Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog



Campagne blog sans pub
7 février 2010 7 07 /02 /février /2010 21:54



dimanche 001
 Ce ne sont  pas les feuilles, qui datent de l'an dernier qu'il faut regarder... mais les deux minuscules pousses, miam, miam, un régal. Vous pouvez être sûrs que je vais ausculter mon jardinet tous les matins. Vous aurez reconnu mon rosier, vous savez, celui qui me donne des fleurs dont l'odeur est si suave.
Ah ba non, vous ne pouvez pas savoir.



dimanche 003
Lui aussi je l'ai bien taillé drû et j'ai bien fait, avec le pèle qu'il a fait nondidiou. Et il n'est pas dit qu'il repèle encore.
Quoi, vous ne savez pas quelle est cette plante ?
mais si mais si....



dimanche 005
Par contre, celui-là, il ne bourgeonne pas du tout ! Alors que les températures sont devenues, ici, raisonnables, faut que je le booste pour sortir de ses pénates.
Sinon, monsieur, il fait que dormir, bailler, s'étirer, manger un chouille et dormir.
Bon, je l'avoue, c'est un peu comme moi.
Mais juste un peu.



Repost 0
Published by bellelurette - dans nature
commenter cet article
8 décembre 2009 2 08 /12 /décembre /2009 12:07


Comme je ne sais pas encore mettre de la musique qui se déclenche seulement sur un article, 
j'ai mis ce morceau en lecture automatique (autopay=1 in english).
Mais si cela vous fatigue, dites-le moi et je supprime cette option.
(il me suffit de remplacer 1 par 0 mais par deux fois, quel binz, mais je sais faire maintenant).

















Repost 0
Published by bellelurette - dans nature
commenter cet article
8 décembre 2009 2 08 /12 /décembre /2009 11:19


Lorsque la lumière rasante, et pourtant très brillante, d'un matin d'automne s'offre ainsi...
... la photographie, c'est "finger in the nose" !

Point besoin de chercher moulte réglages,
Râ est là...


Comme lumière, rien ne le remplacera Râ...



Et dès l'aube, il nous la joue le grand illuminateur



Mon apn est fou de joie, vive Râ !!!!
Il se tourne à droite, à gauche et tout est bon à prendre



Grâce à Râ, tout se voit



Même cet homme,
qui avec un appareil assourdissant pousse les feuilles vers le milieu de la chaussée,
 alors que le camion nettoyeur des rues est déjà passé,
il met du coeur à l'ouvrage, grâce à Râ



L'automne du lantana a quelques beaux jours de lui, grâce à lui.
A qui ? A Râ.



Admirons la transparence, si subtile et si nette



Impossible de "Râ"ter une photo



Même l'araignée en "Râle" de joie



La feuille du Strelitzia se gonfle de sève dans la brillance de Râ



Un peu dans l'ombre, le basilic aussi profite de Râ



Dans l'ombre, pas tant que ça, grâce à Râ



Dans le ciel presque dégagé, une trainée d'avion est illuminée, sous les yeux de Râ




NOUS NE SERIONS RIEN SANS RÂ



Repost 0
Published by bellelurette - dans nature
commenter cet article
30 novembre 2009 1 30 /11 /novembre /2009 06:58




Repost 0
Published by bellelurette - dans nature
commenter cet article
28 novembre 2009 6 28 /11 /novembre /2009 09:34

J'ai beaucoup aimé vos réactions et appréciations sur mon article précédent, mais il y a un GROS MAIS !!!

Le réglement a changé. Déja, nous avons été sondés pour savoir si nous étions pour ou contre l'anonymat. La majorité a voté pour (dont moi !) Ainsi les photos mises en ligne seront anonymes et aucune pub ne devra être faite sur notre blog afin de ne pas inciter les autres à voter pour nous.

Alors il m'a fallu changer mon fusil d'épaule. Mais j'ai déniché dans ma photothèque un cliché qui convient parfaitement au thème, ouf !!

Le jour du vote, mercredi je crois, vous pourrez toujours essayer de le reconnaître !

Je le mettrai en ligne dès que les votes seront clos !


Alors en attendant, on va continuer avec les fleurs de mon balcon... toujours un gazania.



Et à priori la dernière rose de l'année....



"Et toi, fais pas le malin, on voit bien que tu as les yeux ouverts !"
Repost 0
Published by bellelurette - dans nature
commenter cet article
22 novembre 2009 7 22 /11 /novembre /2009 11:33
Je passe par hasard sur la communauté "photographe du dimanche" (en lien à gauche) et qu'est-ce que je lis ????

Déjà que le thème c'est pour aujourd'hui et les fleurs sont mises à l'honneur...

