Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog



Campagne blog sans pub
10 avril 2009 5 10 /04 /avril /2009 15:36

Repost 0
Published by bellelurette - dans bellelurette
commenter cet article
8 avril 2009 3 08 /04 /avril /2009 22:10

Je dis ça parce que moi non.
C'est un vieux pépé qui n'aspire qu'à la tranquillité et c'est pour cela qu'il vient chez moi.
Il devient de plus en plus maigre, a les yeux de plus en plus torves, enfin quans ils les ouvrent.
Vous remarquerez par derrière les amaryllis qui poussent.
Et le bambou, la plus haute tige est maintenant plus grande que moi.



Et oui, c'est la même photo, et en même temps, ce n'est pas la même.

A l'extérieur, rien n'a bougé. Vous croyez que le pelucre a un oeil ouvert ?
Que nenni ! Ce sont ces cils et sourcils qui donnent cet effet.
Comme ça, il peut dormir du sommeil du juste.
Non, là, il ne dort pas encore, il emmagasine de la chaleur et puis va se mettre en boule, avec le bout de sa queue  pas loin de son museau. Messieurs, essayez d'en faire autant, hi hi !
Il est vrai que ce chat, vieux, castré, humanisé, n'a plus beaucoup de réflexes.
Mais tout de même il en a.
Il a de sacrées griffes l'animal. Ouille ouille, quand je le titille un peu trop, il n'oublie pas de me le faire savoir !


Repost 0
Published by bellelurette - dans Rubricachat
commenter cet article
8 avril 2009 3 08 /04 /avril /2009 00:38
Repost 0
Published by bellelurette - dans musique
commenter cet article
7 avril 2009 2 07 /04 /avril /2009 23:21
C'est en me baladant chez Fredesk, qui habite au Québec, que j'ai trouvé ce lecteur.
Cela change de deezer ma foi....
Comme je suis allée me balader sur sa playlist, j'ai pris ce morceau au hazard et qui me plaît bien.


Good Morning - Sparks

A propos de Fredesk : il est marrant ce type ! il créé des blogs, les efface, en recréé d'autres.... et là, il vient d'en créer un nouveau. Et chez qui à votre avis ? Chez OB, notre plateforme bien française ! Et il n'a pas fini de s'amuser pour tout découvrir.... Fredesk, bienvenue parmi nous.

Pour aller le visiter, c'est par ici... Fredesk

Et je vais te mettre dans mes liens, hop !

Euh, je m'excuse de ne pas répondre à tous les commentaires du précédent article pour le moment, demain sûrement....


Repost 0
Published by bellelurette
commenter cet article
5 avril 2009 7 05 /04 /avril /2009 14:08


Je vous présente la personne avec qui j'ai vécu pendant huit ans et en toute amitié. Dans le quartier où nous habitions, tout le monde était sûr que ce n'était pas possible que nous vivions si longtemps ensemble sans avoir de relations sexuelles.

Et bien si c'est possible.

Mais il faut quand même que je vous raconte tout par le menu.

C'était en 1993, cela remonte un peu. A cette époque, je me suis retrouvée dans une merde totale. Plus de boulot, plus d'appart, rien, je venais de foutre un patron véreux aux Prud'hommes et avant de gagner, il m'a fallu plus de deux ans...

J'étais habituée à un bar où le matin, je faisais un peu de pluche (éplucher des légumes) et le soir je faisais le ménage, contre un peu de rémunération au noir et un repas chaud.

Je n'étais pas à la rue mais presque. J'étais hébergée, en situation précaire et il me fallait trouver une autre solution.

Cet homme, habitué de ce bar, a commencé à s'intéresser à moi. Je peux même dire qu'au départ, il était un peu amoureux. Mais alors moi, pas du tout ! je le trouvais insignifiant, beauf.

Mais dans ma situation précaire, lorsqu'il m'a proposé de m'héberger pour quelques jours, après moultes hésitations, j'ai dit oui.

Il habitait un deux-pièces qu'il louait très cher, travaillait. Je me suis donc retrouvée chez lui à dormir sur le canapé et à continuer mon bizness au bar, tout en cherchant du boulot.

