Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog



Campagne blog sans pub
20 avril 2009 1 20 /04 /avril /2009 21:18

Hop, je repars avec ma balade de cet aprèm. Le tour du bassin Jacques Coeur. En face, le Sud. Ce bâtiment n'est pas terminé. La nouveauté dans les constructions du quartier, c'est de foutre des "villas", c'est comme ça qu'ils appellent ça, sur le toit.


Ne perdons pas le Nord, il est en face. Les gros nuages gris sont derrière mon dos. Le Lez est sur ma gauche (mais on ne le voit pas).
Et toujours ces villas sur les toits.


Champ de grues.... En face, le Sud, à droite (mais vous ne le voyez pas), le Lez.


Vous voulez que je continue avec ma boussole ?
Vers la droite, le sud, vers la gauche le nord, derrière moi l'ouest, donc devant l'est. Approximativement.


Au vu des photos précédentes et de mes explications, vous pouvez sans nul doute me dire, approximativement où sont les quatre points cardinaux, non ? Toujours des bâtiments en construction avec des villas sur le toit. Le bout du bâtiment sur la gauche est celui que je vous ai montré sur la première photo.


La future mairie en construction. Fin des travaux prévue pour 2012. Le sud à gauche, le nord à droite, l'est derrière, facile de trouver où est le soleil, non ? Le Lez entre ce bassin et la mairie.


Ah, le voici ce fameux Lez. Qui coule de la droite vers la gauche, donc vers le sud... c'est l'aval.
Vous me suivez toujours ?


Et le Lez vers l'amont (mais il coule toujours de la droite vers la gauche !!). C'est là où il sort enfin de la ville, il est 17h. Vous avez vu le troupeau de bagnoles au milieu à droite ? C'est le pont Zucarrelli. Faut que je me dirige par là pour rentrer dans mon pâté de HLM.


Et ça, c'est franchement triste. Un magasin de produits frais qui n'a même pas tenu deux ans. Ceux qui me suivent depuis longtemps savent combien j'étais attachée au fait qu'il y ait ce style de magasin dans le quartier. C'était assez cher, certes. Faut dire qu'à l'endroit où il est placé, cela devait coûter bonbon au niveau des taxes, et le frais c'est du périssable. Snif. Et il faut croire que les gens préfèrent aller en grande surface, en bagnole et mettre leurs sous dans l'essence... Resnif.


Tiens, un paysagiste est passé par là et a planté des lauriers, mal en point d'ailleurs.
Mais qu'est-ce donc que cette plante dont la terre est beaucoup plus foncée ???


Une fougère !!!! toute seule, avec des billes d'argile partout.
A mon humble avis, c'est quelqu'un qui a déménagé et qui est venu la planter là.
C'est sympa de sa part, mais quand on sait que la fougère aime l'ombre et craint les courants d'air, elle n'est pas sortie de l'auberge la pauvrette. A moins que les lauriers poussent vite fait... bon, j'y crois pas trop, l'avenir nous le dira.


Et pour finir, un énorme moustique. Un faucheux comme on dit. Totalement inoffensif mais impressionnant par la taille.
Tel qu'il est ici, il doit être à peu de chose près à sa taille réelle.

