Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog



Campagne blog sans pub
29 juin 2009 1 29 /06 /juin /2009 10:30
Je poursuis mon chemin vers ce quartier qui est à deux pas du carrefour de l'Odeon, avec son théâtre qui a été fortement occupé pendant les événements de mai 68.


La rue Mazarine, au fond le carrefour de l'Odeon et juste avant celui de Buci. Lorsque j'avais vingt ans, c'était un de "mes quartiers"... puisque j'habitais avec une nana rue Dauphine. Je faisais du théatre à l'époque et elle, était "michetonneuse"... Son surnom était "pitchoune". Si je pouvais savoir ce qu'elle est devenue celle-là !!!! C'était ma grande époque hippie-beatnik-baba-cool, fumeuse de joints, preneuse de LSD et j'en passe. Je faisais la manche, ou exerçait des petits boulots : Vendre "France-Soir" à la criée, dedieu que c'était lourd au départ la sacoche.., faire de la couture et/ou du ménage et/ou taper des textes sur une bonne vieille machine à écrire pour un écrivain rencontré à Saint-Tropez sous mescaline... je ne sais même plus son nom, arf ! Mais je vous parle d'un temps... qui remonte à environ 40 ans.... il y a prescription, n'est-ce pas ? Toujours est-il qu'il était bien plus facile d'être pauvre à l'époque et que les petits boulots, il y en avait à la pelle.

Alors hop, regardons cette fameuse rue Mazarine dans l'autre sens :


Tiens, le restau où Trinity et moi avons mangé après le vernissage. Je ne le savais pas en cliquant. Et puis ce cheval sur la gauche, quoi t'est-ce que c'est ?


... Pffff, caché par ce bus dont le terminus est "France" !!!!! Ouf, je suis bien dans mon pays, ça me rassure. Allez, passe-donc ton chemin joli "70"....


Aaaaaah, te voici donc cheval !!!! Tu as de drôles de pattes ! mais quelle est donc cette boutique à l'arrière ?
Et bien c'est la galerie où expose Michel (et de façon permanente). J'entre à l'intérieur. Un homme me saute dessus !
"si vous voulez pour le vernissage, c'est demain, d'ailleurs je vais vous donner un carton d'invitation".
- Pas la peine, merci, je l'ai déjà !!!!! Est-ce que je peux tout de même prendre quelques photos ?
- Non, non, demain vous pourrez faire tous les clichés que vous voudrez, là on attend un camion et nous sommes débordés....

Justement, c'est le bazar et le débordement  qui m'intéressaient moi !

Je me colle à la vitre de l'extérieur et j'appelle Michel :
"Bonjour, je suis devant ta galerie...et tu sais quoi ? Je me suis proprement fait jeter !!!!" lui dis-je d'un ton hilarant.
Ce pôv Michel se fait du souci... Va-t-il y avoir du monde ??? Est-ce que cela va plaire ??? Comme beaucoup d'artistes, c'est un perfectionniste et il est légèrement un angoissé de nature. Alors, cela s'est bien passé à votre avis ???

Mais avant de vous montrer les quelques clichés du vernissage, j'ai encore d'autres trucs à vous montrer.

Patience, patience, comme d'hab.
Repost 0
Published by bellelurette - dans ETOILE
commenter cet article
27 juin 2009 6 27 /06 /juin /2009 06:15
13h48. J'arrive à Parisssss sous un soleil radieux. Pas envie de rentrer sous terre avec ma grosse valise alors je prends un taxi. Je me sens super bien et j'ai juste envie de regarder par la vitre "ma ville" puisque j'y suis née. Mais le chauffeur, un "homme de couleur" comme on dit m'entreprend. Dans son habitacle il a un petit écran télé et est branché sur une chaîne qui ne diffuse que des infos.

"Qu'est-ce que vous pensez de chlum la zip raparethma tinarmpa ?"

- comment ?

- Que pensez-vous de la dame qui ghmde qidodou gmp ?"

- Parlez plus fort, je ne comprends rien...

- Que pensez-vous de la dame qui a mis son bébé dans le congélateur ?

Oulà, mais je m'en fous moi, présentement, me dis-je dans mon for intérieur, il ne va pas me bousiller mon début de voyage avec des atrocités.

- Et que pensez-vous de....

Je ne sais plus de quoi il m'a parlé par la suite, mais je l'ai interrompu en lui demandant s'il n'avait pas de la musique plutôt !

