Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog



Campagne blog sans pub
8 mai 2010 6 08 /05 /mai /2010 21:42

Déja, faut vous dire que mercredi prochain et jusqu'à dimanche soir, le FISE (Festival International des Sports Extrêmes) aura de nouveau lieu sur les berges du Lez et que chaque année c'est une sacrée histoire.

 

C'est un truc de ouf de d'jeuns qui déchire sa race. Rhôôô comment je cause ! C'est une manifestation sportive. Alors il y a les sportifs à vélo, skate, funboard qui font des pirouettes. Et il y a les sportifs du coude... Entendez par là que la bière coule à flots, et même à torrents. J'ai la flemme de vous mettre des liens, mais il vous suffit de taper FISE dans votre moteur de recherche préféré et vous pourrez être informés. Ou de taper FISE dans la case "rechercher" de mon blog pour visionner mes articles sur le sujet.

 

C'est la quatrième année que cet événement a lieu ici. L'année dernière, il a drainé 350.000 visiteurs. Oui oui, 350.000. Je n'ai pas mis de zéro en trop. Et tous les ans c'est pareil. Une bonne dizaine de jours pour l'installation de toutes les rampes, podiums, tentes de vente et tous les ans il pleut. Et pendant l'événement, il fait hyper beau et chaud que si j'étais vendeuse de biafine, je me ferais des ovaires en or !!!

 

Alors ce matin, il a plu des cordes et il paraît que demain c'est pareil avec du vent en prime. Ct'aprèm, j'suis allée faire mon petit tour, j'ai retrouvé Derf (Fred en velan !) et ses drilles qui montaient un podium et j'ai vu un camion embourbé qu'un tractopelle est venu tirer avec un câble, et des traces d'embourbements de partout. Et des dégâts deci delà qu'à chaque fois cela me fait mal au coeur pour l'environnement.

 

Et ce soir, rebelote, repetit tour... j'aperçois au loin une bande de jeunes. OK, je ne laisse plus personne rentrer chez moi, mais je suis curieuse de nature alors je m'approche, vous allez comprendre pourquoi. Chaque garçon avait deux ballons gonflables attachés par un élastique à un pied et au signal de l'arbitre, le but du jeu était d'éclater les ballons des autres et le gagnant était celui qui finissait avec au moins un ballon non éclaté. L'un d'eux était déguisé en lapin... Et ouaiye, enterrement de vie de jeune garçon. J'étais la seule spectatrice et j'ai bien rigolé. En partant, voici un bout de phrase captée : "Buvons un coup nom de Dieu, ah non pas nom de Dieu..."

 

Bon, en ayant moi-même tapé FISE chez gogol, j'ai trouvé une vidéo de Rémi Gaillard, vous savez, celui qui dit toujours : "C'est en faisant n'importe quoi que l'on peut devenir n'importe qui". Elle m'a fait tellement trop rire d'la balle d'la mère qui tue que je vous la livre.

 

PS : m'en fous, je vais m'endetter, mais en attendant que l'assurance pour mon apn volé réagisse, bé j'en ai commandé un "cheap" sur internenette, que je devrais recevoir lundi ou mardi.

 



Repost 0
Published by bellelurette - dans sorties
commenter cet article
7 mai 2010 5 07 /05 /mai /2010 14:21

J'ai le courage de rien, mal partout et surtout à mon cerveau.


Après la rupture avec Fred, le décès du chat, un immense sentiment de solitude m'envahit. Même si j'ai le soutien de mes vrais amis.


D'ailleurs je viens d'avoir un flash. J'étais en train de regarder mes plantes sur mon balcon et de humer le doux parfum des roses quand soudain une voiture se gare, mal d'ailleurs, puisque sur une place réservée aux pompiers et mon sang ne fait qu'un tour... "c'est eux !". Je descends rapidos, munie de papier et stylo, relève le numéro de la plaque, mate un peu ce qu'il y a à l'intérieur, voit un chargeur de portable... voit aussi que leur assurance n'est pas à jour et ils débarquent. Bé ce n'était pas eux.


"Ya un souci madame, notre voiture vous dérange ?" ... "Non non..."


Au moins, une chose est sûre, c'est que l'on ne peut pas me voler l'odeur de mes fleurs.