Les jours passaient et je ne trouvais toujours pas de solution. Et puis on s'est acclimaté l'un à l'autre, lui étant bien content d'avoir une présence et moi un toit. Après quelques discussions, j'ai appris qu'il avait un peu d'argent "de côté", ou "à gauche" ou "par derrière". Et un jour je lui ai dit : "Tu devrais acheter un appart, plutôt que de payer ce loyer exorbitant". Ensuite, il a paumé son boulot, alors qu'il y avait travaillé pendant 25 ans, suite à la fermeture de son entreprise. Et il avait du mal à se remettre de son divorce.

Voici donc un gars qui, au départ, avait une vie toute tracée. Et quand je dis beauf, c'est parce que tout ce qui l'intéressait, c'était le foot, la pétanque et boire un pastis ou deux au comptoir et parler avec les copains.

Je ne l'ai jamais vu aussi malheureux et impuissant que lorsque qu'il a paumé ce boulot. Et comme je suis une femme intelligente et qu'une réelle amitié s'était installée entre nous, je m'occupais de ses papiers, et tentait par tous les moyens de lui rendre le moral.

Au bout de huit mois, ouf, il a retrouvé du travail. Il était tourneur-fraiseur. Et un mois plus tard, après l'avoir bien travaillé au corps, il a décidé que oui, c'était le moment d'acheter. Et qu'il me revenait la tâche de trouver son appart idéal. Clair, calme, ensoleillé, avec un parking, pas loin de là où nous habitions, pratiquement mission impossible.

J'en ai visité des apparts, plus de trente je crois.
Et un beau jour, énorme coup de coeur. Pile poil ce qu'il recherchait. Un F3 dans un petit immeuble au fond d'une impasse, avec une place de parking plus un garage et tout près du quartier qu'il affectionnait. Et dans son budget.
Le soir même, il le visitait, et il a eu le même coup de coeur que moi.

Il a donc acheté cet appart, mais le temps que tout soit réglé au niveau de la banque et cie, plus les travaux, nous sommes encore restés six mois de plus dans son F2.

Car bien sûr, dans ce F3, j'avais une chambre pour moi !!! Qui jouxtait la sienne et comme il ronflait à faire trembler les murs, je lui ai même fait installer une contre-cloison de plus pour ne pas l'entendre.

Six ans je suis restée dans cet endroit. Et nous avons partagé énormément de choses, les pires comme les meilleures. Dans le quartier, cela raillait fort, car il était inconcevable que nous vivions sous le même toit sans avoir de relations sexuelles. Cela nous faisait bien rire...

Tout de même, un jour, il m'a annoncé qu'il ne voulait pas finir ses jours seuls et qu'il se mettait à la recherche d'une compagne et que ce jour-là, il faudrait bien que je trouve une autre solution.

Et il trouva la compagne de ses rêves, une femme noire, gabonnaise, avec qui il se maria. Entre-temps, j'avais trouvé mon petit F1 dans lequel j'habite toujours, lui a vendu l'appart et vit maintenant au Gabon et il est à la retraite.

Mais lorsqu'il vient ici, il ne manque pas de me rendre visite....

Cet article est un hommage pour lui, car il m'a tout de même sauvée d'une sacrée merde dans laquelle j'étais à l'époque.

Mais alors lui, au Gabon, ce n'est pas toujours rose ! Sa femme est une vraie despote et il se retrouve avec ses enfants à elle, plus les petits-enfant, plus les enfants de sa soeur... enfin, je ne m'étendrais pas sur le sujet, mais pour moi, il s'est bien fait arnaquer.
Repost 0
Published by bellelurette - dans coup de coeur
commenter cet article
3 avril 2009 5 03 /04 /avril /2009 11:32







Ça a bien changé Kizoa, depuis le temps que je ne l'ai pas utilisé.
J'avais choisi des transitions qui, au final, s'avèraient payantes !!! Mode premium....
Va te faire f.... je ne vais pas payer pour montrer le pelucrou en train de faire sa toilette non mais !

Et bien les transitions non payantes, il ne reste plus grand chose.... et je m'en fous, hein ! Moi je fais dans l'amateurisme, pas dans le grand Art. Je réserve cela à Frédéric Mitterand, que je respecte ceci-dit, que j'ai vu à la téloch hier et qui a bien du mal à gérer la "Villa Medecis" en Italie.

