

Oui je sais c'est comme un leitmotiv

 

J'ai envie d'y aller !!

 

C'est comme ci j'y étais. J'y suis, de loin, mais j'y suis.

 

Pour me désenerver, j'ai passé un coup de balai.

 

Ça m'a pas désenervé du tout. Maintenant j'ai envie de laver. Mais ma lavette est trop crade, pouark qu'elle pue !

 

Ayé les fordinguos sont de retour.

 

Ça devait pas être si bien que ça à la Mairie. Je sens que je vais tout fermer à donf les manettes et prendre un joli temesta, et tchao bye.

 

bon aujourd'hui, j'ai fait ma vaisselle d'environ six jours. C'est pas que c'est compliqué de faire une vaisselle, mais pour moi ci. Ça me file un de ces maux de rein, je ne vous raconte pas. Obligée de m'y reprendre à trois fois.

 

Oui je sais, je n'arrête pas de me plaindre alors qu'avant, Bellelurette, elle avait toujours des trucs drôles à raconter.

 

Bé la roue tourne, et je n'ai plus rien de drôle à raconter.

 

Même que j'ai un appareil photo, et même que je ne fais plus de photos.

 

Bellelurette, elle a pris un sacré coup de vieux. Bellelurette elle a envie de rien. Ni qu'on l'a complimente ni faire en sorte d'être complimentée. Bellelurette elle vient de faire un effort comme pas poss, rien que pour passer la lavette autour de son lit, et ça lui fait monter la tension. Elle est fatiguée de la vie la Lulu. Et elle attend que ça sèche pour aller se coucher.

 

Bellelurette, elle n'est pas contente. Elle voudrait retrouver ses jambes de vingt ans. Mais elle sait très bien que ce n'est pas possible. Alors elle attend la mort. Et elle sait bien que ce n'est pas encore le moment, mais qu'est-ce-que c'est long. Alors elle se mordond. Alors elle boit un peu, fume un peu, joue à des jeux stupides sur Facebook, lis des blogs. Elle a beaucoup de mal à marcher, et pas que ça. Tous les mouvements lui font mal. Elle est fainéante. C'est un cercle vicieux. Moins elle en fait et moins elle envie d'en faire et moins elle a envie d'en faire et moins elle en fait. Elle n'arrête pas de se plaindre.

 

C'est Mochelurette qu'il faudrait l'appeler.

Repost 0
Published by bellelurette - dans bellelurette
commenter cet article
16 juin 2012 6 16 /06 /juin /2012 02:38

Té je vais vous parler de Fred.

 

Vu que je suis fâchée avec lui depuis presque un mois, bé sur son facebook, il n'arrête pas de raconter des conneries sur mon compte.

 

En gros je vous résume :

 

J'aime sucer tous les garçons qui passent.

J'aime me faire enfiler par devant et par derrrière en même temps.

J'ai couché avec mon fils alors qu'il avait 10 ans, et il a un grain.

Il a fait des analyses et il est séro positif par ma faute.

 

Il ne sait plus quoi inventer pour se rendre intéressant.

 

Dimanche dernier, 14 messages téléphoniques, tous plus cons les uns que les autres.

 

Ah oui, je ne vous ai pas dit, sur son facebook, à un moment, il met mon nom, la moitié de mon adresse, et dit : "mme claude la grosse pute, 50 euros la passe".

 

Et moi qu'est-ce que je fais ?

 

Bé je ne réagis pas, je fais la morte, l'ignorante.

 

C'est un grand malade, un "cintré" comme on dit dans son vocabulaire, et qui ne se résume qu'à des histoires de cul.

 

Il dit sur son facebook, entre autres (y en a tellement..) qu'un matin, comme il était mal, il m'a demandé d'aller lui acheter une bouteille de rhum. Que je serais revenue avec une bouteille de Jack Daniels à moitié vide et que ma jambe ruisselait.

 

bon sang mais c'est bien sûr ! Dès que je vois un mec, hop, et ziq et zaq, je bois un coup et raouh c'est dans la poche, il jouit entre mes gambettes.

 

Franchement c'est un grand malade. Et je dirais même plus, un obsédé sexuel. D'ailleurs je l'ai surpris ici, un soir, en train de taper sur G***gle, "cherche femme à plusieurs" et autre conneries du style.

 

Puis il a farfouillé sur ma messagerie.

 

Je ne l'aime plus, c'est définitif, il m'a fait trop de mal. D'ailleurs la dernière fois qu'il était ici, il a voulu me frapper. J'ai fermé ma gueule car il fait 1.98 mètres, et avec ses yeux exorbités et plein d'alcool, valait mieux que je fasse tranquillou.