Cela me rappelle une histoire, tiens.


C'est un mendiant qui tous les jours s'installe devant une rotisserie, avec son quignon de pain, et qui le mange en humant l'odeur des poulets rôtis. Un jour, le rotisseur n'en pouvant plus lui dit : "C'est bien gentil de vous nourrir à l'odeur de mes poulets mais maintenant, il faudrait songer à me payer". Le mendiant lui dit qu'il repassera le régler dans l'après-midi et il part faire la manche. Quelques heures plus tard, ce dernier repasse, appelle le patron. Il sort quelques piécettes et les jette sur le comptoir en les faisant tinter et les récupère. "Bé qu'est-ce à dire" grommelle le patron. Le mendiant répond : "Je me suis nourri avec l'odeur, alors je vous paye avec le son". Et toc.

 

Pendant un certain temps, je ne vous mettrai que des "vieilleries"... Remarquez, à tout malheur quelque chose est bon car je redécouvre des trucs !!!

 

lunefondnoir023.jpg

Repost 0
Published by bellelurette - dans blues
commenter cet article
6 mai 2010 4 06 /05 /mai /2010 00:35

Après avoir bien réfléchi pour savoir si j'allais mentir ou pas, j'ai décidé de dire la vérité.


Même si elle n'est pas facile à dire.


Bé heureusement que j'habite just'à côté, car il y avait entre 2h30 et 3h d'attente avant que cela soit mon tour.



Une honte alors qu'il y a tant de chômage. Tout cela pour obtenir le précieux sésame pour me retourner contre l'assurance de mon APN, que j'ai payé la modique somme de 100 euros contre le vol pour deux ans.


Au départ, j'ai du y arriver vers 11h30 et j'en suis sortie sur les coups de 16h45 en gros. Parce que j'ai fait un tour au fichier CANON. Histoire de voir si je reconnaissais quelqu'un.


Pute borgne, étant donné que dans les trois il y avait un magrébin (oui il y a h quelque part mais je ne sais pas où le mettre)


Evidemment je suis rentrée moi entre temps, enfin pas vraiment. Je suis rentrée chez les chiens. Entendez par là des gens qui ont plein de chiens et où je suis très bien accueillie tellement je leur fais des calins. Et où il y a maître et maîtresse des gens. Et où il y a une ptite chtiote de 2 mois et demi qui a bouffé je ne sais quoi qui l'a rendue malade.


Et que c'est ma préférée même si j'aime ses parents. Et les maîtres des chiens. Que chez eux, faut pas qu'il y ait un poil qui dépasse. Que je me déchausse avant même d'entrer. C'est la coutume mais parfois je me sens sale.


A peine que je fais un mouvement, ayé, j'ai mis une crasse. Elle prend l'aspiro et pfuiiiit aspire de partout. Bé avec trois chiens, je ne vous dis pas le boulot !


Et ce ne sont pas des bourgeois, loin de là, de sont des personnes qui sortent de la rue. Qui ont réussi à avoir un appart "social". Enfin quand je dis ils c'est plutôt elle. Mais elle est nombreuse parfois.


Lorsque je lui ai raconté mes mésaventures de gens chez moi, elle n'a pas été étonnée. Pensez-donc, une fille de la rue qui essaye de se reconstruire, elle traîne des casseroles derrière elle.


Elle est fatiguée, les chiens aussi et moi itou.


Sur ce, j'ai le précieux sésame qui va faire que je vais pouvoir écrire à l'assurance de mon apn, et ragnagna et encore des démarches.


C'est qu'il me manque mon apn, bordel !


Ceci dit, j'ai tellement de belles photos comme celle-ci par exemple :



  Copie-de-canaretFred-007.jpg



que je ne vais pas en faire tout un fromage.


Oui j'ai volé dans ma vie, mais jamais chez les gens. Et j'ai stoppé de voler, ne serait-ce qu'un caramel, il y a bien trois ans maintenant.


Est-ce que je paye maintenant tous les larcins de ma vie passée ? Va savoir.