A part cela, je fais partie des 3,8 millions de ménages les plus modestes ; à ce titre ô combien honorifique,  j'ai reçu une superbe lettre du Ministère du Travail, comme quoi j'allais recevoir une prime exceptionnelle de 200 euros. Youpi  !!!

Cette lettre explique aussi le pourquoi du comment du RSA qui va remplacer le RMI et l'APL et tout un tas de truc en souligné ou en gras souligné. Je l'ai lue au moins cinq fois cette lettre. Elle est tellement truffée d'attrape-nigauds, et ne me sentant pas concernée, vu mon grand âge (!!!), elle me fait rire jaune.

Cela va bien relancer la consommation, et au final, comme l'Etat empoche la TVA et autres taxes, faut bien qu'il donne un peu d'une main pour rempocher de l'autre, afin de financer tous ses beaux projets... et puis éviter qu'il y ait trop de manifs car Mai approche...

Et le G20, vous en pensez quoi ?

Perso, étant donné que je n'ai vu que ce que la téloch raconte, cela a l'air pas mal. Mais nous restons tout de même dans un système capitaliste, pas de doute. Si j'étais plus jeune et en pleine santé, sûre que j'opterais pour l'autharcie, aller me planquer loin et vivre de mon lopin de terre et de mes chèèèèèèèvres. Ce n'est pas mon cas, je suis en plein dans le béton et ne suis pas près d'en sortir.

Oh et puis j'ai regardé "envoyé spécial".
Sujets :

  1. Le Yémen
  2. La prison française
  3. pfff, j'ai zappé, de toute façon, je n'arrête pas de zapper
Le reportage sur le Yémen m'a énormément touchée. Des gamines mariées à 9 ans et se faisant violer par leur mari. Tradition de merde ! Certaines arrivent à divorcer, et comme c'est une histoire de fric et de transaction, il faut que le père soit d'accord. J'en ai pleuré avec de vraies larmes.

Prison française,  j'ai chialé aussi mais intérieurement. Des prisonniers maintenant libérés ont réussi à introduire une toute petite caméra et filmer ce qu'il se passe réellement. Cela se passe à Fleury-Méringis. Mirador. Les gardiens surveillent de là la promenade, sauf à un endroit, le préau. Et c'est sous le préau que tous les règlements de compte se jouent. Si il y a un type que eux ils appelent "un piqueur", donc "un violeur", il se fait t tabasser pratiquement à mort et après ils le mettent hors du préau pour que les gardiens le voient... Je ne vais pas vous raconter tout ce que j'ai vu, mais il est sûr que ceux qui ressortent de cet enfer ne peuvent pas être normaux. Le mitard, brrr... les prisonniers communiquent entre eux par des bouches d'aération et se soutiennent le moral.

Bon, c'est pas drôle tout ce que je vous raconte.

Mais alors, et loin de cette émission qui est tout de même du "m'as-tu-vu" et qui rend triste mais fait réfléchir, ce qui m'a vraiment tiré des vraies larmes de joie, et c'était bien avant, merde il faut remonter le temps, je zappais donc,  et je tombe sur Nagui avec "trouver les paroles".... Une femme rondelette, qui chante juste et dans le ton. Ces deux jockers sont ses soeurs. Nondidiou, j'ai assisté à un trio... tout le public s'est levé tellement c'était émouvant et juste. Là j'ai senti l'amour traversé mon corps, mon coeur et mon âme. Ça m'a fait un bien fou !

Et juste avant, j'avais regardé "un dîner presque parfait". Wouaouh la honte la Yolande !!!! Une vieille bourgeoise comme je déteste. Tiens faut que j'aille voir le blog du "râleur", alias Riton, qui n'a pas dû la louper, tellement elle était nulle à chier !






Repost 0
Published by bellelurette - dans bellelurette
commenter cet article
3 avril 2009 5 03 /04 /avril /2009 09:29



Au fait, j'ai trouvé une pétition à signer, si vous vous lutter contre les numéros de téléphone surtaxés (genre 08..).
C'est par ici :

http://www.petitionsurtaxe.org/


J'ai signé aujourd'hui, il y a plus de 146.000 signataires !!!