A part ça, j'ai le moral dans les chaussettes.
Je souffre de questionnements sur ma vie future, de solitude et ce quartier dans lequel je vis ne me plaît pas.
Cet environnement de béton sans âme me bouffe mon énergie.
Et tous les lieux de rencontres ici sont tournés vers la Fac, 3 kebabs, un coiffeur pour jeunes, des "points chauds"... mais rien pour les habitants du quartier.
Pas un troquet sympa où on peut se taper une belotte de comptoir ou un 421. C'est une image...
C'est bien gentil quelques plantes sur mon balcon et ce vieux chat que j'héberge le jour, mais cela ne me suffit pas.
Et je ne ferais jamais "toit commun" avec Fred, il est trop égoïste. Même le mot trop est en trop. Il est égoïste tout court.
C'est sa gueule et puis c'est tout.
Alors j'échaffaude des plans... partager un grand appart avec une autre femme par exemple.
Ou partir en maison de retraite chez les cybermamies, mais j'ai pas encore l'âge.
Je suis inscrite dans un club de gym dans lequel je ne suis allée qu'une seule fois car je me suis foulée le poignet après..
Je suis aussi inscrite à Onvasortir.com, je suis sortie une fois..
Je manque totalement de motivation. Je ne suis plus une combattante.
D'ailleurs, rien que ce terme me fait sortir de mes gonds.
Ça va pas, ça va pas. Je me morfonds.
J'ai une liste de tas de trucs à faire, rien de bien important, mais que je ne fais pas.
Je m'endors morose et je me réveille encore plus morose.
Au point où il m'arrive de rester au lit toute la journée (à part descendre pour aller chercher Pelucrou) et mater des conneries à la télé. C'est grave.
Cette morosité chronique me poursuit depuis si longtemps... avec l'âge, elle a tendance à s'accroître.
Allez, je vous laisse, je vais tenter de trouver un karaoké gratuit sur le net et me défouler en chantant.



Repost 0
Published by bellelurette - dans balades et découvertes
commenter cet article
20 avril 2009 1 20 /04 /avril /2009 19:57
Avant toute chose, je tiens à remercier OB et leurs magnifiques transformations !
Et oui, pour mettre un commentaire, il faut souvent retaper toutes nos "informations"... pseudo, adresse mail et adresse de blog (si on en a un !). Un fois ceci fait, n'oubliez surtout pas de cocher "se souvenir de mes informations". Avant, ceci étant fait, c'était valable pour tous les blogs. Maintenant, il faut recommencer sur chaque blog visité. Mais une fois que l'on a bien coché la case, quand on y retourne, c'est bon, pas besoin de se refatiguer la nénette.
Mais si vous avez le malheur de visiter un blog où vous n'avez jamais laissé de com, vous êtes bon pour "clavioter"...
Et puis cette fenêtre fixe est d'une nullité rarissime.
A en décourager plus d'un puisqu'on ne peut plus "scroller" (faire défiler) l'article.
L'astuce étant seulement d'ouvrir le blog en question dans un nouvel onglet.
Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué, je me demande !!!
Alors parfois, cela me fatigue de tout retaper.... surtout sur les blogs de personnes qui me connaissent très bien, alors je laisse juste mon pseudo et basta !
Z'ont fait un grand ménage chez OB.... Vu le nombre de commentaires que j'ai actuellement, par rapport à avant, je suis sûre que cela vient de là.
C'est quoi leur problème, hein ? Une histoire de bande passante ?
En plus, avant, ils nous prévenaient sur l'administration... là, niet, nada, walou.
Et puis il y ce "recommander F" dont certains blogs se sont soudain vus affublés, alors qu'ils n'ont rien demandé.
Certains peuvent être très contents, mais beaucoup non.
Alors voici l'astuce pour l'enlever :

Ce lien fait partie de la fonction "recommander". Il suffit d'aller sur la page "Configurer > mise en page", de cliquer sur le marteau de la zone article, et de déplacer le bouton "recommander" dans la colonne "Elements désactivés".

Et puis le téléchargement des images... J'aimais bien l'assistant qui permettait de charger quinze images d'un coup. L'assistant ne fonctionne plus. Alors on retourne à la vieille manip qui consiste à aller chercher et charger les photos une par une.

Allez, je vous mets juste une photo pour vous mettre en haleine, le reste dans mon prochain article.


