Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog



Campagne blog sans pub
15 septembre 2011 4 15 /09 /septembre /2011 19:28

Autant vous dire d'entrée que je suis résolument pour.

 

Mais bien sûr pour des personnes qui sont en fin de vie (peu importe l'âge), qui souffrent le martyr et la demande. Carrément la supplie. Ou pour les gens que l'on maintient en vie avec force tuyaux mais qui sont réduits à l'état de légumes. Bon là, j'avoue, on ne sait jamais, on a vu des résurrections... mais à quel prix, hein ?

 

Mince c'est pas compliqué à piger, non ?

 

Et il est évident qu'il est hors de question de "tuer" mémé, parce qu'elle a le magot planqué sous son matelas !

 

Naaaaaaan, faut être réaliste. Et pour les croyants (dont je fais partie mine de rien), bé encore mieux. Un individu qui souffre et qui serait mort sans l'aide de la médecine, c'est tout de même affreux de le maintenir en vie, alors que sa place n'est plus parmi les vivants.

 

Sujet délicat, n'est-ce pas ? Oui, je sais. Mais au moins, lorsqu'on est pour, cela nous ouvre la porte à pouvoir être contre selon les cas. Alors que lorsqu'on est contre, bé ya pas de place pour aucune alternative.

 

Je me souviens de ma chatte, elle avait acouché de 4 chatons. Bé y en avait un qui était tout malingre. Alors elle ne s'intéressait pas à lui alors qu'elle était une très bonne mère pour les autres. J'avais beau le prendre et le mettre au sein, elle n'en voulait pas. Je l'ai retrouvé mort derrière une porte. Je suis allée l'enterrer dans le champ d'à côté avec une larmichette. Mais la chatte, elle n'en avait cure !

 

Cette histoire m'a fait réfléchir justement sur la différence de comportement entre humains et animaux. Bé je trouve les animaux plus justes. Sélection naturelle, hop, point barre. Nous, au nom de la sacro-sainte vie, on fait n'importe quoi je trouve. Alors que nous savons qu'un phoetus sera une personne trisomique, bé on le garde !!! moi je pige pas.

 

Mais comme j'ai dit dans mon titre c'est un sujet scabreux....

 

Mais j'ai aussi toujours dit à mon fils que si je devais me retrouver à l'hôpital à l'état de légume, que je lui donnais l'autorisation de me débrancher. Mais bien sûr faut le faire sans que personne ne le sache, grrrrrr...

 

Alors vivement que l'euthanasie soit autorisée et réglementée.

 

Sympa cet article, hein ?

 

PLEINELUNEetfred-A076.jpg

 

Bon la photo (qui date de 2007)  c'est Fred avec de gros bidouillages. Fred ? Aucune nouvelle et c'est tant mieux. C'est FINI N I NI. Il m'a tant humilié que je me sens libérée maintenant.

 

PS : vous avez remarqué, au-dessus de mes articles, j'ai mis un texte libre pour vous indiquer la marche à suivre si vous voulez vous débarasser de ces foutus liens vers FB, Twitter et autres. Des questions ?

Repost 0
Published by bellelurette - dans Mon for intétieur
commenter cet article
14 juin 2011 2 14 /06 /juin /2011 01:51

Deux semaines et demie, déjà.

 

Beaucoup d'amélioration car j'arrive à poser le pied sur le sol. Avec atèle et béquille bien sûr.

 

Putain je bénis les inventeurs de fauteuils de bureau à roulettes !

 

Bon déja, comme je n'ai pas envie de me répéter, vous pouvez lire mes réponses sur l'article précédent.

 

Alors quoi de neuf ?

 

Bé aujourd'hui, j'ai fait ma première sortie toute seule (avec atèle et une béquille) pour aller super loin... disons vingt mètres. A l'épicerie du coin qui est ouverte tous les jours. Purée que cela m'a fait du bien. Comme je connais très bien la femme qui tient l'épicerie, elle m'a offert une chaise et on a pu causer un peu. Ca m'a fait un bien fou de voir du monde, des inconnus qui venaient faire leur petites emplettes. En plus cette femme vient d'obtenir son diplôme d'infirmière, alors je savais que je pouvais lui poser des questions auxquelles elle pourrait me répondre pertinemment.

 

Deux semaines sans sortir, vous vous rendez compte ? A faire que des conneries dans ma maison, renverser de la sauce tomate, pisser par terre, m'assomer de médocs pour ne plus ressentir la douleur, imaginer des plans pour que le téléphone soit près de mon lit. Espérer la visite d'amis et surtout de l'aide, rien que pour avoir un repas digne de ce nom.