- Si j'ai de la musique mais vous savez c'est de la musique spéciale car je n'appartiens pas à ce monde mais à Jésus Christ.

Je ne réponds pas et il après quelques secondes il met du jazz et se tait, ouf ! Je peux enfin mirer la vie parisienne, la Seine, les bateaux-mouche...

Et nous voici arrivés à destination. J'ai réservé pour deux nuitées dans un hôtel ****, vi vi, je sais, cela coûte bonbon, mais j'ai envie de me faire plaisir, cela m'arrive si peu ! Et puis merde, je n'ai pas besoin de me justifier !

Et hop, deux personnes pour m'accueillir : et une pour prendre mon bagage dans le coffre, et l'autre pour m'ouvrir la portière et me souhaiter la bienvenue. Top la classe !!! J'enfile mon rôle de grande dame, paye mon chauffeur et je pénètre dans cet hôtel, situé en plein coeur de Saint Germain des Prés, mais très calme. Grandes courbettes, des gens tout sourire et tout amabilité. J'ai le passe qu'il faut introduire dans une fente dans l'ascenseur pour m'identifier...  et me voici arrivée dans la chambre. Un peu déçu dans la petitesse, surtout avec deux lits jumeaux (et oui, le lendemain Trinity arrive). L'homme qui m'a accompagnée m'explique un tas de choses, mais je retiens surtout la touche "room service" du téléphone. Ça tombe bien tiens. A peine seule, j'appelle.

"Room Service, en quoi puis-je vous aider ?"

- J'aimerais avoir un siège pour poser ma valise dessus.

- On s'occupe de cela et on arrive tout de suite...

Et hop, deux minutes plus tard, arrive un grand sourire avec un gentil monsieur tout autour accompagné d'un siège pliant et adapté. Bien bien.

Bon, faut que je fasse plus court, sinon, en décembre on y est toujours !

Douche, habillage, maquillage, virage sous terre (entendez par-là le métro) et un bonjour à mon fils qui travaille vers République dans un magasin bio. Il me présente à toute l'équipe et demande sans cesse "A votre avis, qui c'est ????" Mais.... voyons... ta mère ??? Gagné !!! Un peu de papotage plus tard, je retourne à l'hôtel et décide d'aller faire un tour de reconnaissance vers la galerie de Michel Giliberti (allez donc le visiter, dans mes liens) puisque le vernissage est pour le lendemain.


Je flashe sur ce petit magasin haute couture, surtout pour le coquillage qui le surplombe.
 Mais je n'ai pas beaucoup de recul.



Alors la dame à gauche, qui tient un magasin d'antiquités
 et qui me voit tenter de reculer le plus possible me dit gentiment :
"Mais entrez donc dans le magasin si vous voulez". Ce dont acte.



Et paf, une de ses connaissances s'arrête, tout sourire et papote avec elle, allez hop, dans la boîte !



Clin d'oeil spécial pour Trinity...


Vous êtes toujours là ? Car ce n'est que le début....


Repost 0
Published by bellelurette - dans ETOILE
commenter cet article
26 juin 2009 5 26 /06 /juin /2009 08:12
Tout d'abord pourquoi " ma bonne étoile" ?

Il me faut vous conter l'idée de ce voyage. Un jour sur ce blog, j'avais mis une photo tirée de Google Maps de la maison de feue ma mère qui me paraissait rasée. Elle habitait Avenue Henri Barbusse à Clamart dans les Hauts de Seine. De là, Trinity me répond : " C'est dingue, mon oncle habitait dans la même rue et mon grand-père et mes parents tout près ".... Alors je lui maile en lui disant que je viens d'avoir une idée loufoque.... et si nous nous faisions un trip nostalgie ensemble ? Elle me répond que ce n'est pas loufoque du tout. Et le 18 juin avait lieu au centre de Paris un vernissage des dernières peintures de Michel Giliberti. Je fais coincider les deux, Trinity est partante pour y venir aussi. Et de là, tout s'est organisé comme sur des roulettes.... Mais reprenons depuis le début.

Nous sommes le 17 juin, 3h20 de train pour faire Montpellier-Paris.... Et en première s'il vous plaît ! L'avantage de retenir son train très tôt c'est de payer cette option à peine plus cher qu'en seconde et surtout d'avoir de la place pour ses gambettes et son popotin ! Alors même si le wagon est plein, le confort, tout de même, ça compte.