J'aime bien ce contraste. Le soleil étant derrière moi, et dans des nuages qui le laissent percer, c'est lui qui donne la luminosité au bâtiment. Je vous explique pour votre petite comprenette.... car beaucoup n'ont rien pigé à ma devinette de l'article "Forever" ! (sauf Trinity...)
Bon, je n'ai pas le droit au choix de la "thématique" parce que mon titre fait plus de 70 caractères. Et je m'en tape, na ! Sinon, j'aurais choisi "environnement", comme souvent. Comme cette thématique est vaste, je suis sûre que cela ne m'amène pas plus de monde que cela, et je m'en tape aussi ! A tout de suite pour la suite...
Repost 0
Published by bellelurette - dans balades et découvertes
commenter cet article
20 avril 2009 1 20 /04 /avril /2009 08:26

T
oujours samedi matin...



Comme il a bien plu ces derniers temps, beaucoup de gros minets,
euh de graminées poussent au pied des platanes (sont encore petits ces fameux platanes...).
Zoomons un peu.



Enfin quand je dis zoomons, je n'ai pas pris deux photos.... j'ai juste agrandi avec photofiltre !



Yes, ma première photo de fourmis !!!! et comme la terre est basse, recadrons de nouveau avec photofiltre...



Ca bosse dur, même un samedi à 9h du mat...
Laissons-les à leur labeur, j'ai autre chose à vous montrer. Traversons la route....



Derrière un portail.... c'est cool les apn, on peut photographier à travers les barreaux.
Je me posais la question de savoir qu'elles étaient ces jolis godets de fleurs rouges.
L'apn peut donc servir d'espion...




Un petit recadragre maison plus tard, hum... ce ne sont pas des géraniums,
je  pencherais pour des renoncules. Et vous ?




Un peu plus loin, voici ce que j'appelle "la petite maison dans la prairie" !
Habitée par une vieille dame fort charmante, avec qui je discute lorsqu'elle est dans son jardin.
Qui est rempli de lilas, mais là, impossible à prendre,
car le soleil est de face et il y a toujours ces foutus barreaux de portail !
Ce qui m'étonne toujours,
c'est que cette maison (heureusment qu'elle est au fond) donne sur une route 4 voies !!!!
J'espère de tout coeur que quand cette dame partira, elle ne sera pas démolie, elle est si charmante...
(là, pas la dame, la maison !)



Vous ne vous verriez pas boire un thé sous la tonnelle ?
Cette maison jouxte par la droite une entreprise qui vient de faire faillite : un institut de beauté.
 Alors c'est en travaux.
Ce qui est dommage pour moi, c'est qu'auparavant,
je pouvais m'introduire sur le parking de cette société,
et cueillir à travers le grillage du thym et des roses, et avec l'accord de la propriétaire, bien évidemment !




Alors eux, que je ne connais pas, je les félicite !
Tout le monde devrait décorer leur portails,
en plus cela évite les tags qui ne sont pas parfois pas du meilleur goût !




J'adore la petite trappe avec l'hippocampe pour voir "kicétikélà !"



Mffff, j'ai beau regarder de plus près, je ne devine pas très bien ce que cela représente...
je crois deviner une maman assise sur une chaise avec sa petite fille dans les bras.... jolio faïence en tout cas....


Alors hop, retour à ma maison de moi, en utilisant un autre chemin.


Et oui, on sait bien que la nature est très très forte !!



Vous pensez bien que je n'aurais sûrement pas dégaîné mon apn pour photographier cette bite
sans ce coquelicot, qui a sû se frayer un chemin à travers le bitume !



Point besoin d'aller dans de grands musées....
l'art est sous nos yeux, suffit d'être aux aguets...

Repost 0
Published by bellelurette - dans balades et découvertes
commenter cet article
18 avril 2009 6 18 /04 /avril /2009 18:34

La fac près de chez moi, ce matin à 9h...





J'ai cliqué car j'ai vu quelque chose d'intéressant.... Agrandissons un peu :



vous voyez mieux  ? Alors, elle monte ou elle descend ?






L'arbuste à gauche, c'est un arbousier, les petites boules vertes, les futures arbouses...