 

Bref la maison, c'est d'une crasse tudieu ! Heureusement et pour la première fois, demain j'ai une aide ménagère pour deux heures. Bé déja je vais lui demander de m'accompagner à la pharmacie. C'est pas loin c'est en face de l'épicerie. Un être normalement constitué met 20 secondes pour y aller. Nous on mettra le temps qu'il faudra. J'ai besoin d'un produit super important pour mon arthroscanner de jeudi. Taing la clinique m'a dit de l'acheter. Je viens de regarder sur le net le prix. Plus de 60 euros le flacon et il m'en faut deux, pffff... va encore falloir que je parlemente avec la pharmacie pour qu'ils me le marquent et qu'à la clinique ils me fassent la prescription.

 

quel bordel !

 

Déja qu'il me faut un VSL (Véhicule Sanitaire Léger) pour m'y rendre et qu'il me faut une ordo d'un médecin pour pouvoir être remboursé. A priori c'est SOS médecin qui me l'aura mis au courrier...

 

quel bordel !

 

j'vous jure, lorsqu'on a un pète de travers et que l'on est seule, c'est vraiment la croix et la bannière pour se dépatouiller.

 

Putain de connards (je parle de ceux qui m'ont foutu par terre et piqué mon apn). En plus, ils voulaient me piquer ma sacoche, là où j'ai tous mes papiers, les clés de ma maison, mais ils n'ont pas pu, les mecs de la sécu s'étaient retournés à ce moment-là et ils ont fuit comme des lapins.

 

Tout ça pour un appareil photo. En plus je vous fiche mon billet qu'ils croyaient que c'était un smartphone ou autre phone du style. C'est la grande mode en ce moment de voler ce genre d'appareil.

 

Putain de connards. Des ptits puceaux qui ne vivent que de rapines et à la limite, ne se rendent même pas compte du mal qu'ils font et des conséquences. En ont-ils seulement conscience ? Toutes des putes sauf ma mère ?

 

Et quand je pense que ce gouvernement veut encore supprimer des postes dans la police et la gendarmerie. Faut pas s'étonner que la délinquance soit en récrudescence. Tout comme supprimer des postes dans les écoles et les lycées. Pour mettre l'argent où ? Hein ? On n'en sait rien, même si on est informé, on ne sait pas tout ce qui se trame. Je ne vais pas m'étendre sur le sujet. Mais l'argent il va bien quelque part.

 

Je ne crois plus en rien, je suis dégoutée. J'ai des envies de suicide. Mais des envies seulement. Je ne passerais jamais à l'acte. Mais alors je peux vous dire que je suis pour l'euthanasie...

 

Allez j'arrête là et j'espère que mon prochain article sera plus joyeux.

 

AAAAaaah j'oubliais, j'ai reçu aujourd'hui un commentaire sur un vieil article que j'aimerais que vous lisiez, un truc qui m'a foutu le moral à zéro.

 

http://bellelurette.over-blog.org/article-30480374-6.html#comment84060079

 

Sur ce bonne nuit, ou bonjour, et merci de m'avoir écouté en me lisant.

 

Repost 0
Published by bellelurette - dans Mon for intétieur
commenter cet article
19 février 2011 6 19 /02 /février /2011 23:54

 

 

P2190006

 

Pour la Saint Valentin, comme on n'est jamais mieux servi que par soi-même, bé je me suis offert un bouquet de roses. Pas cher en plus, 3,80 euros les neuf au Carrefour Market de mon quartier.

 

Sur le chemin du retour, je rencontre le gardien d'un immeuble mitoyen. "Oh c'est pour moi ?" me lance-t-il à la cantonnée. "Mais oui, bien sûr !" lui ai-je répondu en lui tendant. Ah cette bonne blague !

 

P2190008

 

C'était sans compter un amoureux qui m'attendait derrière une porte et qui m'a offert cette superbe rose rouge, avec le vase soliflore, s'il vous plaît !

 

Bon la soirée s'est mal passée mais c'est un détail et je n'ai pas envie de m'étendre....

 

P2190011

 

... par contre, ce que j'aime c'est que ces roses s'ouvrent et s'épanouissent. Pas toutes, mais c'est un détail aussi et c'est ce qui fait le charme à ce bouquet.

 

Aaaaaaah les fleurs, quel bonheur. Comme toutes les plantes, dans une maison, cela coupe les lignes un peu trop droites. Et puis du jour au lendemain, ce n'est jamais pareil. En un mot, ça vit !!!