 

Ceci dit, je ne suis pas fichée. Ah si en Angleterre. Si je retourne là-bas et que je fais la moindre bêtise, je vais directement en prison. Tout ça pour une minuscule maison en terre cuite chipée dans un magasin qui s'appelait "Champagne". Ma quarelle, ils m'ont tout fait pour cette merde, "Hands up, you'r under arrest" et les photos de face et de profil , et les empreintes de tous les doigts, et que je te prends la montre et tout  ce que j'avais sur moi, et que j'appelle la CIA et le KGB et que l'on me demande si je voulais contacter un avocat. Et que même s'il y a presque 30 ans de ça, il n'y a pas prescription. Paraît-il. Bé je ne m'y risquerai pas.

Repost 0
Published by bellelurette - dans bellelurette
commenter cet article
5 mai 2010 3 05 /05 /mai /2010 10:33

Lundi soir, après avoir mangé avec mon voisin copain, je m'installe devant mon pc pour réaliser mon article précédent quand soudain j'entends miauler. Un genre de miaulement d'un jeune chat .


Il pleut des cordes, alors n'écoutant que mon coeur, je sors pour voir s'il ne se trouve pas enfermé dans un parking comme cela arrive quelques fois.


Sur ce, je découvre trois jeunes, abrités et qui ont l'air de bien se faire chier. Ils parlent fort, je leur faire la morale en leur disant que le béton, ça résonne et que ce n'est pas une heure pour faire du ramdam. Ils sont en train de s'avoiner au whisky-coca et je vois bien qu'ils se les gêlent. Je leur propose de venir boire un café chez moi.


Donc, je me répète : "Quelle conne, mais quelle conne !"


Ils sont gentils, me disent leur âge : 16, 18 et 19 ans. On parle de tout et de rien, je fais un café salé au plus jeune car il ne tient pas l'alcool. Puis je fais du café pour tout le monde.


Ils sont étonnés de mon âge, je mets de la musique sur ma chaîne et on danse un peu et on rigole. A un moment, je vois bien un de mes petits tiroirs ouverts. Le plus grand me dit : "C'est rien, c'est le plus jeune, il aime bien regarder". Je n'y prête pas trop attention.


Sur les coups de 23h, vient  l'heure de la séparation. Tchao les gars et bonne route.


Je m'apprête à me coucher quand soudain, sous mon oreiller, je découvre mon casque avec micro.


Et MERDE !!!!!!!! Je le remets en place  pour m'apercevoir que mon apn et mon téléphone portable ont aussi disparus. Ce n'est qu'hier que j'ai vraiment réalisé tous les larcins effectués. Donc mon apn, mais sans le chargeur, ils n'iront pas loin. Mon portable, avec le chargeur (purée ils l'ont trouvé dans un autre tiroir), mais comme il était déchargé, ils n'iront pas loin non plus car dès qu'il est déchargé, il faut rentrer de nouveau le mot de passe. Une bague en toc qui traînait à côté de mon lit.


Je comprends mieux maintenant pourquoi ils avaient sans cesse besoin d'aller aux toilettes, déjà pour evacuer leur trop plein d'alccol, et mais aussi pour cacher correctement leurs larcins.


Ils ont aussi fouillé ma sacoche, hisoire de récupérer le liquide en billets, cela devait se monter à 10 ou 15 euros, je ne sais plus ce que j'avais. Ils n'ont pas touché à mes cartes bleues, ni à mon passeport, ni à ma carte d'identité.


Je m'en veux de me laisser entuber comme ça, surtout que dans l'ambiance, je ne vois rien venir. Naïve je suis.


En plus, dans ma connerie habituelle, dès qu'ils sont partis, j'ai fait un joli ménage, lavé toutes les tasses, donc pas de traces. Quelle conne ! mais je n'avais pas encore vu le casque sous mon oreiller.


Certes, après mon aventure de il y a un an, et en présence de Fred, je devrais être aux aguets ? Bé non, je fais toujours trop confiance, même si ce sont des inconnus, qu'il pleut dehors, qu'ils sont jeunes et je les ai invité avec plaisir pour qu'ils se réchauffent.


Et recertes, toujours après mon aventure de il y a un an, j'ai contracté une assurance contre le vol pour mon apn, je n'ai pas encore vérifié pour mon téléphone portable. Mais je suppose qu'il va me falloir encore aller chez les flics.