A part cela, devinette : pourquoi tant de luminosité alors que le soleil est DERRIERE la fac ???
Et non, les lampadaires ne sont pas restés allumés, et je n'ai pas utilisé mon flash non plus.

Alors ?

(Faudrait que je sache utiliser la fonction pop-up, pour mettre la réponse de la sorte.)

Oups, je crois avoir compris le fonctionnement d'un pop-up !!!

Alors cliquons ensemble pour voir si ça fonctionne...
Et dites-moi si vous comprenez d'où vient cette luminosité.


Repost 0
Published by bellelurette - dans balades et découvertes
commenter cet article
17 avril 2009 5 17 /04 /avril /2009 01:49

KGB

Je reviens du chat (prononcez tchat) du forum d'OB.
A cette heure-là, ça dit tout et n'importe quoi, c'est très rigolo. (il est presque deux heures du mat..)
Et un blogueur se prénommait "Barthelemy-KGB"
Cela a réveillé dans ma mémoire une histoire véridique qui m'est arrivée et que je vais vous conter.

Il fût une époque où j'habitais un grand F4. Et à la fin de cette époque, faute de pouvoir payer mon loyer pour cause de perte d'emploi, il m'a fallu déménager. Et comme je n'avais pas de nouveau logis à moi, il me fallût dispatcher toutes mes affaires chez les uns et les autres. Les uns et les autres étaient au nombre de trois : Katou, Gérard, Brigitte.

Très bien organisée, je fis dans le grand salon trois espaces où j'entassais les cartons et avec un énorme feutre, j'écrivais trois énormes lettres entourées d'un rond  :
K ce qui allait chez Katou
G ce qui allait chez Gérard
B ce qu allait chez Brigitte

Tout en fignolant ce barda, j'avais juste gardé un vieux poste-radio-crincrin, histoire d'avoir un peu de musique. Quand soudain, une info de la plus haute importance fût divulguée :" Le KGB est dissous" !!!

Véridique, je suis tombée le cul par terre. Une concordance soudaine avec ma réalité. Car auparavant, je n'avais pas fait de relation entre ces trois lettres que j'écrivais machinalement ;  un coup G, un coup B, deux coups K..., et j'entassais mes trois tas.

Une fois le cul par terre, j'ai vu mes trois gros tas. Avec les trois grosses lettres. La dissolution d'une partie de ma vie.
Un énorme flash.
C'est dingue, non ?




Repost 0
Published by bellelurette - dans fantaisies
commenter cet article
16 avril 2009 4 16 /04 /avril /2009 20:13
Rien de bien grave, mais tout de même.
Je reviens du forum.

Je voulais voir un peu les réactions par rapport à la nouvelle fenêtre des commentaires.
C'est vrai quoi, maintenant cette fenêtre est "statique".
Et j'y ai mis mon grain de sel par rapport aux avantages et inconvéniants.
Avantage : si on répond alors que l'on a déjà ouvert les coms des autres, on voit tout de suite son com apparaître, cela me rappelle la bonne vieille version V1.
Inconvéniant : on ne peut plus déplacer cette fenêtre, la mettre en "moins" (-).  Je dis cela parce qu'il m'arrive d'aller sur des blogs avec des tas de devinettes et autres questions. Et là, avec leur nouveau système, impossible de scroller (faire défiler) le texte. La fenêtre des commentaires "statique" est par-dessus et on ne peut plus rien lire. C'est d'un chiant !!
Mais sur le forum j'ai vu bien pire !!!!
Des tas de personnes se plaignaient que leur blog était "tout cassé" Et quand je dis cassé, c'est vraiment cassé. Les modules qui changent de place, les couleurs différentes, les bannières invisibles ou extensibles, j'en ai lu des vertes et des pas mûres ! Bon, le staff travaille dur, mais c'est sûr, il doit y avoir un informaticien stagiaire qui a foutu un souk comme pas possible ! Cela atteint principalement les blogueurs qui ont fabriqué un css personnalisé. Ouf, ce n'est pas mon cas.
Ces derniers temps, je voulais changer un peu de présentation, reprendre un design plus proche du printemps, et bien j'attendrai qu'ils aient fini leur manip !