 

A part ça, j'ai regardé l'émission en hommage à Gainsbourg. Et oui vingt ans déjà qu'il est décédé. Punaise comme le temps passe viiiiiiite... Et je suis toujours aussi dubitative quand au fait de savoir si je l'aime ou pas. Des fois oui et des fois non. Enfin c'est tout de même pluss oui que non.

 

Et puis je veux absolument regarder Strauss Kahn demain soir.... parce que à mon sens, s'il y en a un qui pourrait tenir tête à notre nain de jardin (bé oui, il est allé au salon de l'agriculture), je ne vois que lui. Va tout de même regarder toute l'émission pour savoir s'il a l'intention de se présenter ou pas. Ptêt que lui-même il n'est pas encore décidé...

 

Imaginez une triangulaire entre Marine, Dominique et Nicolas.... à moins que Nico ne se représente pas, ce qui est fort peu probable. La Marine, c'est sûr, elle fera partie de la campagne.

 

Té, je vous mets un lien link à lire, parce que ce qui m'a fait bien sourire dans ce court article, c'est qu'ils parlent de Marine comme du troisième homme !!!! Humour vous croyez ?

 

Je m'égare, je m'égare. Vous savez bien que j'ai horreur de parler politique et mon blog n'est pas dédié à ce sujet. Surtout que je n'y comprends pas grand chose. Et que en plus, après m'être fait tout piller, je n'ai plus de carte d'électeur..... Faut que j'y pense avant la fin de l'année !

 

Tiens un autre truc qui m'a laissé perplexe aujourd'hui : Un énorme courrier de six pages de la sécurité sociale. Relatif à la CMU. Première page, refus d'attribution. Deuxième page, acceptation d'attribution. Troisième page, une espèce de bon qui m'octroie une aide pour une complémentaire santé de 350 euros, valable entre le 1er avril et le 30 septembre 2011. 5ème et 6ème pages, des tas de blas blas qui m'expliquent ou qand et comment utiliser cette somme. 6ème page, un espèce de papelard qui ressemble à de la pub et auquel je n'ai rien compris ! Résultat, je me vois bien attendre des plombes à la sécu de mon quartier pour éclaircir ce mystère.

 

Pour la semaine prochaine, j'ai un agenda de ministre !!! Car je change aussi d'assurance pour ma maison et j'ai reçu deux lettres d'accord avec deux montants différents...

 

Ils me font tous chier ! Aaaaaah l'informatique.... Et puis faut que je prenne RV avec ma banque car je suis dans le rouge, pfffff...

 

VIVE LES ROSES !

 

Repost 0
Published by bellelurette - dans Mon for intétieur
commenter cet article
12 décembre 2010 7 12 /12 /décembre /2010 14:38

Cela n'est pas courant, je le sais, mais voilà, entre Fred, mon voisin copain et moi-même, nous avons décidé de nous offrir nos cadeaux de noel avant l'heure.

 

Mon voisin m'a donc offert un agenda 2011 et un répertoire. Ce dernier est bien utile puisque ces cons de voleurs me l'ont chouravé. En échange, je lui ai offert de bonnes truffes en chocolat. Il en raffole ! Et moi aussi par la même occasion !

 

Fred m'a couvert de cadeaux... un petit livre bd sur les chats et leur caractère... qui se termine ainsi :

"pour résumer, mon chat est hypocrite, voleur, exigeant, capricieux, psychotique, inquiétant, trouillard, vandale, frimeur, égoïste, opportuniste, jaloux, rustre, hédoniste et ridicule."

 

Une plume en cristal de roche (et l'encre qui va avec), un instrument absolument merveilleux, qui fait les pleins et les déliés et aussi plein d'autres choses, faudra que je vous le montre en photo, té... une prochaine fois.

 

Et puis une plante... bon je l'avais déjà vue chez lui, je crois bien qu'il ne savait pas trop où la mettre !!!

 

PC090002

 

(photo de Fred)

 

Il m'a fait des recommandations d'usage. Ça boit par le haut et ne pas trop humidifier la base. Bé la pauvre, lorsqu'elle est arrivée, elle a reçu un énorme soin de ma part. La dépoter d'entrée, elle était encore dans un vulgaire pot en plastoc, lui enlever plein de racines, lui trouver un nouveau pot en terre, la soigner avec de la nouvelle terre et la laisser dehors !

 

PC120035

(photo de moi)

 

Bé tant qu'il ne gèle pas, elle est bien mieux sur mon balcon, non ?