Allez, je vous invite à visiter la campagne française....


Tout au long de cette semaine, j'ai eu du beau temps partout. Les nuages, je n'ai fait que les traverser...


C'est bon de rouler à pieds !











"mon petit bazar"... Le casque du walkman sur les oreilles, mon téléphone en charge, et oui, il y a des prises électriques en première, le mode d'emploi de mon apn avec la loupe qui va bien... pfff, j'ai encore des progrès à faire, je vous assure.


Un petit compagnon qui me suit partout, vu qu'il est accroché à l'apn...






Quand le tgv atteint sa plus grande vitesse, même la fonction sport ne suffit plus....
Je retourne à mon manuel...

Repost 0
Published by bellelurette - dans ETOILE
commenter cet article
25 juin 2009 4 25 /06 /juin /2009 00:42
Me voici revenue, chargée d'émotions et plein de souvenirs dans ma tête.

Allez, laissez-vous embarquer depuis le début et vous allez voir que nous allons faire un sacré voyage.


Nous entrons dans la gare de Nîmes.

A ce train-là, je sens qu'il va me falloir six mois pour tout vous raconter.

Repost 0
Published by bellelurette - dans ETOILE
commenter cet article
23 juin 2009 2 23 /06 /juin /2009 00:29
Eu-le-Tréport !!!!

Je vous raconterai plus tard.

Naaaaaaaan, je blague, je suis chez Bigbec avec mon fils à Abbeville dans la Somme et nous n'arrêtons pas de rigoler.

Et demain, nous avions projeté de faire un tour en hélico, manque de pot, y a pas d'hélico à Abbeville. Alors nous irons à Dublin boire un irish coffee à pieds, pfff....

A la prochaine.

Repost 0
Published by bellelurette - dans balades et découvertes
commenter cet article
17 juin 2009 3 17 /06 /juin /2009 23:03
Et en plein coeur.

Mon voyage s'est bien passé. J'ai déjà fait une foultitude de photos et notamment, tout à l'heure de Richard Borringer qui était à la terrasse des "Deux Magots".

Je lui ai demandé la permission. Au départ, il me dit non et tout de suite après il me dit oui... Alors je me suis reculée et vous verrez les clichés quand je serais de retour à Montpellier.

Une fois fini, je me suis approchée de lui pour lui dire merci et aussi pour le remercier de son art. Il parle avec une femme, je m'en tape de ce qu'il raconte avec elle, et je ne veux pas déranger leur intimité. Il n'emppêche que lorsque l'on est à la terrasse des "Deux Magots", on est au "vu et au su" de tout le monde.

Si vous saviez ce que je vis ici !

Lorsque j'avais entre dix-sept et vingt ans, j'ai trainé mes guêtres dans ce quartier, dans toutes les rues, dans tous les états, après avoir fumé un joint, ou pris des produits absoluments bizarres, ou rien du tout. J'était SDF à l'époque. Je suis restée longtemps dans une chambre d'hôtel, rue Dauphine avec une amie nommée Pitchoune, qui était michetonneuse. Elle se déplaçait vers la Place de la Madeleine pour gagner des sous. Et elle ne voulait jamais que je sache ce qu'elle faisait.

Paris, ma ville, mes racines. Ce que je me sens bien ici. Même si les personnages me disent que ce n'est plus pareil, je m'en tape, moi je me suis baladée dans mes rues préférées et je vous montrerai dès mon retour des photos de ma place préférée : La place Fulstenberg. Une petite place carrée, très très calme, à deux pas du boulevard Saint Germain et qui n'a pas changée, normal, l'arbre est toujours là. Cette place est magique.

Sur ce, bye, je vais me coucher...


 
Repost 0
Published by bellelurette - dans balades et découvertes
commenter cet article
16 juin 2009 2 16 /06 /juin /2009 07:06

Voici la jeune fille en entier. Ai-je le droit de la mettre ici me demande Cristophe ? Ben avec son accord oui ! Mais je ne  lui ai pas demandé... Alors si elle passe par ici et qu'elle se reconnait et qu'elle n'est pas contente du fait, qu'elle me le dise et je retire sa photo aussi sec.


Faut vraiment que j'aille prendre des photos de cette place d'un peu plus près...



Gloups, ma correspondance arrive... hop, je range vite mon apn et je descends pour la choper...