Parce que faut pas pousser mémère dans les orties, elle n'a pas de culotte !

Et en plus, ça fait pleurer les jonquilles !!!!









Repost 0
Published by bellelurette - dans coups de gueule
commenter cet article
2 avril 2009 4 02 /04 /avril /2009 15:57
Franchement, je préfère la chanson "il est libre Max" qu'un certain opérateur "libre" dont la pub dit qu'il est le meilleur !

Cela faisait un bon bout de temps que Fred, maintenant qu'il a un ordi, voulait Internet. Moi je suis chez 9, cela m'aurait grandement facilité les choses qu'il prenne le même opérateur, mais non ! Il a fallu qu'il choississe "libre".

Pffff, et évidemment, qui c'est qui se coltine toutes les démarches ? C'est bibi.

Quel calvaire !!!!

Ah oui, au début, pour passer commande, tout se passe relativement correctement. Mais alors la traçabilité du colis, déjà, ce fût tout un binz... un jour je note bien le numéro avec plein de chiffres et de lettres et comme le colis était légèrement égaré, j'arrive à trouver un numéro (08 et encore 08 et toujours 08...) où là, au lieu d'avoir quelqu'un de vivant à l'autre bout, pouf... "épeler un à un les chiffres et les lettres". Je commence, merde, je tousse au bout du troisième. Evidemment, à la fin, on m'a dit que c'était pô possib ! Je recommence en ayant soin de tousser avant, éclaicit bien ma voix, et prononce tout tout bien... ben non, c'était pô possib !!!! Grrrrrrrrrr

Quelques péripéties plus tard, ouf, il le reçoit son colis. Et un pote informaticien vient chez lui pour effectuer tous les branchements, et moi de mon côté, sur son interface, je vérifie que la ligne est câblée. Tchi que nib, ça ne fonctionne pas !

Et vas-y Lulu que j'appelle la "chaude Line" qui me renvoit sur un autre 08 et un autre 08.... pour apprendre que sa ligne a été "slammée", ce qui veut dire qu'un autre opérateur (qui quand où, ça mystère) est venu écraser sa ligne, pour moi cela veut dire que quelqu'un de son immeuble a trafiqué des fils au niveau du boîtier extérieur...

Un service m'envoit un mail avec un document joint, à faire signer par Fred et à retourner par fax, avec photocopie de sa carte d'identité. Et me dit de téléphoner 2h plus tard pour vérifier s'ils ont reçu le fax. Ce que j'aime surtout, c'est que la plupart du temps, on n'entend rien de ce qu'ils racontent, qu'il faut leur faire répéter et de parler plus lentement...

J'envoie le fax, téléphone deux heures plus tard, pas de trace de celui-ci, ça commence à me les brouter grave ! Je le renvoie et rappelle. Faut dire que quand ils demandent "quel est votre numéro de téléphone ?", fauvrait savoir s'il s'agit du mien, de la ligne "libre" ou du magasin dans lequel j'ai envoyé le fax !!!! Bon, ils trouvent trace du deuxième, me disent qu'ils le transfèrent au service technique et d'appeler le 08... aujourd'hui.

Première tentative ce matin, gloups, dix mintues d'attente ! Ah non alors.
Deuxième tentative cet aprèm, ouf 2 minutes d'attente. (je vous passe les # et les taper 1 ou 2...), après avoir décliné tout bien comme il faut... "ne quittez pas, je recherche votre fax, à quelle heure l'avez-vous envoyé ?" Grrr, ça recommence ! Surtout que j'en ai envoyé deux et que mon couillon (mais néanmoins adorable) de Sam, celui qui tient le magasin d'où je l'ai envoyé, n'a pas mis son fax à l'heure d'été !!!!  Et allez, Lulu, prend donc encore dix minutes d'attente dans les dents, avec une musique qui saute et qui est super-nulle.