A part ça, pourquoi je vous montre le Lez ? d'une façon si banale... certes il coule bien, a une belle couleur.


Vous ne l'aviez pas vu cet animal sur la photo précédente, avouez !

Lorsque j'ai descendu les marches pour arriver le long du Lez, il était de mon côté. Mais le temps de préparer mon apn, et en plus avec mon grand escogriffe de Fred à mes côtés qui se marrait bien, pouf, il s'était envolé sur l'autre rive. Il ne ressemble pas au héron tout blanc que j'ai l'habitude de voir.

J'ai plus l'impression que cela soit une aigrette, car il a un plumeau sur la tête.


Purée, quel souk pour mettre des photos en ligne !
Avant, à partir du moment où l'on ouvrait un dossier, dès qu'il était ouvert, il restait ouvert.
Maintenant, il faut de nouveau aller chercher le dossier et le re-ouvrir... Ça me gave !!!
Surtout pour ne pas se tromper de photos car les quatre, en miniature, elles se ressemblent toutes.
Passons.
Ce volatile, pêcheur, a une aigrette au-dessus de la tête.
Je l'ai vu s'envoler et il est relativement imposant.
Le temps de m'asseoir et pfff, il était loin et le Fred qui se moquait de moi !!!!
Si ce n'est pas un héron, c'est bien de la même famille.
Et cela veut dire aussi que le Lez est poissonneux. Et c'est tant mieux.


Et cet homme, c'est qui à votre avis ???
Je vous le dis d'entrée, ce n'est pas Fred.
C'est quelqu'un dont j'ai parlé récemment,
à qui j'ai dit aujourd'hui que j'avais un blog, je lui ai même donné son adresse
et lui ai demandé l'autorisation de le prendre en photo et de la mettre ici !


Alors, alors, c'est qui ?
Repost 0
Published by bellelurette - dans balades et découvertes
commenter cet article
16 avril 2009 4 16 /04 /avril /2009 09:42

Comme prévu, on bon vent s'est levé hier et de la pluie était annoncée.
La quinzaine de tiges bambouesques étant encore très fragiles, très hautes et très fines, par prudence, je les ai emmaillotées.



Tout d'abord avec une cannisse en plastique vert (on ne voit rien sur la première photo !) qui englobe bien le pot.
Mais pourquoi une serviette, me direz-vous ? Par précaution. Le haut de cette cannisse verte étant relatiivement coupante et avec des espaces entre chaque lamelle, je ne voulais pas que les tiges s'abîment.


Elle est marrante cette photo, hein ? c'est l'intérieur de l'emmaillotage !
Finalement, le vent n'a pas soufflé aussi fort que je le supposais, et un peu de pluie mais pas non plus ce qui était annoncé !




Et ce matin grand ciel bleu. Donc désemmaillotage.

_______________________________________________________________________________________

Passons à la tarte-tourte-quiche verte !!!


Encore un petit quart-d'heure de cuisson...


Et voilà ce qui reste du résultat ! J'ai porté deux grosses parts à mes boulangers hier après-midi. Mais je n'ai pas encore leur verdict. Ils ont du les manger chez eux hier soir...
Si quelqu'un veut ma recette, ya qu'à demander !



Repost 0
Published by bellelurette - dans nature
commenter cet article
14 avril 2009 2 14 /04 /avril /2009 18:02
"Promenons-nous dans les bois, pendant que le loup y est pas...."

Promenons-nous surtout avant que l'orage ne nous tombe sur la tête !

Après trois jours de "no man's land" pour cause de lumbago et autres tristeries du style, ce matin,  me voici prête à affronter le monde. Hier soir, j'avais une idée en tête :  Aller faire des courses, acheter de la pâte feuilletée afin de confectionner une tarte, ou quiche, et utiliser encore de cette fameuse salade cuite et puis en donner à mes fameux "boulangers" afin qu'ils puissent goûter. Je vous le dis tout de suite, j'ai tous les ingrédients, mais YAPUKA !!!