Deux jours plus tard :


Tiens, un chat qui me fait coucou de part "sa" fenêtre... vous savez, là où il a la clim et même un cendrier...

Allez, on repart en balade....


Sympa de se mettre à l'avant. Je suis quelque part, vous me voyez ?



Quartier "Les Beaux Arts", cette partie a été entièrement rénovée, et c'est bien choisi, vive les couleurs et les bâtiments à deux ou trois étages. Et ce sont des logements "HLM". Sympa, non ?

Je pars en quête d'une chemisette...


Et je tombe sur ceci ! Trop drôle !!!! Trois étals pour une journée mondiale. Et un monsieur arrangue la foule nombreuse en lui demandant si elle sait tricoter et si elle veut bien passer dix minutes pour rallonger l'écharpe. Aiguilles n°10. Ben moi je sais tricoter mais j'ai pas envie, na. Je préfère cliquer....


Je me demande même si ce n'est pas plus que N°10 les aiguilles...


Le plus étant de tricoter l'écharpe la plus longue. Hum, celui qui la portera cette hiver pourra se balader tout nu en-dessous !


Retour dans le quartier des Beaux Arts. Un restaurant japonais. C'est la lampe qui m'intéressait.....
Repost 0
Published by bellelurette - dans balades et découvertes
commenter cet article
14 juin 2009 7 14 /06 /juin /2009 21:51
Il était sept heures du mat.
Mi m'attendait en bas, comme d'hab.
Vite fait, j'enfila ma nouvelle robe pour la montrer aux boulangers et descendit.

Je mis le retardateur et la boulangère, pas du tout au courant de ce que je faisais, passa derrière moi à ce moment-là pour commencer à installer la terrasse. Je trouve que c'est ce qui donne tout le charme à cette photo. Z''avez vu ses biscotos ?


Quand je sors à cette heure-là, "Mi " est là, évidemment.


Puisqu'il m'attend à pattes femes depuis quelques heures déjà. Alors je l'amène à la boulangerie et il a droit à un petit morceau de poulet.

Je bois un café et je rentre, "Mi" me suit.


Auparavent, j'en profite pour faire des clichés improptus. Lorsque j'ai montré cette photo à la personne concernée, elle dit : "Il faudrait que j'e refasse mon balayage"... certes, certes.


J'adoooooooooooooooooore cette photo !



Celle-ci moins car il sait que je vais le prendre alors il fait le clown.

Pffff je suis en retard... je rentre chez moi accompagnée de "Mi", lui donne sa pitence, prend une douche, remplit quelques paperasses et zou, dehors.

Aparté : OB commence à me casser les couilles si j'en avais. Déja ce matin, téléchagement de photos impossible, solution aléatoire:, bah t'a qu'à les héberger ailleurs ou les mettre en direct... une fille demande sur le fil : "c'est quoi en direct ?"
Merdeuh ! Pas la peine de venir sur le fil si on ne sait pas comment télécharger une photo en direct. Bref, passons.

Mais là, ça rame, j'ai le temps de me faire deux oeufs durs avant que mes photos se chargent.  Pffffffffffffff...

Je suis dans le tram 2.


On se croise, elle me voit.



Si si c'est chrono, c'est l'arrière du tram. Qui file vers la gauche.

C'est une histoire de gambettes....


... d'une jeune femme qui faisait très attention à ne pas mettre les semelles sur le doux velouté des sièges... tout en farfouillant son appareil de communication.

Si belle.... vous voulez la voir en entier ?

Repost 0
Published by bellelurette - dans bellelurette
commenter cet article
11 juin 2009 4 11 /06 /juin /2009 20:58
Ce matin, j'étais dans le tram pour aller m'acheter des chaussures de sport. Et je farfouillais un peu dans toutes les techniques de mon appareil photo. Tiens, la fonction "sport", jamais essayée... Ben c'est génial puisque cela prend ce qui est en mouvement, donc pas forcément du sport !!!