 

Et pendant que Fred était chez moi, il lui a pris l'idée saugrenue de me prendre en photo pendant que je dormais...

 

PC090006

 

dormir, c'est un bien grand mot, car j'ai comme l'impression d'avoir les yeux très légèrement ouverts, non ? Je ne me souviens de rien.

 

Et puis ma voisine de troc est passée, c'était son anniv... alors je lui ai balancé plein de confettis, hi hi...

 

PC100025

 

Mais alors les confettis, cela s'infiltre de partout, lol !

 

PC100027

 

on a beau balayer et rebalayer, il en reste toujours...

 

PC100028

 

Mais c'est tout de même plus joli que la poussière...

 

Cela me rappelle une chanson de J. Higelin : "Je n'suis qu'un grain de poussière..."

 

Et oui, on n'est que cela, des grains de poussière. On a beau de prendre pour les rois de l'univers, on est rien d'autre qu'un vulgaire grain de poussière. Vi vi....

Repost 0
Published by bellelurette - dans Mon for intétieur
commenter cet article
20 novembre 2010 6 20 /11 /novembre /2010 00:42

 

PB150054

 

 

PB150055

 

PB150058

 

PB200060

 

PB200063

 

PB200061

 

 

Qu'est-ce qu'il ne faut pas faire pour être une artiste

Repost 0
Published by bellelurette - dans Mon for intétieur
commenter cet article
6 septembre 2010 1 06 /09 /septembre /2010 09:00

 

 

Que je ne suis plus malade, déjà, ça c'est un bon point.

 

Que Fred a vraiment changé et en mieux, ça c'est un autre bon point.

 

Que je monte à Paris vendredi prochain voir mon fils, ça c'est encore un autre bon point.

 

Que la température a baissé, ça c'est un super autre bon point.

 

Je développe ou ça suffit ?

 

Allez, je développe :

 

1. Ouais plus malade du tout, j'ai retrouvé ma voix, mon énergie, plus aucun symptôme de rien. Je suis fraîche comme un gardon.

 

2 Ouais Fred a vraiment changé. Je le savais que cela serait un voyage initiatique pour lui. Il intègre le fait qu'il faut qu'il s'assume. Il est venu chez moi aujourd'hui et ne m'a rien demandé. Incroyable ! Bon il a fait encore quelques bêtises, du style laisser la bouteille de Quezac vide dans le frigo, après s'être servi, et avoir tranché une tomate dans un plat qui n'est pas fait pour, mais à par ça, tout va bien.

 

3 Ouais je monte à Paris voir mon fils le week-end prochain et cela va me faire le plus grand bien. Alors ce qui est drôle, c'est qu'il m'a dit sur ma messagerie qu'il avait enlevé toutes ces putaings de dalles en lino pourraves et que je risquerais de voir le sol en béton, à moins qu'il ait installé le nouveau sol avant ma venue. Bé vous savez quoi ? je m'en tape que cela soit en béton et même que je veux bien lui filer un coup de main pour installer son nouveau sol. Et même que je préférerais que cela soit autre chose que du lino, merde !!! D'une parce que le lino c'est cancérigène, on le sait maintenant, et qu'il y a de nouveaux matériaux bien plus sains. J'espère que l'on pourra en parler.

 

4 La température. Purée, vous ne pouvez pas savoir comment je me sens mieux. La chaleur m'insupporte au plus haut point. Et là, il commence à y avoir un petit air frais le soir et la nuit. Tudieu comme c'est bon !... Je commence juste à supporter la chaleur de la journée, grâce à ces différences de températures. Et oui, je ne suis pas une fille du Sud, et lorsque le béton rend la nuit ce qu'il a amalgamé la journée, bé moi je ne suis qu'une larve.

 

Alors avec tout ça, je me sens bien mieux !

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by bellelurette - dans Mon for intétieur
commenter cet article
7 août 2010 6 07 /08 /août /2010 12:59

Normal, j'ai dormi toute la journée hier.

 

Et cette nuit, j'ai fait un rêêêêêêve que je vous raconte un peu :

 

Avant, faut que je vous situe. Feue ma mère est décédée en 2003. Et je rêve souvent d'elle.

 

Mais là, ce n'est pas d'elle que j'ai rêvée mais de sa maison, la maison dans laquelle elle a toujours habitée et qui m'a vu naître, enfin lorsque je suis rentrée de la clinique.

 

Feue ma mère était tellement attachée à cette barraque. Aucun confort, les chiottes sur le pallier, l'eau froide et seulement deux pièces.

