Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog



Campagne blog sans pub
13 juillet 2010 2 13 /07 /juillet /2010 14:10


C'est d'une banalité affligeante !


Jeudi AM, avec les fortes chaleurs, je tate un peu les prises d'alimentation qui sont brûlantes ! Qu'a cela ne tienne, et ce n'est pas la première fois, j'éteinds tout. Pour tout rallumer en fin de soirée. Et là... là... rien, walou, nada ! Enfin si, il y a du jus qui passe dans la box mais le voyant du cable internet  (ethernet pour être plus précise) ne s'allume pas. OUH, vu l'heure qu'il est, je ne vais pas me casser la nénette et voir si j'ai un autre câble... dodo et rendez-vous avec mes fils le lendemain matin.


Vendredi matin, je bidouille, je cherche un autre câble, que pouic, rien ne se passe et je n'ai plus de ligne de téléphone fixe. Et comble, je n'ai plus de portable car je n'en ai pas racheté depuis qu'on m'a volé le dernier....


10h... je fais le pied de grue devant le magasin SFR le plus proche, heure d'ouverture. Un charmant vendeur discute avec un charmant client, normal, il vend !!!!! Vient mon tour et j'explique mon petit bazar. C'est pas qu'il s'en fout à proprement parler, mais presque. Il prend son portable (enfin le portable de sa boutique, faut pas délirer non plus..), fait le 1077 choix 2, sans vraiment m'avoir informé et me passe le bigo et démerde-toi ma fille. "vous avez environ 8 minutes d'attente...". Je le signale au vendeur qui me rétorque qu'il est déjà bien gentil d'avoir fait le numéro. Que le téléphone c'est réservé aux clients. Bé merde alors, et moi je suis quoi ? En plus, je l'avais mis au courant que je n'avais plus de portable suite à un vol, il n'avait qu'à prendre la perche que je lui avais tendue pour m'en vendre un, non ? Bref, il a l'air de me dire que je ne suis pas aimable... alors je me confonds en courbettes et en sourires, le remercie de son amabilité tout en poireautant..


"SFR bonjour, que puis-je pour vous ?" J'explique le truc MAIS je ne suis pas à côté de mon ordi et de mon modem donc, la personne ne peut rien faire. Merci et au revoir.


Je rentre dans mes pénates et réfléchit à qui aurait la bonté de venir chez moi avec un portable afin de comprendre d'où vient vraiment la panne et comment la résoudre. Et évidemment, joindre cette personne avec mes pieds, entendez par là à pinces, enfin vous me comprenez, non ? Dans l'AM, je trouve une bonne âme qui veut bien venir et a suffisemment de temps à perdre et surtout suffisemment de crédit pour répondre à ma requête.


Résultat des courses : cela ne vient pas du câble ethernet, mais du câble d'alimentation. A bon ?. Bon. Et qu'ils vont m'en envoyer un sous sept jours ouvrés. (hum demain c'est le 14 juillet, un jour de moins dans les ouvrés).


Et alors, pourquoi est-ce que j'ai internet aujourd'hui ?


Bé parce que ce matin je suis allée chez Fred, comme tous les deux jours (fichtre j'aurais pu y penser dimanche) et que vu que lui aussi il est chez SFR et que vu qu'il est absent jusqu'à la mi-août, je lui ai "emprunté" le fameux câble.


De retour chez moi, je branche... YESSS, le voyant ethernet s'allume, le voyant DSL clignote et s'éteint, clignote et s'éteint, mais à par ça, rien ! OH pute borgne, c'est quoi ce binz encore ???? Surtout que son câble à lui est blanc avec une loupiote alors que le mien d'origine est noir. On se pose toujours une foultitude de questions dans ces cas-là... Je relance toute l'installation avec le cd... qui se termine par un message pas gentil comme quoi je n'ai pas de ligne téléphonique. Je vais à la prise murale, la débranche, débranche le fil, souffle dedans, rebranche et là..... MIRACLE TOUT FONCTIONNE !!!!!! Je ne suis plus isolée du monde !


