Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog



Campagne blog sans pub
24 mai 2010 1 24 /05 /mai /2010 15:22


Il y a peu, je me disais que les couleurs des fleurs de mon balcon

étaient trop dans le même ton.... rose, parme, lie de vin, rouge....


gazania (5)


Aaaaaaaaaaaaaaaah un peu de jaune orange vif, ça rehausse le tout !!!



gazania (4)


Merci monsieur le Gazania !


J'avais des doutes sur la refloraison de cette plante, vu l'hiver qu'on a eu...

bé non, même qu'on dirait que celui-ci l'a renforcie.

 

 

 

 

Repost 0
Published by bellelurette - dans mon balcon
commenter cet article
23 mai 2010 7 23 /05 /mai /2010 16:36

 

 


Enfin pas vraiment, car je ne me suis pas couchée par terre pour voir par en-dessous, et puis cela ne vaut pas encore le coup.


always balcon 001

Ce matin,  j'avais commencé par celle-ci...



always balcon 010

On va continuer un peu comme ça....


always balcon 008

Car on commence à voir nettement les quatre fleurs qui vont exploser, deux par deux.

DSC00306


C'est frêle encore... mais la hampe a pris du volume.


DSC00310

De façe, cela ne rend pas encore grand chose...


DSC00309On dirait un vieux rabougri !!!



mais alors de profil, jugez un peu :  


DSC00307

Tiens, on voit mes deux pieds, hi hi !


DSC00311


C'est marrant, en arrière-plan, on croirait un tipi.


DSC00312


Pas tout à fait la même et comme souvent je ne sais laquelle choisir, car pour mon oeil, elles ont toutes un petit charme particulier.



DSC00314


Pousse ma jolie, pousse.


C'est dingue tout de même les angles de vue que l'on peut avoir avec un appareil photo. Car cette fleur n'est ni droite, ni franchement courbée. Une chose est sûre, c'est qu'elle se dirige vers le soleil et que j'ai bien fait de mettre un tuteur pour éviter que les feuilles nuisent à son épanouissement.

Repost 0
Published by bellelurette - dans mon balcon
commenter cet article
23 mai 2010 7 23 /05 /mai /2010 13:23

 

 

 

 

DSC00288

 

 

 

 

Repost 0
Published by bellelurette - dans mon balcon
commenter cet article
22 mai 2010 6 22 /05 /mai /2010 23:55

 

 

On va commencer par dehors.

 

balcon (5)

Si vous saviez comment il sent bon cet oeillet, mmmmmummm.

 

balcon (3)

Et regardez-moi ces couleurs délicates. Ce rose profond et ce vert tendre qui protègent les futurs boutons de l'amarillys.

 

 

balcon (4)

"Au secours, au secours"... qu'elle m'a dit de loin, j'ai soif !

 

Alors j'ai arrosé tout mon balcon et aussi mes plantes d'intérieur.

 

Certes, il y a des plantes qui n'ont pas besoin de beaucoup d'eau, mais les plantes en pots, plus que les autres, car elles ne peuvent pas aller bien loin avec leurs racines, ou alors elles se mangent leurs racines, comme nous, on se ronge les ongles.

 

balcon (2)

Et ce n'est pas l'Anthurium qui dira le contraire !

 

balcon

 

J'ai tout de même une sacrée trouille cette année.

 

Alors que j'ai vu dans le ciel des hirondelles, je n'ai vu ni aucun bourdon ni aucune abeille venir virevolter sur mon balcon. Et c'est grave.

 

Car si ces animaux meurent, il en est fini de nous aussi. Et ces animaux meurent à cause de nous, insecticides, pesticides et autres produits chimiques. ils nous sont absolument indispensables, puisque ce sont eux qui pollénisent la nature.

 

C'est désastrant.

 

Messieurs, Dames, je vous en supplie, posez-vous des questions. Rien que chez vous, est-ce que vous utilisez des produits chimiques ? Et si tel est le cas, est-ce que vous savez que vous pouvez les remplacer par des produits non-chimiques ? Un exemple tout con : Est-ce que vous savez que vous pouvez utiliser le vinaigre blanc pour supprimer les traces de calcaire, plutôt que Cilitbang machin (ou autre), dont on nous rabat les oreilles, et bien moins cher ?

 

Je ne suis pas une pure et dure en la matière, puisque je vis en ville, mais je tente, du meilleur que je peux, faire en sorte de ne pas abîmer la planète plus qu'elle ne l'est..

 

J'ai en tout 27 plantes qui de ma part n'ont et ne verront jamais un pesticide ou autre produit. Mais il est évident que certaines que j'ai achetées en auront vu dans leur prime jeunesse. Je n'aurai jamais de jardin.  Sauf si un prince charmant m'emmène sur son beau cheval blanc.... donc je n'y crois pas.