 

Mais alors dans mon rêve, voilà le luxe !!!

 

Il est vrai que je sais que cette maison (enfin si on peut appeler cela une maison) a été vendue par la proprio et que, ce que souhaitais depuis toujours, a été réalisé, à savoir tout refaire de fond en comble et surtout, oh oui, surtout, en parlant de combles, faire une extension par le toit et un nouvel étage.

 

Donc je sonne. Des gens de couleur jaune viennent m'ouvrir. Je me présente. Ils ne sont pas très accueillants mais me laisse entrer. Je découvre une immeeeeeeeeeeeense maison qui laisse entrer le soleil. Et des couleurs partout et des meubles super modernes mais très soft. Je cherche la fenêtre qui donnait sur la rue. Elle a été remplacée par une immeeeeeeeeeeeeense baie vitrée. Le petit escalier qui montait au grenier est peint en jaune. Je n'ai qu'une envie c'est d'y monter.

 

Mais avant je parcours cet immmmmmmmmmennnnnnnnnnnse espace qui s'offre à moi.Oui parce que c'est absolument immense. Les toutes petites pièces de feue ma mère ont été agrandies. Ce qui fût une cloison a été abattue. Je vois la trace au sol. Cette maison est habitée par deux soeurs et un frère et ils ont chacun leur chambre. Des jaunes, des chinois donc. Et dans mon rêve, je sens l'âme de ma mère qui rôde.

 

J'ose enfin monter l'escalier et là, mais alors là... tout un univers se découvre à mes yeux : une splendide salle de bains avec des jets d'eau fluorescants et des enfants qui jouent. Je continue ma balade et je découvre plein de pièces toutes plus belles les unes que les autres (n'oubliez pas que je rêve en couleurs..), toutes décorées avec goût.

 

Une très bleue avec des tentures, une autre toute rose, et une autre verte et violette et puis une autre et encore une autre.

 

Je n'en finis pas de visiter tellement c'est long. Et puis un chemin, comme un labyrinthe. Je le prends, mais à droite et à gauche, il y a des portes qui me ramènent à la maison mère. Je pousse une porte et une des deux chinoises m'offre un thé. Bé il était temps !!! Je bois le thé et discute avec le frère. Et là, il me raconte que en fait, toute la maison a été achetée et l'autre partie aussi par tout ceux qui sont propriétaires de tout le quartier.

 

Aaaaaaaah enfin je sais la vérité vraie. Je le salue bien bas et je fuis dans le labyrinthe. Bé je me suis perdue dans le labyrinthe !!! Il y avait tant de pièces, tant de gens, tant d'enfants, tant de baignoires, tant de lits que je ne m'y retrouvais plus.

 

Et puis je trouve une sortie qui donnait sur une immense cour de jeux et je me suis réveillée, en sueur, avec l'âme de ma mère.

 

Je me suis rafraîchie, boire un bon coup d'eau et me suis rendormie.

 

Bé vous savez quoi ? Le rêve est revenu de plus belle. Je redescendais l'escalier et voyait tous les défauts de construction. Le soi-disant mur maître était en papier, tous les murs étaient en carton. Cela tenait par miracle.

 

Les deux soeurs et le frère étaient toujours là, plus plein d'autres gens. Ouf, ils m'ont offert un thé et un gâteau.

 

Et je me suis réveillée pour de vrai.

 

C'est vachement succint, il s'est passé tellement plein d'autres choses dans ce rêve... comme le fait d'avoir joué avec un enfant dans son bain, que nous nous éclaboussions de plaisir..

 

Repost 0
Published by bellelurette - dans Mon for intétieur
commenter cet article
6 juillet 2010 2 06 /07 /juillet /2010 15:01



le bordel des trams 003


J'ai pris ce plan en photo car pour l'instant, mon petit cerveau n'a pas encore tout enregistré.


Ainsi cela me sert de mémo.


Parce que vous comprenez, avec mes allers-retours pour m'occuper de "la doune", la chatoune de Fred, faut vraiment du courage.


Alors à partir du 19 juillet, niet, walou nada, plus de tram jusqu'au 28 août. A part les navettes en bus dont les couleurs sont facilement repérables et qui passeront à la même fréquence... Sauf qu'un bus, cela ne contient pas du tout le même nombre de personnes qu'un tram.


Le père Fred, il a intérêt à me ramener un énorme super joli cadeau de Bolivie.


Plus la chaleur torride que je ne supporte pas, boujour la galère.