Faut quand même que je vous raconte une anecdote... j'ai aussi un décodeur TV dont je ne me suis jamais servi car il ne fonctionne pas (pour l'instant...) et vu la configuration de ma pièce, je ne suis pas prête de m'en servir sans passer par la wifi, ou déménager ou changer complètement ma pièce ce qui n'est pas du tout une mince affaire. Et SFR m'avait conseillé de voir si le câble de ce décodeur ne pourrait pas remplacer mon défectueux... J'ouvre la boîte, déballe tout, visionne ledit câble qui n'a absolument rien à voir !!!! Je range tout bien comme il faut, je referme le tout et zou tchao bye à la prochaine. Sauf que j'avais aussi enfermé par mégarde dans cette boîte la télécommande de ma télé et qu'il m'a fallu deux jours pour la retrouver !!!!!! Et qu'avant j'ai retourné toute la maisonnée !!!!!


Quelles histoires quand même ces fils, ces câbles, ces télécommandes.... quand ça s'y met, on dirait qu'ils se donnent tous le mot, rien que pour nous faire ch*****.... Naaaaaaan parce que y a ma lampe de bureau qui m'a lâché le même jour et aussi le ventilo dont les touches ne veulent pas rester enfoncées !!! Qu'ils faut que je coince avec des allumettes !


Malgré tout cela, jeudi soir, j'étais invitée au restau par mon copain voisin pour arroser sa nouvelle machine à laver !!!!


Et nous avons fait tout le repas au......

 

 

sortie du vendredi 9 019

 

Repost 0
Published by bellelurette - dans Boulettes
commenter cet article
7 juillet 2010 3 07 /07 /juillet /2010 01:29

Cathy Tendresse


la présidente de cette semaine nous propose comme thème "Danser à deux"...


En essayant d'éviter les slows.


Dès que j'ai en ai eu connaissance, je n'ai pas pu m'empêcher de penser à elle :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 








et la version de Bruel :



Repost 0
Published by bellelurette - dans musique
commenter cet article
6 juillet 2010 2 06 /07 /juillet /2010 15:01



le bordel des trams 003


J'ai pris ce plan en photo car pour l'instant, mon petit cerveau n'a pas encore tout enregistré.


Ainsi cela me sert de mémo.


Parce que vous comprenez, avec mes allers-retours pour m'occuper de "la doune", la chatoune de Fred, faut vraiment du courage.


Alors à partir du 19 juillet, niet, walou nada, plus de tram jusqu'au 28 août. A part les navettes en bus dont les couleurs sont facilement repérables et qui passeront à la même fréquence... Sauf qu'un bus, cela ne contient pas du tout le même nombre de personnes qu'un tram.


Le père Fred, il a intérêt à me ramener un énorme super joli cadeau de Bolivie.


Plus la chaleur torride que je ne supporte pas, boujour la galère.


Mais comme j'ai dit précédemment, j'ai promis alors j'irai.


Té ce matin, je déquanille sur les coups de 7h du mat, à la fraîche. Ouain, mais pourquoi le tram est bourré de monde, hein ? Bé parce que comme moi, les gens n'ont encore rien pigé aux navettes et qu'ils ont préféré marcher un peu et récupérer la ligne 1.


Sur les coups de 7h45, le clocher de l'église faisant foi, j'arrive chez le sus-nommé. J'ouvre le volet roulant et la baie vitrée. "Miaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaou". "Oui ma doune".


Elle a une dalle comme pas poss.


Comme je voulais aussi virer des trucs qui commençaient à pourrir dans la cuisine, je lui mets ses croquettes dehors, afin de pouvoir faire mes petits va-et-vient sans la déranger, car madame est relativement sauvage.


je nettoie un peu de vaisselle qui commençait à rougnouter grave et j'entreprends de remplir le seau pour aller arroser les plantes.


Et là, qu'est-ce que je vois ? Un bon gros chat rouquin qui était en train de se taper les croquettes. Et la doune qui ne disait rien. Quand il y en a pour un, il y en a pour deux. Bé voyons... j'ai balancé le seau d'eau et expliqué que la bouffe c'était pour la doune et pas pour nourrir tous les chats du quartier. Cela ne m'étonne pas qu'à chaque fois que je viens, la galletouze soit vide.


Seulement moi, je ne vais pas passer mon temps à faire le gendarme et à venir tous les jours, hors de question.


Et ce pôv rouquin qui me miaulait dehors en criant "famiiiiiiiiiine".... Pffffffffff il me fait pitié surtout que je suis rouquine mais NON.


De là, je reprends le tram... pire qu'à l'aller. On se serait crû aux heures de pointes dans le métro à Paname.