Alors pour illustrer, voici deux boutons que j'ai choisi :


Lotus en bouton, photo prise à la bambouseraie d'Anduze en été 2008



Boutons d'amaryllis, photo prise sur mon balcon.... au printemps 2008.
Repost 0
Published by bellelurette - dans nature
commenter cet article
20 novembre 2009 5 20 /11 /novembre /2009 11:41

Récemment, une blogueuse m'a demandé de faire de jolies photos, plutôt que de me morfondre au fond de mon lit.


C'est quand même dingue d'avoir encore de la lavande en fleurs à mi-novembre, non ?
Le temps est très doux, et elle présente plein de boutons, affaire à suivre.
J'aime l'odeur de la lavande et même en prendre un brin et me le fourrer dans une narine.
Ça me fait un effet bizarre... l'essence contenue dans celui-ci, sûrement.


Cyclamen. Lui aussi, après une longue pause de six mois environ, se décide à fleurir, et pas qu'un peu. Je ne compte plus le nombre de boutons cachés sous les feuilles, cela va être un vrai festival.


Roses de Novembre, déjà montrées dans un article précédent.
Parfum très subtil et couleurs délicates, les pétales sont plus clairs à l'extérieur.


Joliment ourlées. Frêles tout de même.
Je reviens du balcon et j'ai découvert une nouvelle pousse !


Et le meilleur pour la fin. Ce gazania qui n'en finit plus de développer ses pétales et son coeur comme un tournesol, au gré du Râ.

Nous sommes tout de même au mois de novembre, tout ce qui fleurit pousse au ralenti, tandis que le reste jaunit ou végète...


Pour la première fois cette année, je n'ai pas eu d'amarrylis. Pas vraiment compris pourquoi. De plus, toutes mes plus belles photos de cette fleur extraordinaire sont restées dans l'ordi portable que l'on m'a volé.


Je ne reviendrai pas sur cet épisode. Je ne suis pas très conservatrice après tout. Mais tout de même, mes plus beaux clichés, j'aurais dû les héberger.


Revenons à la météo. Ça sent vraiment le réchauffement climatique tout ça. Et qui dit réchauffement ne veut pas forcément dire un hiver doux, oh que non ! Alors je me prépare aux coups de gels soudains.


Mais pour l'instant, c'est 20° fenêtres ouvertes dans la journée, sûrement plus dehors, et la nuit dans mon home, la température ne descend pas en-dessous de 19°.


Moi cela m'inquiète vraiment.


Gloups, je viens de ressortir sur mon balcon et j'ai vu ça :


Vite vite mon apn en mode macro. J'ai dû faire très vite car la belle s'est envolée...
Mais qu'est-ce donc ? Une mouche-abeille ? Une mutante ?
On va laisser la nature faire comme elle veut.

Et je n'ai pas vu que ça ! j'ai constaté que le gazania était envahi de pleins d'oeufs de bestiole bizarre. Hop, un coup de pshitt à base d'huile de parafine, de savon noir et d'eau. Traitement que j'utilise aussi pour les aleurodes.
Je mets sur mon ordi et vous montre le résultat plus tard....
Repost 0
Published by bellelurette - dans nature
commenter cet article
24 octobre 2009 6 24 /10 /octobre /2009 19:04


Dimanche dernier, au marché, je n'ai pas pu résister devant ces trois-là.



Relativement petits mais bio et bien plus jolis que ceux des étals des grandes surfaces où ils se ressemblent tous.








Comme je suis d'humeur morose aujourd'hui, je me distraie comme je peux.




Repost 0
Published by bellelurette - dans nature
commenter cet article
9 août 2009 7 09 /08 /août /2009 00:31
Rappelez-vous, quand je l'ai sorti de la rivière, il était comme ça :



Et maintenant, il est comme ça !


Et oui, je me suis occupée de son cas à lui aussi. Et du sol au plafond, enfin des racines à la pointe des branches. Surtout pour vérifier s'il y avait encore de la sève. Nandidiou, il n'est pas près de repartir, avec tout ce que j'ai éliminé. Le séjour dans le fleuve avait bien pourri les racines. Mais j'ai un bon sécateur. Et cric et crac les racines, jusqu'à la sève, puis empotage et ensuite recric et recrac des branches. Inutile de vous dire que lorsque je suis allée le récupérrer au bord du Lez, il n'avait plus une feuille sur le caillou.


Je vais lui foutre la paix un bon moment, jusqu'à ce que la terre soit bien sèche.