Et comme je ne sais pas trop bien mentir, bé je vais leur dire la vérité. Car je suppose que pour que ma garantie contre le vol fonctionne, faut que j'y aille, bouhhhhhhhhh... et ça me fait profondémer chier de patienter pendant des plombes, surtout que je suis dans mon tort en fait. Pas d'effraction. Je pourrais dire aussi que c'est une perte, mais ils vont me tanner de tas de questions. Sur ce je viens de téléphoner au vendeur de mon apn, c'est bien ça, faut que j'aille chez les keufs, puis me rapprocher de l'assurance, tu parles d'un binz. Mais tout de même, j'ai payé 100 euros pour deux ans en cas de vol ou de bris.


Pour mon téléphone portable, c'est moins grave, vu que je ne m'en servais pratiquement plus, sauf qu'il me faut bloquer le numéro. Bon, il me faut bloquer la ligne, trouver ce putain de numéro...


GRRRRRR.....


Sur ce je pars au Commissariat, et si on me demande de porter plainte, et bien je vais dire "oui". Faut pas délirer merde. Et si on me demande de regarder certains visages et que j'en reconnais un, je vais le dénoncer. Mais franchement, cela m'étonnerait qu'ils soient connus de la police, quoique... ils avaient l'air tellement pros finalement. Un qui t'embrouille, un autre qui demande un café, comme ça ils peuvent farfouiller le salon...


Ça m'énerve mais j'y vais.

Repost 0
Published by bellelurette - dans coups de gueule
commenter cet article
3 mai 2010 1 03 /05 /mai /2010 23:08


Et comme Croc le disait si bien,  je suis restée une grande enfant !!




Picture 313


Celle-ci n'est pas du jour d'aujourd'hui (quoi si on peut dire au jour d'aujourd'hui, on peut dire aussi du jour d'aujourd'hui, non ?), parce qu'elle date de cette hiver....


Bon, que j'vous explique le topo, j'étais tranquillou en train de faire un brin de cuisine dans ma cuisine (quoi ? j'ai encore fait une répétition ?) quand soudain PAF, la lampe du plafonnier qui rend l'âme. Oh pute borgne, et que le néon qui est au-dessus de l'évier qui a rendu l'âme que je ne sais même plus quand.


Décidément, c'est la série. Mes ampoules n'arrêtent pas de me lâcher actuellement. Et moi, bé, euh, comment dire, hum... avec mon genou à la con, je ne suis pas très vaillante sur une chaise. Pour monter ça va, c'est pour redescendre, et je me suis déja cassé la gueule plein de fois. Et se casser la binette lorsqu'on a des copains autour, hop, tout va bien, mais lorsqu'on est seule, humpf... on réfléchit à deux fois.


Sauf que là, je ne pouvais pas réfléchir longtemps, à moins de couper le gaz sous mon joli plat en mijotage dans lequel je n'avais pas encore mis tous les ingrédients.


Alors ni une ni deux, j'ai tout de même trouvé la force (et l'ampoule) pour monter sur cette putaing de chaise, dévisser la malade et la remplacer par une toute belle, toute neuve qui brille de ses milles feux.


Nota bene de memo dans ma tête à moi : faut que je me prémunisse d'ampoules de rechange car je n'en ai plus. Y compris des néons. Parce que celui de la salle de bain est HS aussi, pfff, quelle vie que la vie de vieux.


Les photos qui vont suivre n'ont rien à voir avec le début, quoique..


Picture 367


Je suis allée chez le coupe-tifs ce matin et je suis fière de ma nouvelle coupe. C'est un carré court, ultra court et plongeant. Ouais, je suis contente d'avoir retrouvé mes cheveux.


Picture 369


Comment ça elle se fait couper les tifs et elle est contente d'avoir retrouvé ses cheveux ?

Bé voué. Pour de vrai de la vérité vraie. Non mais.


Parce que l'année dernière, je me suis faite carrément massacré les cheveux et qu'il m'a fallu un an pour les récupérer, pute borgne de bordel de nouille à queue et que je suis presque bien contente de les retrouver.


Picture 372


Que même que j'adore aller chez lui, c'est un petzouille que je tutoie et que même j'aurais jamais dû aller aller ailleurs tellement il coupe bien.


Picture 373


Quoi je fais ma belle ?  Ouais je fais ma belle et alors, ça vous dérange ?