Repost 0
Published by bellelurette - dans mon balcon
commenter cet article
21 mai 2010 5 21 /05 /mai /2010 17:28

C'était avant-hier.

 

J'avais rendez-vous à 16h15. Je me réveille douloureusement de ma sieste vers 14h30 avec une envie de ne pas y aller. Sauf que si je n'y vais pas et que je déplace le rv, j'en ai encore pour un mois d'attente.

 

Allez Lulu, c'est pas le moment de tortiller du cul, tu y vas point barre.

 

Je déquanille de la casba vers 15h20 et j'ai le tram de suite. Arrivée à la gare, MERDEUM, je ne savais pas que c'était en pleins travaux ! je rentre dans le square pour demander à un maghrébien d'un certain âge où qu'ils sont les arrêts de car. "Ma fille, t'y tourne là-bas, t'y vois et c'y là". Merci Monsieur et je lui tapote l'épaule.

 

Bé, j'y suis allée à pieds, tranquillou. Et je suis arrivée à l'avance. Et comme le dermato avait du retard, je me suis occupée comme je pouvais.

 

Déja avec la secrétaire médicale. Qui me parle de Deezer, qu'elle ne connaissait pas. Qu'elle tente de rentrer dedans, mais maquache waloo, impossible. Normal, elle ne va pas non plus mettre un casque, écouter ses morceaux, se faire une playlist au boulot quand même !!!

 

Je rentre dans le salle d'attente, trois personnes devant moi. Enfin trois personnes, hum hum. Une personne avec un enfant, une autre avec deux enfants et une autre avec trois enfants !

 

Alors pour passer le temps, bé, j'ai fait le clown. Les enfants avaient entre six et quatorze ans. Et les parents étaient redevenus des enfants. Je leur ai montré comment on faisait du son avec un doigt dans la bouche, puis comment on imitait Mickaël Jackson et comme il y avait du vent, un placard du couloir s'est soudain ouvert, on a parlé de cadavres, j'ai imité un bout de Thriller... La petite fille de huit ans m'a dit que ce serait mieux si je passais avant elle. Bé pourquoi ? Parce qu'elle devait se faire brûler une verrue et qu'elle préférait encore attendre.

 

J'ai pu constater que ce qui est fou, dès lors que le public est conquis, surtout dans un lieu pareil, ils attendent tous la suite du spectacle. Mais comme de ma part, cela était totalement impromptu, fallait que je trouve des nouvelles grimaces ou des trucs drôles à leur montrer. Et bien cela n'est pas si difficile que ça. Tout peut être sujet à rire. Un homme que l'on entend marcher de loin dans le couloir, qui traîne des pieds,  et dès qu'on l'a vu passer, cela fut un fou-rire mémorable. C'est pas que l'on se moquait de lui, mais c'est son attitude. Un vieux black avec des chaussures immenses, une canne blanche et un air d'outre-tombe... ah ah, j'en ris encore ! Et le son de ses pompes !

 

Bon c'est mon tour et comme je suis la dernière, la secrétaire m'avait avertie que je pourrais parler avec lui plus longtemps. Mmmmmumpf, hum, hum. C'était que je ne suis pas venue spécialement pour causer mais pour qu'il me brûle des tas de verrues que j'ai un peu partout et que ce n'est pas une partie de plaisir.

 

Ce que j'ai apprécié de sa part, à la fin de la consultation, c'est qu'il me sert la main tendrement et qu'il me dise que s'il avait du retard, c'était à cause de la première personne qu'il avait dû garder une heure. Un Professeur (donc au-dessus d'un Docteur) qui me dit cela, bé cela me fait fondre mon petit coeur.

 

Et j'ai rv en autome pour celles qu'il ne traite pas avant l'été.

 

Je sors et je reprends le chemin de la gare pour prendre le tram.

 

J'ai faim, je n'ai pas bouffé le midi. Je me prends à m'arrêter devant un traîteur. Mmmiaaaaam !

C'est tout à fait alléchant. J'y vois du gratin de courgetttes, des beignets d'aubergines, du poulet au sauce.

Je rentre.

Et je suis reçue par un immense mec, qui à travers ses gestes, ne laisse aucun doute sur le fait que cela soit un homosexuel.

 

Je commande et j'ai toujours aussi faim et je lui dis. "qu'à cela ne tienne, je vous offre un beignet d'aubergine que je vais faire chauffer au micro-ondes". Pouaaaaaaaark, c'était absolument dégueulasse. Car bien trop gras, que de la pâte et tout mou.