 

C'est dommage pour lui. j'ai tant d'amour en moi, mais lui il est vraiment trop barré. Qu'il se fasse soigner bordel. Le 19 juin il a RV avec la Cotorep, bé oui, pour son renouvellement de fric. Son médecin généraliste (une femme adorable) va y aller avec lui. Bé vous savez quoi ? Il voulait que je vienne aussi !!! Non mais il se fiche vraiment de ma gueule.

 

Sur ce, je vais sortir pour faire la pute et m'enfiler tous les mecs qui passent.

Repost 0
Published by bellelurette - dans bellelurette
commenter cet article
11 juin 2012 1 11 /06 /juin /2012 02:29

J'ai écris un commentaire sur un blog qui avait l'allure d'un peu "extrêmiste".

 

 

Mais que voulez-vous, j'en ai marre des rebeus.

 

Ces assistés, ces moins que rien, ces qui parlent fort, ces arrogants, ces racistes.

 

Oui oui, ils sont racistes ! C'est bien ça la meilleure ! Ils sont chez nous et nous supportent pas, et voudraient nous virer de notre propre pays pour s'y installer.

 

En France, c'est l'Eldorado. Une bonne terre d'accueil. Et vas-y que la fatma elle fait la queue, gamins dans les jupes, pour obtenir les allocations familales et autres menus fretins et les mecs font les beaux.

 

Taing ta race !

 

Je les hais. Ils parlent fort et n'en branlent pas une.

 

té les jaunes ???? bé on n'entend jamais parler d'eux. Pourtant ils sont pléthore en France. Ils font leur business. même s'ils vendent de la merde ou de la bonne came, eux au moins ils sont respectueux.

 

Jamais je ne me serais faite agresser par un jaune. Pourquoi un rebeu, hein ?

 

Jamais je n'ai vu un jaune faire la queue à pole emploi. Alors que les rebeus, ya que ça. Et qui crient que la queue ça n'avance pas.

 

Non je n'ai pas voté Marine, j'ai voté écolo parce que je suis écolo et que je crois qu'il faut sauver la planète, faire son tri sélectif.

 

Mais franchement, cela m'a démangé. Parce que l'immigration, ras le cul. On ne peut pas accueillir le monde entier, surtout lorsque cedit monde nous chie à la gueule.

 

On les accueille, ils pondent plein de bébés, qui deviennent grands, qui ne veulent rien foutre à l'école, qui fument des joins et s'en foutent de tout, qui prennent tous les transports en communs sans payer, en faisant un barouf comme pas possible et qui nous traitent comme ci on n'était pas dans notre pays ?

 

Là il y a comme un malaise. Comme j'ai dit sur le blog, j'ai envie de prendre une tapette, et de les tuer, comme des moustiques.

 

J'ai même carrément dit de les exterminer. Parce que j'en ai carrément marre de les voir partout. Et qu'ils me regardent comme ci je venais de la lune. Bé voui je suis rousse et vieille et alors ? La France c'est mon pays, pas le leur. La France c'est une terre d'accueil. Bé ils ne respectent pas. Ils me regardent d'un air autain, parlent fort. Ce sont des envahisseurs dont il faut se débarrasser.

 

Pas tous. Entendons-nous bien, il y a énormément de personnes du maghreb que je respecte, surtout les vieilles personnes. Mais alors ces jeunes cons qui se croient tout permis, je n'ai qu'une envie, c'est de les tarter. Et comme je suis une femme et un peu âgée de surcroit, bé je ne peux pas.

 

Mais si j'étais un homme, fort et musclé, et plus jeune, bé je ne me gênerais pas pour leur foutre un bon coup de pied au cul. Et leur apprendre la politesse.

Repost 0
Published by bellelurette - dans bellelurette
commenter cet article
3 juin 2012 7 03 /06 /juin /2012 02:57

Je sirotais un picon.

 

Arrive Nestor. Bon il ne s'appelle pas Nestor, mais Pierre, mais Nestor, ça lui va bien. Rapport au serviteur dans Tintin.

 

Mais alors qu'est-ce qu'il est idiot !

 

Il arrive, avec sa petite malette, me dit bonjour, "bonjour" et alpague une tablée..

 

"Ouais c'est la gaypride, cela devrait être interdit"...

 

- bé pourquoi lui demande-je ?

 

Il ne me répond pas à moi mais à la tablée, du style... "bé si on va par là, c'est la dérive à n'importe quoi".

 

Et comme il est sourd comme un pot, il dit toujours "hein ?"

 

Abruti de mes deux, facho comme pas poss. Toujours en train de dire: "et c'est qui qui paye ?" On lui répond, et il dit toujours "hein ?"