Picture 374


Z'ètes même pas cap de faire ça avec un une webcam et une lamp alors, hein ????


Picture 375


N'est pas artiste qui veut.


Surtout soi-même avec soi-même. C'est le must du must du narcissisme.


Et je suis carrément fière du résultat.


Sur ce, je vous laisse, faut que j'aille masser mes chevilles....

 

Repost 0
Published by bellelurette - dans Mon for intétieur
commenter cet article
3 mai 2010 1 03 /05 /mai /2010 10:34

 

 

soirée chez Fred 025

 

 

soirée chez Fred 026

 

 

soirée chez Fred 027

 

soirée chez Fred 028

 

 

soirée chez Fred 029

 

soirée chez Fred 030

 

soirée chez Fred 031



Aaaaaaaaah au fait, la réponse pour la devinette de la vidéo : c'est lorsque je me rince les dents, j'aime bien faire tourner la roulette... le bitoniau qui tourne.... bon vous aurez compris ? Mais pas facile de jouer et de filmer en même temps ! Vous n'avez pas des jeux comme ça, vous, comme Amélie Poulain ?

Repost 0
Published by bellelurette - dans balades et découvertes
commenter cet article
2 mai 2010 7 02 /05 /mai /2010 00:55

Avant de raconter mes conneries de muguet et de vidéo dont vous aurez la solution plus tard, il me tardait de vous montrer ceci :


fleurs du balcon 004


Copie de fleurs du balcon 004


Ou celà :


fleurs du balcon 005


Ouais pour ceux qui n'auraient pas encore compris, mon balcon, c'est mon sanctuaire, mon refuge, mon Amérique à moi...


fleurs du balcon 006


C'est peut-être un détail pour vous, mais pour moi ça veut dire beaucoup...


fleurs du balcon 008


"Aster..." je ne sais pas ce que tu me réserves, mais je suis sûre que tu vas être belle...


fleurs du balcon 009


comme ta vieille compagne qui a fleuri tout l'hiver et qui recommence à faire des boutons.


fleurs du balcon 010


Sans oublier mademoiselle l'amaryllis qui fait son chemin....



fleurs du balcon 011


avec sa copine....


fleurs du balcon 013


et la grincheuse....


fleurs du balcon 015


et l'ado, qu'à plein de boutons sur le nez, ah merde c'est lui le bouton, bé j'ai bien fait de lui mettre un tuteur car j'ai failli s'escrabouiller avec mon volet roulant...


fleurs du balcon 016


Le jasmin, tout dimidou, qui commence juste à sortir quelques frêles branchettes


fleurs du balcon 019


Et ça c'est quoi ? Bé c'est la base de mon bambou


fleurs du balcon 020


qui se porte à merveille.


fleurs du balcon 021


Quoi vous ne connaissez pas son histoire ?


fleurs du balcon 022


Envoyez moi au plus tôt la somme de 100 dollars et


fleurs du balcon 023


je vous dirais tout et plus.


fleurs du balcon 002


Pour terminer la visite, une nouveauté pour moi : des campanules. Pour tapisser ça tapisse !


J'ai dû raser la mélisse qui avait chopé l'oïdium et l'avait refilé au cyclamen que j'ai jeté. C'est que l'oïdium, si le rosier le chope, je suis mal. Et oui, même sur un tout petit balconnet de 3m², faut faire la loi. Alors je commence à connaître les maladies principales, sournoises et insidieuses du printemps.


Je n'utilise aucun pesticide ni insecticide chimique. Je fais tout au pif et avec les conseils d'internénette dès que j'ai un doute. J'habite tout de même un endroit pollué par les bagnoles et la populace. Certains sont très respectueux, d'autres pas du tout.


Par exemple, on est samedi, il est presque une heure du mat, et c'est qui qui va rentrer de boîte de nuit et faire un barouf pas poss sur les coups de 4/5 heures ? Je ne vous fais pas un topo, vous aurez compris.


Une fois, en plein été, ils m'avaient tellement gonflée que je suis allée chercher un grand seau d'eau et raouh, sur leur tronche ! Ils ont déquanillés vite fait. Non mais.

 

Bon j'ai la flemme de centrer les petites phrases sous les photos...