Il a fallu que je joue des coudes pour entrer dedans. J'ai failli m'évanouir.


Surtout que je transportais un caddie vide et qu'un caddie cela prend de la place.


MAIS QU'EST-CE QU'ILS SONT CONS LES GENS PARFOIS. Un moment, j'ai été obligée de hausser la voix pour demander que les personnes qui discutaillaient pour ne rien dire de se mettre plus au fond afin de permettre aux autres d'avoir un peu plus de place.


Car je me rendais à l'épicerie solidaire.


N°13, cela va vous porter chance qu'il me dit celui qui donne les numéros.


A part qu'on en était au numéro 6 et qu'en plus il y avait une femme malade et que ceci et que cela...


une bonne heure et demie plus tard, je sors de là... et là... bé je reprends le tram avec le caddie plein. Et c'était encore pire qu'à l'aller. Pas moyen de jouer des coudes. Un mec me lance "C'est plein". Ce à quoi j'ai retorqué : "M'en tapes, faut que je rentre".


J'ai failli m'évanouir une seconde fois. Maison, maison... j'étais vraiment proche du malaise. Je tremblais, commençait à voir des étoiles. Enfin une jeune bonne âme a bien voulu me laisser son siège.


maison, maison. Poser le barda et aller là-haut pour acheter le tuyau qui va bien, afin que je ne me torde pas le cou, les cervicales et tout le reste lorsque je monte chez Fred pour arroser ses plantes.


Evidemment, vu qu'il fait presque deux mètres (1,98) et moi 1,70, je suis une naine pour lui. Partout où il passe allègrement, bé moi je rame. 30 cm de différence c'est énorme. Alors je me cogne dans tous ces meubles alors que lui, avec ses grandes jambes, il passe à l'aise.


Sur ce, arrivée à la maison-maison, je range mes ptites affaires et dans la foulée, ressort aussi sec pour aller acheter ce fameux tuyau dans ce si joli magasin qui s'appelle "Nature et Découvertes".


Sauf qu'il n'y avait que deux filles, une à la caisse et l'autre pour renseigner et qu'il était hors de question que l'une abandonne son poste pour aller voir le stock (vous aurrez compris qu'il n'y en avait plus en rayon).


11h40. "Installez-vous, je vous sers une tisane et à midi pile, quelqu'un va aller dans la réserve pour aller vous chercher ce que vous voulez".


OK. Je bois une tisane, très bonne au demeurant mais ne peut pas rester là, j'ai la bougeotte. Et pis j'ai envie de m'acheter une casquette ou un chapeau car je sens que l'été va être rude. Je m'engouffre dans le C*** d'en face. Ça tombe bien, il fait frais, même trop frais, trop de différence entre dehors et dedans.


En plus, c'est les soldes !!!! mais je ne m'éparpille pas quand soudain, marchant très vite devant moi, je reconnais le mec qui faisait le nettoyage de ma résidence. Je le piste et arrive à la caisse juste derrière lui et le touche à l'épaule.


Il se retourne comme-ci il était attaqué, me reconnait, ouf, paye ses courses. Je paye les miennes et on décide de boire un pot ensemble.


Aaaaaaaaaaah parce que vous croyez que c'est fini ?


Ce type, c'est un ex-légionnaire, courageux comme pas possible, mais qui n'aime pas qu'on l'encule. Excusez-moi du terme. Un mec extrêmement gentil mais qui peut partir au quart de tour si on l'emmerde. Un mec droit comme la justice. Qui a fait de la zonzon (prison pour les néophytes) pour je ne sais quelle raison et je m'en tape. Il a payé sa dette.


"Où tu habites maintenant" lui demandais-je ? Il m'a montré son caddie et m'a dit : "Ici".


je vais vous passer les détails de la suite. NON, il y a une suite qui ne m'a pas plu.


Payé avec un lance-pierre, obligé de vivre dans le local à poubelles, il a refusé tout et il a bien raison.


Ce qui ne m'a pas plu, c'est qu'il me dise que là où il habitait, on avait tout enlevé, sa tente, son duvet, ses papiers et passer tout au karcher.


La tente d'accord, le dudu OK, mais les papiers, les fichers de payes et tout le toutim, là pas d'accord.


Un mec qui tente de se reconstruire, qui a un sacré caractère certes, qui se lève à 3h du mat pour laver la crasse des autres, qui s'oublie parfois parce qu'il sent qu'il se fait enculer en beauté mais qui répare ses conneries après. Moi je dis bravo.