Pour l'instant, il a trouvé sa place.
Repost 0
Published by bellelurette - dans nature
commenter cet article
5 juin 2009 5 05 /06 /juin /2009 16:24
Avant, lorsque je téléchargeais mes photos sur mon ordi, j'avais un premier écran qui s'affichait puis un deuxième. Et là je pouvais rentrer le nom du fichier qui était directement redirigé vers mes images.

Et là, je ne comprends plus trop... j'ai du faire une mauvaise manip un jour et du coup je suis dans la panade. Rien de grave puisque je retrouve toujours mes photos, mais parfois c'est une telle gymnastique que j'y perds mon latin, surtout que c'est une langue que je n'ai pas étudiée..

Et je me retrouve avec un nombre incalculable de répertoires photos chez OB ! Pourtant je classe par mois. Ou deux fois par mois tellement j'ai de clichés. Car ce qui me gave chez eux, c'est lorsque l'on veut publier plusieurs photos, faut encore re-ouvrir le répertoire. Pfff, il ne pourrait pas rester ouvert ? Et bien non.

Passons...

Le cliché suivant, c'est juste parce que je me suis aperçue ce matin qu'il y a un truc qui pousse au milieu et à la base de la dernière feuille. Ceux qui connaissent bien les plantes auront reconnu que c'est une orchidée, ici une phalaénopsis.


A mon humble avis, ce n'est qu'une nouvelle feuille, snif... et non une hampe qui me donnerait des fleurs. Je suppose que cette plante est stérile et qu'elle ne me donnera jamais d'autres floraisons. Tant pis, elle est belle ainsi.

A part cela, ce matin, comme il commençait à pleuvoir, Pelucre, qui était installé sur mon balcon, est rentré. Normal, les chats n'aiment pas la pluie. Mais au départ, il est venu se calfeutrer sous ma table, ou dans mes jambes, ou alors en me miaulant... il sentait l'orage... qui n'a pas eu lieu.


Alors il est reparti se coucher dans un nouvel endroit :



Il est presque 17h et j'ai du prendre ce cliché vers onze heures. Alors je peux vous dire qu'en six heures de temps, il a dû juste mettre sa queue sous ses pattes arrières, pas plus ! Ne fait que dormir...
Ce n'est pas moi qui vais me plaindre, je préfère cela à un jeune chaton touche-à-tout qui saute de partout et ne fait que des bêtises. Mais tout de même, parfois, j'aimerais bien qu'il soit un peu plus éveillé.
Mais j'accepte qu'ici, cela soit sa maison de retraite. Il n'empêche qu'en deux ans, il a bien changé.
Et je n'ai toujours pas écrit à sa proprio. Je n'y arrive pas. Pas les mots, pas les termes.
J'ai toujours l'impression que peu importe ce que je lui dise, c'est peine perdue. Elle ne comprendra et n'acceptera jamais que SON chat vienne chez moi.
In fine, je voudrais seulement avoir le numéro de téléphone de son véto, au cas où...

Allez, changeons de sujet.

Non, non, mes géraniums ne sont pas malades !


Il est vrai qu'ayant eu un doute, par rapport à certains commentaires, j'ai éliminé les feuilles qui semblaient avoir la maladie de "la rouille des géraniums". Mieux vaut prévenir que guérir. Mais en m'étant renseignée sur le net, la rouille du géranium ne ressemblait en aucun cas à la photo que je vous ai montrée. Cette maladie fait des espèces de cloques, ce qui n'était pas le cas sur mes plantes.
J'en ai tout de même profité pour éliminer toutes les branches florales terminées, afin de donner plus de vigueur aux autres. En arrière-plan, un jasmin qui tarde cette année, mais je suis très patiente... étant donné qui lui aussi, avant l'hiver, je lui avais fait une coupe très très rase car je sentais qu'il serait rude, et je ne me suis pas trompée.


Ma dernière rose qui commence juste à s'ouvrir.
Ce qui est dingue, c'est que c'est une pousse qui vient directement de la base du rosier.
Cette pousse a grandi a une vitesse phénoménale et surtout avec une vigueur à toute épreuve.
Je suis extrêmement observatrice, surtout par rapport à toutes mes plantes de mon balcon.
J'ai donc vu que cette tige développait des boutons à chaque ramification. Cinq en tout.
J'aurais pu en éliminer certains pour donner de la vigueur aux autres... et bien non.
J'ai juste envie de voir ce que cela donne plein de roses sur la même tige.
Et figurez-vous qu'il y a une autre tige qui pousse encore à la base et de la même façon.
Mais c'est un autre pied dans le même pot.
Fred passant par-là l'autre jour me disait de la couper... Que nenni !
Même s'il s'y connaît en plantes, il ne connaît pas mon rosier, ou n'y connait rien en rosiers. Il croyait que c'était une espèce de "gourmand", c'est-à-dire des pousses qui ne font que des feuilles et qu'il est vrai est utile de couper afin de donner de la vigueur au reste. Mais là, il s'est trompé. Heureusement qu'il n'a pas la main sur mon sécateur chez moi, non mais.