Mais comme j'ai dit précédemment, j'ai promis alors j'irai.


Té ce matin, je déquanille sur les coups de 7h du mat, à la fraîche. Ouain, mais pourquoi le tram est bourré de monde, hein ? Bé parce que comme moi, les gens n'ont encore rien pigé aux navettes et qu'ils ont préféré marcher un peu et récupérer la ligne 1.


Sur les coups de 7h45, le clocher de l'église faisant foi, j'arrive chez le sus-nommé. J'ouvre le volet roulant et la baie vitrée. "Miaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaou". "Oui ma doune".


Elle a une dalle comme pas poss.


Comme je voulais aussi virer des trucs qui commençaient à pourrir dans la cuisine, je lui mets ses croquettes dehors, afin de pouvoir faire mes petits va-et-vient sans la déranger, car madame est relativement sauvage.


je nettoie un peu de vaisselle qui commençait à rougnouter grave et j'entreprends de remplir le seau pour aller arroser les plantes.


Et là, qu'est-ce que je vois ? Un bon gros chat rouquin qui était en train de se taper les croquettes. Et la doune qui ne disait rien. Quand il y en a pour un, il y en a pour deux. Bé voyons... j'ai balancé le seau d'eau et expliqué que la bouffe c'était pour la doune et pas pour nourrir tous les chats du quartier. Cela ne m'étonne pas qu'à chaque fois que je viens, la galletouze soit vide.


Seulement moi, je ne vais pas passer mon temps à faire le gendarme et à venir tous les jours, hors de question.


Et ce pôv rouquin qui me miaulait dehors en criant "famiiiiiiiiiine".... Pffffffffff il me fait pitié surtout que je suis rouquine mais NON.


De là, je reprends le tram... pire qu'à l'aller. On se serait crû aux heures de pointes dans le métro à Paname.


Il a fallu que je joue des coudes pour entrer dedans. J'ai failli m'évanouir.


Surtout que je transportais un caddie vide et qu'un caddie cela prend de la place.


MAIS QU'EST-CE QU'ILS SONT CONS LES GENS PARFOIS. Un moment, j'ai été obligée de hausser la voix pour demander que les personnes qui discutaillaient pour ne rien dire de se mettre plus au fond afin de permettre aux autres d'avoir un peu plus de place.


Car je me rendais à l'épicerie solidaire.


N°13, cela va vous porter chance qu'il me dit celui qui donne les numéros.


A part qu'on en était au numéro 6 et qu'en plus il y avait une femme malade et que ceci et que cela...


une bonne heure et demie plus tard, je sors de là... et là... bé je reprends le tram avec le caddie plein. Et c'était encore pire qu'à l'aller. Pas moyen de jouer des coudes. Un mec me lance "C'est plein". Ce à quoi j'ai retorqué : "M'en tapes, faut que je rentre".


J'ai failli m'évanouir une seconde fois. Maison, maison... j'étais vraiment proche du malaise. Je tremblais, commençait à voir des étoiles. Enfin une jeune bonne âme a bien voulu me laisser son siège.


maison, maison. Poser le barda et aller là-haut pour acheter le tuyau qui va bien, afin que je ne me torde pas le cou, les cervicales et tout le reste lorsque je monte chez Fred pour arroser ses plantes.


Evidemment, vu qu'il fait presque deux mètres (1,98) et moi 1,70, je suis une naine pour lui. Partout où il passe allègrement, bé moi je rame. 30 cm de différence c'est énorme. Alors je me cogne dans tous ces meubles alors que lui, avec ses grandes jambes, il passe à l'aise.


Sur ce, arrivée à la maison-maison, je range mes ptites affaires et dans la foulée, ressort aussi sec pour aller acheter ce fameux tuyau dans ce si joli magasin qui s'appelle "Nature et Découvertes".


Sauf qu'il n'y avait que deux filles, une à la caisse et l'autre pour renseigner et qu'il était hors de question que l'une abandonne son poste pour aller voir le stock (vous aurrez compris qu'il n'y en avait plus en rayon).


11h40. "Installez-vous, je vous sers une tisane et à midi pile, quelqu'un va aller dans la réserve pour aller vous chercher ce que vous voulez".


OK. Je bois une tisane, très bonne au demeurant mais ne peut pas rester là, j'ai la bougeotte. Et pis j'ai envie de m'acheter une casquette ou un chapeau car je sens que l'été va être rude. Je m'engouffre dans le C*** d'en face. Ça tombe bien, il fait frais, même trop frais, trop de différence entre dehors et dedans.