 

Sur ces entrefaits était entré un chinois. Qui s'était bien calé, bien droit et les deux mains posées sur deux chaises et qui avait le regard fixe.

 

Je n'ai pas pu m'empêcher, d'une voix à peine perceptible, de prononcer : "li chi tout mou !" en pensant à mon beignet. Et aussi que j'étais encore dans mon histoire de clown de chez le dermato.

 

Je paye et avant de partir, je lance à la volée : "C'est le patron ?" en montrant le chinois des yeux.

 

Mais non me répond le serveur, et je les ai vu partir dans l'arrière-cuisine....

 



Repost 0
Published by bellelurette - dans balades et découvertes
commenter cet article
19 mai 2010 3 19 /05 /mai /2010 08:47

Pour cette nouvelle semaine, Coralie a décrété que pour son thème présidentiel: "Tubes de groupes, toutes générations confondues" il fallait finir avec une chanson de M. Jackson!..


Et que diriez-vous des BEATLES on the roof ??? (sur le toit)

 

Le son est pourave, il y a du vent, ils sont rodés, ils ont joué ces morceaux partout dans le monde.

 

Je vous conseille d'écouter jusqu'au bout... rien que pour John Lennon, tué par balle par un fanatique, dans la rue. Pan.

 

Au départ, je voulais mettre "Help", mais j'ai pas trouvé la version avec les cris hystériques des nanas en délire.

 

 

 

 

 


Repost 0
Published by bellelurette - dans musique
commenter cet article
18 mai 2010 2 18 /05 /mai /2010 21:57

Wouiaye, une journée de folie.


A programme :


- kiné


- banque


- mécecin génaraliste.


A priori, cela paraît simple. 3 RV dans une journée, c'est pas la mer à boire.


kiné, rv à 10h30. Tout va bien.. Sauf qu'elle me raconte un truc pas poss, elle était en hypoglycémie et comme elle s'occcupait d'un black, elle lui dit : "Je vois tout noir"... vous savez, lorsque l'on est prêt de tomber dans les vapes. Faut dire qu'elles font des heures et se donnent à tous les patients.


J'en ri encore de l'anecdote. Et le black qui lui rétorque : "C'est normal".


Ça ne vous fait pas rire ?


Passons.


Je sors et vois une femme paumée avec un plan. Qui cherche son chemin. Qui m'explique qu'elle veut tout faire à pieds. Qui a fait des petits ronds sur ces plans, et qui ne se rend pas compte que sur un plan, c'est facile, yaka fautcon. Et que je lui explique que ce serait mieux qu'elle prenne le tram, au moins pour trois ou quatre stations, que cela l'amènerait plus proche de l'endroit où elle devait se rendre.


Passons.


Que je rentre et que je regarde mes mails et autres stupidités du jour, y compris les spams. Et que ouf je n'ai pas de nouveau message sur mon tél fixe. Que je me prépare pour mon rv bancaire.


Hyper important mais hyper rapide, le pire c'est le rv chez mon médecin généraliste.


Mais que je vous raconte tout de même le rv avec ma banquière de la poste. J'avais précisé 16h c'est 16h.


A 16h pile, elle me reçoit. Les convialités d'usage passées, elle me demande de mes nouvelles.


Bé non, je ne vais pas pas bien et vous, bé elle non plus. Elle n'est pas encore sortie de son trou à rat depuis 9h du mat et elle n'en peut plus.


Il me prend une envie de faire pipi. Je lui demande si je peux. Oui. Bé ma quarelle, ce que l'ont voit à l'extérieur ne reflète pas la pub. Sauf les chiottes qui sont impeccables, mais je suppose que ce sont les chiottes des femmes.


Elle m'attend avec les clés. Pire qu'une prison. On ne sait jamais, des fois qu'il me prendrait une envie soudaine de foutre le gros bordel avec un balai à chiottes et dire : "Haut les mains.." Pffffffffff... je ne m'appelle plus Ma Dalton !


Vite vite il me faut me sauver pour être à l'heure de mon RV avec mon médecin généraliste.


Comme elle est toujours en retard et que j'ai 2 mn de retard, aucun souci. Un couple devant moi. Comme je n'ai pas ma langue dans ma poche, je leur demande tous les renseignements d'usage. Té, je ne vais pas me géner, à force.


"Ils viennent juste de rentrer dans le cabinet" qu'ils me disent, et la femme, voilée, se met à toussoter.


Vas-y, fais la malade....


Ça va, il n'y a pas trop de monde et mon médecin référent le sait, que je suis impatiente et que quand il y a trop de retard, je fuis.


Une heure de retard... une jolie discussion s'est entamée, par rapport au FISE et j'animais le débat. Sans que cela s'envenime et que nous restions posés. Afin que nous nous ouvrions sur une possibilité qu'il déménage et échanger des ides constructives.