Donc je suis dans le tram qui roule.... Et ceci est la salle de sport pour laquelle j'ai besoin de chaussures de sport et qui ne doivent servir que pour la salle... vaut mieux pas marcher dehors avec m'a-t-on conseillé... alors je me suis exécutée. Parce que j'en ai déjà une paire, mais je lui en fais voir de toutes les couleurs... Pffffffffff... je suis inscrite à cette salle depuis le mois de novembre et j'ai payé pour un an et n'y allée qu'une seule fois ! Ben oui, j'avais été un peu dégoûtée parce le "coach" ne m'avait même pas captée et que je m'était retrouvée à faire un truc qui ne me convenait absolument pas. Et ensuite je me suis foulée le poignet et cela a duré trois mois pour qu'il soit totalement rétabli, alors j'ai complètement "zappé"... Sauf que je passe souvent devant, en tram ou à pieds, et que je me disais qu'il me fallait régler ce petit problème. Parce que grâce à un certificat médical, on pouvait reporter les mois où je n'étais pas venue. Et le certificat médical, je l'avais ! Mais il fallait l'envoyer avec une lettre, machin patin couffin et j'ai laissé traîner... Et mes kinés me demandaient parfois : "Alors, tu vas à la salle ?" Mmmmpf.... bonjour la culpabilité !

Je me reprends en mains, y vais il y a quelques temps, on me dit de refaire un nouveau certificat et on me redonne rendez-vous avec un "coach" pour refaire mon programme. Je viens au rendez-vous, avec mes affaires de piscine  (c'est compris dans le forfait) MAIS.... je suis en sandales et je ne peux pas rentrer dans la salle en sandales !!!!! Même pour établir mon programme ! Grrrrrr Et ça dure cette histoire ! L'autre jour, je suis allée voir mon médecin référent, mais elle ne pouvait pas me faire le certificat adéquat, car ce n'est pas elle qui m'a vue quand je me suis foulée le poignet, regrrrrrr... Il me faut donc revoir celui qui a constaté mon poignet foulé et c'est à lui de d'agir en conséquence. Hum, vu ma patience, j'adore poireauter dans les salles d'attente, c'est tellement passionnant ! Vous aurez compris qu'en ce moment, j'ai autre chose à faire, moi !

Je stresse pour mon voyage. Pas un max mais comment même... Comme je vais en Normandie, faut que je prévois des vêtements chauds alors qu'ici  c'est déjà les tenues d'été à fond la caisse... et puis j'ai tellement grossi ! L'hiver, je ne me foule pas pour m'habiller étant donné que je n'ai plus rien à prouver à personne, alors c'est vêtements de sports bien confortables et basta ! Mais là... hum... c'est que je vais chez des gens moi ! Et en partie avec mon fils. Pas envie de lui faire honte. Et pour chez lui, faut que je fasse gaffe à ne pas froisser sa pudeur... même si je dors en tee-shirt, faut prévoir une tenue correcte pour le réveil. Parce que je  me balade à poils chez moi, pffff... Et puis je vais à un vernissage et j'ai envie d'être classe. Bon j'ai une tenue qui me paraît potable, cela devrait le faire... et les chaussures qui vont avec MAIS je ne les pratiquement jamais mises ! Il serait temps que je les "fasse" !!! Pas envie d'avoir mal aux pieds... et puis et puis il n'y a pas que les vêtements, hein.
Dans ma liste il y a :
- rasage de jambettes
- couleur de ce qui me reste sur le crâne ! (ouais, je les ai encore recoupés...)
 Prendre :
- plan de paris
- fils télé... pourquoi ? parce que fiston a une télé mais juste pour regarder des cassettes, donc si je veux la regarder, j'emmène les fils pour me brancher à l'antenne !
- DVD que je dois rendre à Becky (elle se reconnaîtra)
- Photos de moi lorsque j'avais 20 ans pour Michel (s'il passe par là, il se reconnaîtra)
- Kimono coton ??? Pourquoi j'ai listé ce truc ?
- Permis de conduire (ultra important !)
- Connectique APN et téléphone mobile... rien de pire que d'avoir oublié son chargeur !
- Blouson vert pour fiston....

Naaaaaaaaaan, je n'ai pas listé ma brosse à dents (Adam), ni mes billets de train, ça je sais que je n'oublierais pas.
Mais une sainte trouille d'omettre quelque chose de super important, mais quoi donc, vous ne pouvez pas m'aider ?

J'aimerais pouvoir emmener mon oreiller ! J'y suis très attachée...

Mais revenons à ce matin et à la fonction "sport" de mon appareil photo :


Et bien je peux vous dire que cette fonction me ravit d'aise ! Avec mes autres appareils, je n'ai jamais fait des photos aussi nettes alors que je suis dans le tram... je sens que dans le train, ça va tester sec, hi hi !