 


Repost 0
Published by bellelurette - dans Mon for intétieur
commenter cet article
1 mai 2010 6 01 /05 /mai /2010 16:30

Pourquoi donc cette vidéo, hein, je vous le demande ???

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by bellelurette - dans Mes vidéos
commenter cet article
1 mai 2010 6 01 /05 /mai /2010 16:30

Oui je sais, la tradition c'est la tradition.


Ce matin, je vais faire un tour dans mon quartier pour me rancarder des prix et je mate.


QUOI ??? 2,5 euros le brin, 4 euros avec la mini rose et 9 euros le pôv en tout petit pot ?


Non mais il y a de l'abus, non ????


Evidemment que je n'ai rien acheté car je ne cautionne pas cet abus.


Et évidemment que mon voisin-copain, comme tous les ans, parce que c'est la tradi, a sonné à ma porte avec son petit brin.


"Punaise, je t'ai téléphoné pour te dire que non, mais tu dormais encore..."


Bon, comme il avait oublié la date de mon anniversaire, et que chaque année il me sonne avec une rose, il voulait se faire pardonner.


Je lui avais déjà pardonné.


Mais MERDE c'est un abus sans nom ce profit sous couvert de porte-bonheur.


Et vas-y que je te fais pousser ça à grands renforts d'engrais pour que cela vienne pile-poil à maturation le fameux jour J.



POUARK POUARK ET RE POUARK !!!


Ceci étant posé, bé je n'allais pas refuser son cadeau. Qui était dans un truc en plastoc, mais moi j'aime pas les trucs en plastoc, c'est gentil pour les mémés où les gens à l'hôpital.


Purée, comme c'était emballé, il n'avait même pas vu ce petit réservoir en plastoc ! Du coup je lui ai dit qu'il payait pluss l'emballage que le reste. Comme on est la franchise personnifiée entre lui et moi, il ne m'a pas tenu rigueur de mes remontrances, surtout que l'on s'est barré sur un autre sujet : Pourquoi la fête du travail tombe en même temps que la fête du muguet. Et patin machin coufin.


Après avoir délivé ces pauvres fleurs et les avoir mises dans un joli petit vase venant de feue mère-grand, je vous livre tout de même ces quelques clichés qui, si vous êtes croyants dans le bonheur que peut apporter ces fleurs en ce jour, vous l'apportera ; et si vous n'êtes pas croyants dans le ... bla... bla.... bé c'est beau quand même.

 

muguet 002

 

muguet 003

 

muguet 004

 

muguet 005


muguet 006


muguet 007


muguet 008


muguet 009


muguet 010


muguet 011


C'est comme d'hab, je ne sais laquelle choisir alors je les mets toutes.


Souvent, j'ai une petite préférence pour la dernière. A cause de la lumière, ou parce que je me suis mieux pausée, ou parce que j'ai tourné le pot pour que l'on voit le papillon en or, des trucs qu'on pense rapidos dans sa tronche.


Profitez, protifez les aminches, c'est gratos.... et merci à tous ceux (ouais surtout toutes celles) qui m'ont envoyé perso de jolies cartes de bonheur, ça fait tellement plaisir.


J'ai du mal, actuellement, à envoyer des petits messages aux gens que j'aime. Ce n'est pas que je ne pense pas à vous, loin de là, je rêve même de vous la nuit, c'est dire...


Alors, à travers ce blog, sachez que votre amitié virtuelle ou réelle m'est très importante et m'aide à vivre dans mon petit quotidien.


Repost 0
Published by bellelurette - dans coups de gueule
commenter cet article
29 avril 2010 4 29 /04 /avril /2010 23:49

Voici une petite vidéo tournée vite fait avec ma webcam.


J'ai répété qu'une seule fois... Rien n'est au top, ni le son ni ma voix et la caméra est trop près,  mon voisin-copain tousse près de moi, bref, faut prendre ça comme c'est..

Elle me trottait dans la tête...

 

Cette chanson est super belle...Et évidemment l'original est nettement mieux. Merci à Georges Brassens.

 

 

Repost 0
Published by bellelurette - dans Mes vidéos
commenter cet article

C'est Moi !

  • : Bellelurette
  • Bellelurette
  • : Ce qui me vient au jour le jour.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Archives