 

taing des personnages comme-ça, j'ai envie de lui foutre une plume dans le derche !

 

et bien profond en plus !

 

Quoi  de quoi, si des personnes sont homos, mais qu'on les laisse vivre leur homosexualité. Ou trans ou je ne sais quoi, mais qu'on les accepte, ce sont des gens normaux.

 

quand je sirote mon picon, je mate toutes les voitures, on va pas me targuer de voiturophile, hein, non mais !

 

Bon je blague mais ça m'énerve ce comportement.

 

Plus jeune, j'étais archi copine avec des lesbiennes et des homos, bé ils étaient tous charmants, avaient les mêmes problèmes que les hétéro, sinon plus, on ne les reconnaissait pas en tant que personnes, c'est dingue.

 

Nan mais faut que je vous dise. Cette année la Gaypride attérissait sur le parvis de notre nouvelle mairie, suivi d'un apéro géant. Donc juste à côté de chez moi. Et alors ?

 

Les homos revendiquent leurs droits et font la fête une fois par an, perso je trouve cela génial, même si je ne me mêle pas à eux, rapport à mes soucis de santé (tu me touches, je tombe), je suis de tout coeur avec eux,

 

Et vous ?

 

Repost 0
Published by bellelurette - dans bellelurette
commenter cet article
28 mai 2012 1 28 /05 /mai /2012 02:17

cette année, j'ai des amarillys !!!

 

Cela faisait trois ans que je n'en avais point eu !

 

Quel bonheur tudieu !

 

amarrylis 001

 

 

Lorsque je les ai vues sortir de terre, waouh, je ne me souvenais même plus que j'avais mis les bulbes là.

 

amarrylis 002

 

Quel bonheur, mais quel bonheur !

 

amaryllis 007

 

Il y a toujours les fleurs du bas qui poussent en premier, difficile à photographier...

 

amaryllis 003

 

Si frêles, si délicates, mais si pompeuses à la fois, j'adore !!!

 

amaryllis 005

 

J'ai pris au moins six photos pour l'avoir celle-là. Car je ne suis pas de face, ni de profil ni rien du tout. Madame est courbée et j'ai mis mon appareil devant au pif...

 

Mais quand les deux autres du dessus vont sortir, à la la.... vous allez en manger de l'amarrilys, c'est moi qui vous le dit, foi de bellelurette !

Repost 0
Published by bellelurette - dans bellelurette
commenter cet article
28 mai 2012 1 28 /05 /mai /2012 00:18

un mal de gorge comme pas poss.

 

Plus un chouille de fièvre, plus une envie de tousser...

 

Bouh ça sent la maladie tout ça !!!

 

Atchoum, atchoum. Pouark de gros glaviaux.

 

Ouille ouille.

 

Le temps que je me mette en jambes et réalise que c'est samedi, et que demain c'est dimanche et qu'après demain c'est férié, bé si je suis vraiment malade, faudrait aller à la pharmacie.

 

Je ne m'inquiète pas trop et vais dans mon bar préféré picoler un picon bierre. Il avait un drôle de goût ce picon. Et puis j'ai eu mal aux oreilles. Et à la tête aussi.

 

Ola ola ola, vite à la pharmacie.

 

Je m'asseois sur un siège, un type me passe devant, car il voulait un shampooing pour son chien. Je commençais à tourner de l'oeil.

 

"madame ?"

 

ah c'est mon tour.

 

"Bé j'ai mal aux ganglions, j'ai de la fièvre, je tousse, je glaviote et touti quanti"

 

hop, il me sort deux trucs, un sirop et un collutoire, 8.95 euros madame, en revoir et merci et à qui le tour.

 

Elle est pas belle la vie ?

 

Ceci dit, hyper efficace ces trucs.

 

Pourquoi allez se faire chier à attendre chez le médecin pour si peu, hein, je vous le demande. Pour être remboursé ? Rembourser de la visite, avec une jolie prescription qui dit exactement la même chose, plus du doliprane 1000.

 

Surtout que mon médecin, c'est AU MOINS quinze jours à l'avance qu'il faut prendre rendez-vous, tellement elle est débordée. Et que quand on arrive, il y a au moins trois personnes devant soi, tellement elle a du retard.

 

Alors je ne suis pas à 9 euros près, hein. Enfin si, mais non. Les ganglions ont dégonflés, je n'ai plus de fièvre, je ne tousse plus et ne glaviote plus. J'ai encore un chtouille mal aux oreilles mais cela va passer.

 

Vive les pharmaciens !

Repost 0
Published by bellelurette - dans bellelurette
commenter cet article

C'est Moi !

  • : Bellelurette
  • Bellelurette
  • : Ce qui me vient au jour le jour.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Archives