Seulement voila, dans notre société, on veut des personnes corvéables à merci. Qui fasse un max de taf pour un minimum de fric. Et comme il n'est pas né de la dernière pluie et pas fainéant, c'est lui qui est parti.


"Qu'est-ce que tu crois, je prends un mois de vacances, après avoir corvé comme un malade pendant cinq mois, en août, je pourrais toujours aller faire la plonge à la Grande Motte".


Nous avons beaucoup parlé à la maison. Il voulait juste une assiette et un couteau. Je lui ai offert le pain. Il n'a pas voulu le pain parce que dans le désert il n'y a pas de pain. Hi hi... Je lui ai offert un verre en lui rétorquant que dans le désert il n'y avait pas de verre... Il m'a raconté des histoires de scorpions...


Nous nous sommes séparés en nous serrant très fort dans les bras.


Une phrase de lui : "Tu seras toujours mon amie car on ne peut pas cracher dans la soupe à qui te l'a offerte".


Et oui, je lui ai offert moultes cafés lorsqu'il faisait le ménage, fait écouter du Michael Jackson pour le mettre en jambes de bon matin.


Et que nous sommes tombés d'accord, tout à l'heure, que ce n'est pas parce que l'on paye des charges, qu'il ne faille pas respecter le travail de l'autre.


OUais, je paye des charges, aux autres de s'en occuper, MON CUL OUI. Cela veut dire que parce que tu payes, tu ne sais pas nettoyer devant ta porte ?


Comme il me disait tout à l'heure : "y en a qui chient devant chez eux et fauf ramasser leur merde'".


Ou alors un autre truc qu'il a vécu :


Des gens qui se lèvent à dix heures du mat et qui se plaignent parce qu'ils y a des traces dans le hall.


M''étonne qu'il ait foutu un seau d'eau et qu'il dit : "maintenant, éponge !"


le bordel des trams 004


Les gens qui ne sont pas de Montpellier n'y comprendront rien, et moi j'ai encore du mal à comprendre.


Petit à petit, ça rentre dans ma petite tête de linote.


Ce que je comprends surtout, c'est que je vais en chier jusqu'à ce que Fred rentre.


Tiens à propos, je l'ai eu au téléphone tout à l'heure, évidémment, vu qu'il appelait d'un portable de Bolivie, il ne s'est pas éternisé.


"Oui, ma chérie ça va ?"


"Naaaaaaaaaaaan, ça ne va pas du tout; patin machin coufin et toi ?"


"je m'éclate mais je suis obligé de raccrocher, bip bip bip".


Sur ce, je suis descendue rendre visite à une voisine du RDC qui a une chienne et un chiot qu'elle a sauvé parce qu'il hurlait à la mort il y a environ trois semaines. Je suis copine avec la voisine, sa chienne et le chiot.


Tout de go, elle me dit : "tu ne peux pas garder le chiot le temps que j'aille en ville".


Mais bien sûr, surtout que ce n'est pas la première fois que je le sors et sans laisse.


Il m'a fait une vie !!!!! Trop content de pouvoir courir de partout, rencontrer des congénères, s'amuser et surtout me faire chier à ne pas vouloir rentrer.


Et un jeune chiot à quattre pattes, c'est bien plus rapide qu'une vieille à une patte et demie.


Mais j'ai eu raison de lui, avec de la fermeté et des mots doux.


Il a environ trois mois, il est à adopter, il est du genre "patou" donc chien de berger. Noir et blanc. Super gentil et très obéissant. Ahum c'est un chiot, donc il n'a pas encore de repères.


Je peux envoyer des photos à qui n'en veut.


Si personne ne l'adopte, il va finir à la SPA et ce ce serait fort dommage.


Il est jeune est beau, ni tatoué, ni vacciné ni pucé, il sent encore le bébé. C'est un amour de chiot.

 

A part cela, si mes articles sont trop longs, vous n'avez qu'à en lire la moitié aujourd'hui et l'autre plus tard !!!.

 

 

 

Repost 0
Published by bellelurette - dans Mon for intétieur
commenter cet article
4 juillet 2010 7 04 /07 /juillet /2010 11:49

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by bellelurette - dans coup de coeur
commenter cet article
2 juillet 2010 5 02 /07 /juillet /2010 23:22

 

 

Ça y est je suis à poil ! Et sans culotte. Il fait une chaleur, 29° intra muros. Et ce matin au réveil, il faisait déjà 27.5°.