En plus, elle exale un parfum, hum... je ne vous dis que ça.
Et le pélargonium que vous voyez à gauche, c'est dingue, lorsque vous prenez une feulle entre vos doigts et que vous frottez légèrement, elle a un parfum très caractéristique, c'est d'ailleurs pour cela que j'ai demandé à quelqu'un si je pouvais le bouturer.
Faudrait aussi que je vous raconte l'histoire du pélargonium de droite, celui avec les fleurs plus roses.
Bon du coup, je vais vous raconter l'histoire des deux.
Celui de droite :
C'était un dimanche matin, très tôt, j'allais au marché.
Après avoir tiré quelques monnaies sonnantes et trébuchantes, je me suis rendue compte qu'il y avait des vasques contenant des plantes qui étaient en train de mourir. Hop, je me fais fort de récupérer un plant pour le sauvegarder quand soudain j'entends : "Vous voulez que je vous aide ?" Et moi de ma bonne foi, j'y vais en disant : "Non, non, tout va bien, j'ai récupéré ce que je voulais". Pffffffffff, je n'avais pas bien compris !
La personne en question était la femme du patron et sa phrase n'était pas du tout dans le sens où je l'avais comprise au premier degré. Bigre de bigre.
Moi je faisais un sauvetage et elle, elle criait au vol !
S'en est suivie une petite discussion où je lui ai dit que j'allais le remettre en bon état et que je le ramènerais après...
Maintenant, il est en bon état ! Mais il m'a fallu tout de même deux ans pour qu'il fleurisse, et ce fût une suprise de voir la couleur qu'il allait me sortir. Croyez-vous que je doive le ramener ? Ne me dites pas oui car depuis, cela a changé d'enseigne !!! Et oui, c'est cela le petit commerce, hélas.

Mais dans le nouveau commerce, la vasque est toujours là, je pourrais toujours venir le replanter...


Naaaaaaaaaaan faut pas déconner quand même ! Je ne vais pas me la ramener, toute gentille, en racontant mon aventure d'il y a deux ans, mon pélargonium sous le bras, pour le replanter alors qu'il est si bien chez moi.


J'ai tort ou j'ai raison, hein ?


Maintenant, parlons de celui de gauche.

J'avais flashé sur lui à cause de ses couleurs si peu communes. Rien à voir avec les couleurs des pélargoniums que l'on voit partout. Comme il était dans l'enceinte des immeubles de chez mes kinés, je me suis adressée tout d'abord au jardinier du lieu. Qui m'a dit que je n'avais qu'à sonner chez la personne qui l'avait planté là pour savoir si je pouvais m'en procurer une branche. Ce que je fis. "Mais bien sûr, madame, servez-vous". Alors délicatement, avec mon laguiole, j'ai effectué un prélèvement. Que j'ai ramené soigneusement chez moi et que j'ai planté, tout d'abord comme sous serre. Je ne sais plus trop comment j'ai réalisé les choses. Car je fais souvent mes plantations au feeling.

Toujours est-il que maintenant, les deux sont dans le même bac et qu'ils s'entendent parfaitement bien, na !

Ça se voit non ?

Il n'empêche qu'il faut avoir une sacrée patience.. moi qui peut être totalement impatiente pour certaines choses, j'ai une patience de dingue pour les plantes.




Ben oui, vous voyez bien que ce n'est pas le même cadrage que la photo d'avant. Et pis je ne vais pas éléminer ma vue d'en face, que voulez-vous, je vis avec. Je vis dans le bitume, le béton et rien de tel, pour égayer sa vie qu'un joli balcon fleuri.

Hélas, cette année, mes amarrilys ne me feront pas de fleurs. Et je ne sais pas pourquoi. En 16 ans de temps, c'est la première fois qu'elles ne fleurissent pas. Pas compris. Mais pas grave. Elles doivent se reposer car l'année dernière, c'était une telle profusion... même une m'a donné sept fleurs !
Cette année, feuilles et feuilles et feuilles.
Ça va, j'accepte. Et je les aime tout autant.

Alors cette année, ce sera roses..


et parasol..


... fermé aujourd'hui pour cause de pluie et orage menaçant, qui n'a pas eu lieu.
Qu'est-ce qu'il fait lourd pourtant.

Repost 0
Published by bellelurette - dans nature
commenter cet article

C'est Moi !

  • : Bellelurette
  • Bellelurette
  • : Ce qui me vient au jour le jour.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Archives