Le "no man's land" c'était aussi dans le magasin dans lequel je suis allée. Vous connaissez mon amour pour les plantes. Peuchère, trois jours dans le noir, sans arrosage, vous imaginez un peu la tronche de quelques unes... Les géraniums (ou pélargoniums), pouah, les pauvres ! Tout rabougris tout riquiquis... Des cagettes entières, quel désastre.


Cette plante m'a tendue les bras d'entrée. Je ne sais plus le nom scientifique, pour moi, ce sont des gerberas nains. Mais vous auriez vu la tronche de cette plante dans le magasin... les fleurs et les feuilles qui pendouillaient le long du pot, horrible. Elle était mourante. Et seule en plus dans le style. Arrivée à la caisse, j'ai bien essayé de marchander. Que nenni. Suffit de l'arroser. Vous la voulez ou pas ? C'est combien ? 3,79 euros. C'est bon je prends. (ça me fatigue de mettre des guillemets). Vu le joli pot en terre cuite d'un beau jaune d'or ton sur ton avec les fleurs, ça vaut le coup.

Arrivée à la maison, la première chose que j'ai faite, c'est de la mettre à tremper et couper toutes les feuilles irrécupérables. Ben oui ma brav'dame, suffit de l'arroser... Me ferais bien arroseuse et surveillante de plantes qui se morfondent pendant trois jours, dans le noir et sans eau, dans un magasin moi... Quand j'étais gamine, la pire des punitions, c'était d'être au pain sec et à l'eau au lieu du repas du soir... et bien là, c'est rien de rien comme punition. Que c'est triste. Celle-ci est sauvée et il y a de minuscules petits boutons au milieu. Je vais la mignoter "aux ptits oignons", c'est moi qui vous le dit ! Combien de plantes, poussées à force 12, arrivées toutes jolies, finissent à la poubelle dans ce style de magasin ? Je n'ose même pas imaginer.

Et cet aprèm, plutôt que de préparer la fameuse tarte-quiche dont j'ai tous les ingrédients, j'ai eu plutôt envie d'aller me promener, cela faisait si longtemps. Mon petit panier rempli de pain rassis, me voici en balade direction le bassin Jacques Coeur.


Y avait pas beaucoup de canards à c't'heure ! Gavés ils étaient. J'ai vu une nichée avec cinq canetons, j'ai photographié, mais avec le bruit environnant des constructions, tudieu, il n'était pas allumé mon apn !!! Quelle gourde. Pas grave, je garde le souvenir en mon for intérieur.

J'ai fait le tour du bassin, un beau soleil... profitez.


Cette plante est très facile à bouturer. Il suffit de prendre une petite branche verte, de la mettre dans de l'eau et cela racine tout seul.


Profitons, profitons... Au premier plan, des lauriers. Roses ou blancs, on verra.

Après cette grande balade, je me suis arrêtée dans un bar. Et suis allée dans les toilettes. Ce que j'y ai vu sera le sujet du prochain article. Cela m'a foutu le moral à ras les paquerettes....


Oups, je ne vous avais pas montré ma nouvelle tête, avé les cheveux courts !
Tout le monde dans le quartier dit que j'ai rajeuni de dix ans.
Depuis cette photo, vu la vitesse à laquelle ils poussent, j'ai bien revieilli de six mois.
Et si je me rasais tout, hein ?
Je redeviendrais un bébé ???
Gnarf, gnarf !!!

Repost 0
Published by bellelurette - dans balades et découvertes
commenter cet article
13 avril 2009 1 13 /04 /avril /2009 19:27

Lavez les quatre salades que votre boulanger vous a donné le vendredi et faites les cuire doucement et sans eau.