Et pour terminer, une anecdote :

Hier j'achète ses fameuses pompes pour la salle de sport... et finalement je me rends compte qu'elles sont trop petites. Ce matin, je retourne au magasin pour les échanger et évidemment, il n'y a pas la bonne pointure alors un vendeur "de couleur" s'occupe de moi. Il est de couleur, donc il est black. Et comme black est plus rapide à taper, vous aurez compris qu'à chaque fois que je vais taper "black", c'est pour dire "de couleur"... D'ailleurs pourquoi ne dit-on pas "de couleur" pour les jaunes ???? Donc ce black s'occupe très gentiment et parfaitement de moi, et n'arrête pas de faire des allers-retours entre la réserve et le banc où je suis assise. Petit détail qui m'a bien plu : sous le banc, des tas de chaussettes sont à disposition du client pour essayer les pompes, c'est cool, je suis en sandales. Et comme je suis dans un magasin de sports, la réserve est loin ! Il repasse avec un énorme carton dans les bras et passe devant moi avec un grand sourire et s'éloigne... Mince, qu'est-ce qu'il fout mon black, je n'ai pas que ça à faire, j'ai d'autres emplettes à effectuer moi ! Je le hèle, il se retourne, me fait un grand sourire et s'éloigne en riant. Et deux minutes après, je le vois revenir avec ce qu'il a pu dénicher. Je teste, j'essaye, bof, c'est toujours pas ça. Il repart et je le vois repasser en poussant un chariot, tout en me refaisant un grand sourire et en se marrant. Ça y est, j'ai compris ma bévue !!!! Ce n'est pas le même ! Et ben un black habillé avec les fringues du magasin, même âge environ, même corpulence, rien de mieux que de le confondre avec un autre. Mais à force de voir les deux, j'ai réussi à les différencier. Alors je l'ai dit au pousseur de chariot que maintenant je savais faire la différence. Il s'est arrêté et m'a demandé de quelle façon. (vous aurez compris que cela les amuse qu'on les confonde !).
- Hum, vous n'avez pas la même voix, vous elle est plus grave et puis vot collègue, il a un peu de barbichette.
- Mais moi aussi j'en ai !
- Oui, mais moins.... et puis vous, vous ne faîtes que pousser des chariots !
Et l'autre arrive et on se marre tous les trois. Et j'ai trouvé chaussures pour mes pieds, ouf !

Et voili voilou, terminé pour aujourd'hui...

(Tiens, OB a supprimé le choix des thématiques !)
Repost 0
Published by bellelurette - dans sorties
commenter cet article
10 juin 2009 3 10 /06 /juin /2009 19:45

Vous le voyez, n'est-ce pas ??

Alors que je vous raconte un peu. Cet aprèm, je sors et je traverse la pinède quand soudain je vois une jeune nana taper sur un arbre. Je m'approche et je comprends pourquoi.


Son chaton était grimpé dans un pin et ne savait plus redescendre !


Mais il faut dire qu'elle avait de drôles de façon pour lui faire faire marche arrière... Elle se mettait sous l'arbre mais vers le haut des branches où il était et l'invitait à sauter !!! Moi, au contraire, je me suis mise derrière, je l'ai appelé et il a commencer à faire marche arrière. Mais comme elle était toujours devant et lui parlait aussi, pauve minet, il ne savait plus quoi faire.


D'ailleurs cette nana, baba cool, très très cool, une bière à la main et une clope en cone dans l'autre, ne me semblait pas trop connaître les chats. "Quel age a-t-il ?" lui ai-je demandé. "Un mois et demi" qu'elle me dit. Pffffffff... Moi je dirais plutôt dans les trois mois bien tassés !


"Et il grimpe souvent aux arbres ?"
"Oui oui et il finit toujours par redescendre."



"Et bien au revoir mademoiselle..."

C'est que j'avais autre chose à faire moi, que de lui expliquer comment faire, surtout dans l'état dans lequel elle était. J'ai continué mon chemin et me suis retournée plusieurs fois et j'ai vu qu'elle avait l'intention de s'allonger sous l'arbre. Très bonne solution !

En revenant, plus de baba cool et plus de chat. Ouf !

Repost 0
Published by bellelurette - dans Rubricachat
commenter cet article

C'est Moi !

  • : Bellelurette
  • Bellelurette
  • : Ce qui me vient au jour le jour.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Archives