En plus, c'est les soldes !!!! mais je ne m'éparpille pas quand soudain, marchant très vite devant moi, je reconnais le mec qui faisait le nettoyage de ma résidence. Je le piste et arrive à la caisse juste derrière lui et le touche à l'épaule.


Il se retourne comme-ci il était attaqué, me reconnait, ouf, paye ses courses. Je paye les miennes et on décide de boire un pot ensemble.


Aaaaaaaaaaah parce que vous croyez que c'est fini ?


Ce type, c'est un ex-légionnaire, courageux comme pas possible, mais qui n'aime pas qu'on l'encule. Excusez-moi du terme. Un mec extrêmement gentil mais qui peut partir au quart de tour si on l'emmerde. Un mec droit comme la justice. Qui a fait de la zonzon (prison pour les néophytes) pour je ne sais quelle raison et je m'en tape. Il a payé sa dette.


"Où tu habites maintenant" lui demandais-je ? Il m'a montré son caddie et m'a dit : "Ici".


je vais vous passer les détails de la suite. NON, il y a une suite qui ne m'a pas plu.


Payé avec un lance-pierre, obligé de vivre dans le local à poubelles, il a refusé tout et il a bien raison.


Ce qui ne m'a pas plu, c'est qu'il me dise que là où il habitait, on avait tout enlevé, sa tente, son duvet, ses papiers et passer tout au karcher.


La tente d'accord, le dudu OK, mais les papiers, les fichers de payes et tout le toutim, là pas d'accord.


Un mec qui tente de se reconstruire, qui a un sacré caractère certes, qui se lève à 3h du mat pour laver la crasse des autres, qui s'oublie parfois parce qu'il sent qu'il se fait enculer en beauté mais qui répare ses conneries après. Moi je dis bravo.


Seulement voila, dans notre société, on veut des personnes corvéables à merci. Qui fasse un max de taf pour un minimum de fric. Et comme il n'est pas né de la dernière pluie et pas fainéant, c'est lui qui est parti.


"Qu'est-ce que tu crois, je prends un mois de vacances, après avoir corvé comme un malade pendant cinq mois, en août, je pourrais toujours aller faire la plonge à la Grande Motte".


Nous avons beaucoup parlé à la maison. Il voulait juste une assiette et un couteau. Je lui ai offert le pain. Il n'a pas voulu le pain parce que dans le désert il n'y a pas de pain. Hi hi... Je lui ai offert un verre en lui rétorquant que dans le désert il n'y avait pas de verre... Il m'a raconté des histoires de scorpions...


Nous nous sommes séparés en nous serrant très fort dans les bras.


Une phrase de lui : "Tu seras toujours mon amie car on ne peut pas cracher dans la soupe à qui te l'a offerte".


Et oui, je lui ai offert moultes cafés lorsqu'il faisait le ménage, fait écouter du Michael Jackson pour le mettre en jambes de bon matin.


Et que nous sommes tombés d'accord, tout à l'heure, que ce n'est pas parce que l'on paye des charges, qu'il ne faille pas respecter le travail de l'autre.


OUais, je paye des charges, aux autres de s'en occuper, MON CUL OUI. Cela veut dire que parce que tu payes, tu ne sais pas nettoyer devant ta porte ?


Comme il me disait tout à l'heure : "y en a qui chient devant chez eux et fauf ramasser leur merde'".


Ou alors un autre truc qu'il a vécu :


Des gens qui se lèvent à dix heures du mat et qui se plaignent parce qu'ils y a des traces dans le hall.


M''étonne qu'il ait foutu un seau d'eau et qu'il dit : "maintenant, éponge !"


le bordel des trams 004


Les gens qui ne sont pas de Montpellier n'y comprendront rien, et moi j'ai encore du mal à comprendre.


Petit à petit, ça rentre dans ma petite tête de linote.


Ce que je comprends surtout, c'est que je vais en chier jusqu'à ce que Fred rentre.


Tiens à propos, je l'ai eu au téléphone tout à l'heure, évidémment, vu qu'il appelait d'un portable de Bolivie, il ne s'est pas éternisé.


"Oui, ma chérie ça va ?"


"Naaaaaaaaaaaan, ça ne va pas du tout; patin machin coufin et toi ?"


"je m'éclate mais je suis obligé de raccrocher, bip bip bip".


Sur ce, je suis descendue rendre visite à une voisine du RDC qui a une chienne et un chiot qu'elle a sauvé parce qu'il hurlait à la mort il y a environ trois semaines. Je suis copine avec la voisine, sa chienne et le chiot.