Faites revenir un oignon, et ajouter un peu de salade cuite délicatement émincée, y ajouter curcuma et coriandre moulu, du sel et du poivre selon votre goût, finir ainsi la cuisson de la salade.

Battre quatre oeufs, versez-les par-dessus et laissez cuire à couvert quelques minutes.



Et vous obtenez une délicieuse omelette pascale.
Ce qui est beaucoup plus chic que "omelette à la salade" !



Repost 0
Published by bellelurette - dans humour
commenter cet article
10 avril 2009 5 10 /04 /avril /2009 23:53
Faut que je vous raconte.

Me mordandant dans mon joli F1, vers 18h me prit l'idée de prendre l'air et de virer le chat par la même occas.

Je voulais aussi m'assurer que le boulanger du quartier était bien allé chez mon dentiste, que je lui avais recommandé. Enfin boulanger, entendons-nous bien. Il n'a rien d'un boulanger et sa boutique n'est pas une boulangerie.

C'est ce que je pourrais appeler un "point chaud". Il reçoit la pâte congelée, fait des zig-zag dessus, fait cuire et zou, cela fait des jolies baguettes dont il se sert surtout pour faire des sandwiches pour les étudiants. Et aussi pour les personnes qui aiment le mauvais pain. Vous aurez compris que je n'achète pas mon pain là.

Mais ce n'est pas parce que je n'achète pas mon pain là que je ne m'y arrête pas. Le matin pour un croissant ou un café, un chausson aux pommes...

Ce que j'aime le plus, c'est discutailler avec eux. Ils sont jeunes, ils viennent de reprendre l'affaire.
Lui, maigre comme un clou, avec des pantalons qui lui tombent à raz le dessous des hanches, passionné de skate, de moto et autres engins à vitesse.
Elle, de grands cheveux et de grands yeux, fashion victim, amoureuse de son mec et de sa nouvelle entreprise, avenante et surveillante.
Les deux, adorables.

18h, je sors, vite le chat file comme une comète,  je me dirige vers cette "boulangerie" et je vois mes deux compères dehors, assis sur les bites (savez, ces trucs pour empêcher les voitures de se garer n'importe comment), en train de fumer leur clope, tranquillou.

- Alors le dentiste ?
- Impec,  j'ai deux carries, il m'a fait un pansement et je dois y retourner dans quinze jours.

Ouf, me voilà rassurée.
Et s'ils étaient dehors, c'est qu'ls avaient commencé à faire le grand ménage avant le grand week-end de Pâques, et qu'il fallait attendre que cela sèche ! A 18h !!! C'est ça le Sud.

O et la pendule, tu la mets à l'heure quand ?
Je dis ça parce que je n'arrêtais pas de tanner le maigrelet pour qu'il change la pile de la pendule de la boutique. C'est vrai quoi, on ne voit que ça, et si la pendule ne donne pas l'heure, t'as tout faux mon gars.

Ouaiiiiiis, il change la pile, remet la pendule à l'heure et ressort discutailler avec son pote voisin pendant que sa femme continue à gérer.

Et l'heure avance, c'est bientôt la fermeture. Trois jours, trois jours... il court comme un cabri et soudain crit : les salades, qu'est-ce qu'on fait des salades ? Trop de salades, on va être obligé de les jeter.
Elle me dit d'un air coupable : j'ai mal géré.
M'en fous moi, j'attends la bonne aubaine.

T'en veux combien ?
Donne, donne, je vais les faire cuire.
Elle me dit : C'est ce que me disait ma grand-mère, la salade il faut la faire cuire.

Et il descend avec quatre énormes salades, cadeau.
Et elle me dit : tu les caches dans ta maison et on va les chercher.

C'est la nouvelle mission, chercher la salade de Pâques.


Repost 0
Published by bellelurette
commenter cet article

C'est Moi !

  • : Bellelurette
  • Bellelurette
  • : Ce qui me vient au jour le jour.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Archives