"Madame, c'est bon, nous faisons le nécessaire pour que votre ligne soit de nouveau câblée". Ah oui, d'accord, mais Fred, il aimerait bien être là afin de pouvoir constater si cela fonctionne de chez lui. Donc j'essaie d'obtenir un rendez-vous. Bernique. Ce sera fait entre demain et dix jours. Et comment il sera prévenu ? On lui téléphonera sur son portable... au-revoir Madame et schling, raccrochage immédiat.

Bientôt Fred va recevoir sa première facture pour une ligne qu'il n'a toujours pas.... et je sais bien qu'il ne serait pas le premier. Et moi, je ne compte plus le nombre de coups de fils passés sur des 08.

Purée, à l'époque de cette chanson, on n'avait pas tous ces soucis d'informatique, n'est-ce pas ?

Repost 0
Published by bellelurette - dans coups de gueule
commenter cet article
1 avril 2009 3 01 /04 /avril /2009 17:04
Repost 0
Published by bellelurette - dans bellelurette
commenter cet article
31 mars 2009 2 31 /03 /mars /2009 21:22
Rassurez-vous, je ne vous montrerai pas d'araignées. Et pourtant il y en a et c'est tant mieux. Et celle que je vous ai montrée dernièrement a élu domicile derrière la pendule-"Banania". C'est la gardienne de mon temple et veille sur mon doux sommeil. Disons plutôt qu'elle attend de quoi manger, moucherons, moustiquons (oui, je sais, j'invente des mots et alors ?, je ne sais pas comment on appelle les bébés moustiques, pas plus que les moucherons soient les bébés des mouches mais passons) et autre menu-fretin.

Je vous invite à faire un tour sur ce qui pousse sur mon immeeeeeeeeeense balcon !!!!






Vous avez reconnu les amaryllis qui font juste leurs premières feuilles. J'apprécie particulièrement cette dernière, car je l'ai séparée de sa mère en octobre, et je n'étais pas sûre de moi...
Entre-temps, j'ai filé un pot à quelqu'un car je n'arrête pas de les multiplier...
Et quand cela fleurit, c'est franchement immense et je ne peux pas pousser les murs de mon balcon.


Ça pousse à une vitesse, dingue, et c'est tant mieux...


Cela réclame juste de l'eau, mais alors beaucoup d'eau.



Comme son som ne l'indique pas, c'est ce que l'on appelle, lorsque cela fleurit un "oiseau de paradis".
Je l'ai acheté tout bébé en même temps que mon bambou, il y a trois ou quatre ans, je ne sais plus, et, d'après mes recherches sur internet, cela ne fleurit qu'au bout de six ans. Je l'ai gardé à l'intérieur jusqu'à il y a environ quinze jours et j'ai senti qu'il était temps qu'il prenne l'air ! Rempotage de rigueur, surfaçage et je le surveille, il va très bien.


J'adore le lantana qui fait des fleurs superbes, toutes petites et plein de couleurs différentes, mais alors je le surveille de près. C'est souvent lui qui attire les aleurodes, ces espèces de mouches blanches minuscules, qui bouffent les feuilles par en-dessous et dont il est très difficile de se débarasser. Gare ! Aviss !


Ouais, j'ai réalisé une petite jardinière avec les cactus car je ne les sentais pas bien dans la maison. Je n'arrêtais pas de les faire tomber et je trouvais aussi que c'était à la lumière du jour qu'ils devaient vivre. J'avoue que les cactées, ce n'est pas mon truc. Rappelez-vous, je les avais acheté pour équilibrer les ions, puisqu'il paraît que nos appareils tels que ordis et télés détruisent les ions négatifs. Ben, je trouverai une autre solution, celle-ci n'était pas la bonne.

C'est le début de la fin, mais cela dure bien longtemps tout de même.
Comme c'est la première fois que j'en cultive, sûre que je récidiverai l'année prochaine.


C'est sûr de loin, on ne voit pas grand chose ! Et  pourtant il a six boutons prometteurs.


Tout tendre, tout mignon, qui se gave de soleil.


Qui prend son temps, minutieusement, afin de mieux exploser sa joie lorsque son heure sera venue, comme disait Ronsard.





Repost 0
Published by bellelurette - dans nature
commenter cet article

C'est Moi !

  • : Bellelurette
  • Bellelurette
  • : Ce qui me vient au jour le jour.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Archives