Tout de go, elle me dit : "tu ne peux pas garder le chiot le temps que j'aille en ville".


Mais bien sûr, surtout que ce n'est pas la première fois que je le sors et sans laisse.


Il m'a fait une vie !!!!! Trop content de pouvoir courir de partout, rencontrer des congénères, s'amuser et surtout me faire chier à ne pas vouloir rentrer.


Et un jeune chiot à quattre pattes, c'est bien plus rapide qu'une vieille à une patte et demie.


Mais j'ai eu raison de lui, avec de la fermeté et des mots doux.


Il a environ trois mois, il est à adopter, il est du genre "patou" donc chien de berger. Noir et blanc. Super gentil et très obéissant. Ahum c'est un chiot, donc il n'a pas encore de repères.


Je peux envoyer des photos à qui n'en veut.


Si personne ne l'adopte, il va finir à la SPA et ce ce serait fort dommage.


Il est jeune est beau, ni tatoué, ni vacciné ni pucé, il sent encore le bébé. C'est un amour de chiot.

 

A part cela, si mes articles sont trop longs, vous n'avez qu'à en lire la moitié aujourd'hui et l'autre plus tard !!!.

 

 

 

Repost 0
Published by bellelurette - dans Mon for intétieur
commenter cet article
30 juin 2010 3 30 /06 /juin /2010 13:55

C'était lundi soir dernier soit le 28 Juin..


Comme il est parti depuis jeudi ou vendredi, je ne sais plus, je savais que sa chatoune allait crier famine.


J'entre dans son antre, à priori ce n'est pas trop le bordel.


Je mets des croquettes dans la gamelle vide, prévue à cet effet et j'attends.


Je m'installe dans le lit que j'ai prévu à cet effet et je tente de  comprendre le fonctionnement des zapettes... Machach woualou, ça ne me dit rien qui vaille !!!


Un pote à lui passe et me raconte que si il ne m'avait pas donné les clés, c'est à lui qu'il lui aurait confiées. Bien, bien, je lui dis que je meurs de faim et que s'il veut m'amener un truc, cela me fairait bien plaisir..


Au bout d'une heure, il repasse avec du vieux pain et du fromage dedans, genre beaucoup de pain et pas frais, et une poire.


J'ai dégusté la poire et après je me suis mise en tête de me faire à bouffer avec les restes. Voyons voir... un coeur de salade, un peu de fromage rapé, un reste de sauce tomate et des petits pains qu'il faut normalement passer au micro-onde.


Mon dieu mon dieu mon dieu, qu'est-ce que c'est difficile de se faire à manger dans un environnement qui n'est pas le sien, et qui surtout est hyper crade.


J'ai à peu près réussi et par la suite, j'ai pris des médocs pour dormir. En plus, je n'arrivais pas à trouver le règlement de la téloch. Passons...


En pleine nuit, je me suis retrouvée réveillée car il y avait bagarre de chats sous mon lit !


J'ai un peu râlé en exprimant que c'était moi maintenant la cheftaine... mais...


Du coup, je ne me suis pas vraiment rendormie et j'attendais que le jour se lève pour me calter.


Je me suis barrée sur les coups de 6h30 du mat et arrivée à ma maison, j'ai dormi... presque toute la journée, si si.. et presque toute la nuit qui a suivi, si si... vi vi je dors beaucoup moi ! Je pense que mon rythme normal serait 12h sur 24.


Et si je dors pas mes 12h, faut que je les rattrape après. En fait il me faudrait des journées de 48h !!!! 24h pour dormir et 24h pour vivre. Ce serait mon rythme idéal.


Je me souviens, étant très jeune, avoir dormi 72 heures d'affilée... juste je me réveillais, me substantais un peu, allais faire pipi et hop, retour dodo..


Décalée je suis. Décalée je resterais.

 

Sur  ce, je file  chez lui  car je "sens" qu'il n'y a plus de croquettes et que les plantes ont soif.

 

Par contre, je ne dors pas là-bas, pas aujourd'hui... Ptêt vendredi soir...

 

Repost 0
Published by bellelurette - dans Mon for intétieur
commenter cet article
17 juin 2010 4 17 /06 /juin /2010 06:45

 

 

intérieur nuit (2)

 

 

intérieur nuit (3)

 

intérieur nuit

Repost 0
Published by bellelurette - dans Mon for intétieur
commenter cet article

C'est Moi !

  • : Bellelurette
  • Bellelurette
  • : Ce qui me vient au jour le jour.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Archives