Plutôt que les "moi je" et "moi je" et je me plains du bruit et ceci et celà, patin machin couffin,


Bref, elle me reçoit avec une heure et quart de retard. J'avais promis dans la salle d'attente que je n'en aurais pas pour longtemps. Ce que je fis. Direct que je lui ai dit, pas de pouls, pas de tension, pas d'ausculptation sur le lit, rien de rien.


Je l'adore cette femme, car autant je me confie à elle qu'elle se confie à moi. Elle a besoin. Et elle va partir en vacances. Où ça ? En Allemagne visiter des usines, des mines... pfffffffffff.... Elle est trop top.


Allez, mes derniers clichés :


journée de ouf


Le ciel est merveilleux, il y a comme qui dirait une lutte entre le beau et le laid.


journée de ouf (2)


Je voulais capter cet instant subliminal, les nuages bas et l'éclat du soleil.


Pé pauvre, avec ton apn de merdouille, ce n'est qu'une pâle copie.


Mais que c'était joli et intense.


journée de ouf (3)


Et au fait, que je raconte, ce ne sont pas des poireaux


journée de ouf (4)


Mais de l'ail qui monte en graine.



Vous vous rappelez que je croyais que c'était des poireaux . Que j'ai même goûté la basique base ?


Bé je me suis totalement gourrée.


Mea culpa qui dit l'autre. Oui oui, bé non, je ne batttrais pas ma coulpe, ma coupe, ma quoi ?


Ma rien du tout, je ne suis qu'une grosse nullasse de merdouille.

Repost 0
Published by bellelurette
commenter cet article
18 mai 2010 2 18 /05 /mai /2010 15:31

 


Un dernier article vite fait et je suis à jour, ouf !!!


C'est pire que les devoirs de vacances, ce que je m'imPause.

 

la fin du FISE

 

la fin du FISE (18)

 

 

Repost 0
Published by bellelurette - dans sorties
commenter cet article
18 mai 2010 2 18 /05 /mai /2010 15:21



FISE fin (8)

Rien de mieux qu'une poubelle....


FISE fin (9)


Ou une chaise...


FISE fin (10)


Aaaaaaaah s'il avait été plus petit, il aurait pu monter sur les épaules de sa maman !



FISE fin (11)


FISE fin (12)


FISE fin (13)


Amis du FISE, pour le prochain, prévoyez un escabeau ou une échelle !!!


Remarquez, je dis ça mais je ne démords pas du fait que je veux que cet événement déménage.

J'en parlais encore avec ma kiné ce matin.

Elle m'a raconté qu'aussi il y avait un match de rugby,

Que je ne sais pour quelle raison, les 50 cars remplis de supporters avaient été détournés sur un autre stade,

et qu'ils ont fait la route à pieds, et qu'ils étaient, eux aussi, bourrés comme des ptits lus.

Que son fils, qu'elle était venue chercher car il avait entraînement, lui avait raconté qu'il n'avait jamais vu ça de sa vie.

Les fameux supporters avaient envahi le lieu, qui piquait le ballon, qui chantait, qui criait avec le drapeau...


Pfffffffff....


Un verre c'est bien, trois verres, on connaît le refrain.

 

 


 

Repost 0
Published by bellelurette - dans sorties
commenter cet article
18 mai 2010 2 18 /05 /mai /2010 14:55



Des attitudes, des clichés qui n'ont pas beaucoup de valeur esthétique,

mais qui me causent, après ce grand tourment.


FISE fin (23)


FISE fin (24)


Des gens qui passent et on croirait presque qu'ils font partie du tableau.


FISE fin (3)


FISE fin (4)


mince, j'ai foutu mon doigt là où ne fallait pas.



FISE fin (5)


FISE fin (6)


"En rouge et noir, je vivrais ma vie..." Punaise, c'est un ancêtre son tel mobile ou c'est la nouvelle mode ?


FISE fin (7)


Une photo que j'affectionne particulièrement.

Lorsque j'étais toute gamine,

feu mon père m'avait dit que lorsque l'on prenait des photos dites "larges", comme un immense paysage,

il fallait toujours un premier plan, ce qui donnait de la profondeur et de la dimension.

Il avait bien raison. Merci papa, j'ai retenu la leçon.

Sans ce visage, ce cliché n'aurait aucune valeur.


Pffffffffffffff, encore deux articles et j'en aurai terminé du FISE.

 

 

 

Repost 0
Published by bellelurette - dans sorties
commenter cet article

C'est Moi !

  • : Bellelurette
  • Bellelurette
  • : Ce qui me vient au jour le jour.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Archives