 

Je ne vous raconte même pas la température à l'extérieur et en plein soleil, un truc à ce faire des grillades sans feu.

 

J'ai recommencé mon rituel : me faire couler une baignoire pleine d'eau froide afin de m'y plonger quand bon me semble.

je régouline de partout.

 

Merde faut que j'assure demain. Enfin demain soir... je suis invitée au restau !

Heureusement que c'est par mon copain voisin et qu'il n'y a pas de chichis entre nous.

Déjà il sait que je veux une coupette de champ en entrée...

Et que même j'ai essayé de tenter de lui dire que l'on mange tout au champ, mais là... bé non, hein,

Monsieur à quelques moyens mais pas à ce point-là et je le cromprends.

Mais tout de même... une bouteille de champ, c'est génial pour manger.

Pas besoin de blanc, ni de rouge, ne de rosé...

Le champagne va avec tous les plats.

Et puis j'ai envie de manger des coquillages.

Des huîtres mais pas trop, de ou trois

Des trucs frais quoi, avec du champagne.

 

Il faut que je sorte ma plus belle robe robe et mes jolis bijoux.

 

Et mes beaux souliers qui font mal aux pieds.

 

Macach, walou, rien de tout ça.

 

Trop chaud pour seulement imaginer de penser à des trucs pareils.

 

A poil l!!! Et si on commendait des trucs livrabres chez moi ? non ? Merde.

 

Allez j'aime bien aussi me faire servir. Si le service est à la hauteur de mes attentes.

 

J'ai juste pas envie de me faire chier.

 

Si on est dehors, que l'on commence à taquiner le champagne et que l'ambiance est bonne, aucune souci.

 

Mais si et si et on ne sait jamais quoi, je rentre me coucher, snif et na...

 

Z'avez vu comment je fais ma princesse ?

 

J'ai jamais eu l'occasion de la faire, alors pour un peu que je puisse, cela me fait énormément plaisir !!!

 

C'est juste mon voisin copain qui m'invite au restau pour moultes services rendus, et que je lui ai dit que j'allais me la jouer un peu et que je lui ai dit : "tope-là". Et il a topé.

 

C'est mon copain voisin, je ne vais pas faire la pute non plus, mais je vais la jouer classe tout de même. Et lui aussi. Ce soir on en a parlé et on était mort de rire d'avance.

 

De toute façon, dès qu'on cause ensemble, on rigole et c'est tant mieux. Par contre, dès qu'il vient ici, faut que mon ordi soit éteint et loin. Sauf que loin chez moi c'est jamais très loin vu le peu de peu de place que j'ai.

 

Alooooooooooors, allez bouffer au restau aux frais du prince, cela me fera le plus grand bien.

 

Bon, sur les photots suivantes c'est moi et remoi et que moi...

 

La première série faite avec la webcam, sans retouche.

 

Picture 443

 

Picture 444

 

Picture 445

 

Picture 447

 

Bon c'est vrai que l'autre soir je la trouvais pas nette, mais là c'est carrément beau, enfin faut aimer... car c'est toujours flou.

 

La série suivante est différente :

 

a poil le 2 juillet 2010 (2)

 

a poil le 2 juillet 2010 (3)

 

a poil le 2 juillet 2010 (4)

 

a poil le 2 juillet 2010

 

Je finis par ma préférée, normal, c'est moi la chef ici !

Repost 0
Published by bellelurette - dans tests photographiques
commenter cet article
2 juillet 2010 5 02 /07 /juillet /2010 08:28




Encore ?????


Bé oui, encore !!!!!


A noter que cette photo n'est pas mienne mais piquée sur nenette.


Et aujourd'hui, dans ma grande mansuétude, je vous mets le modèle :


fleurs d'ail




Version très très facile :










provided by flash-gear.com




Version très facile :











provided by flash-gear.com


Version un peu moins facile, voire légèrement difficile :









provided by flash-gear.com




Version super difficile :










provided by flash-gear.com




Et enfin version tellement difficile que carrément impossible....

 

 

 

 

 




provided by flash-gear.com

 

 


Voila, il y en a pour tous les goûts !

Repost 0
Published by bellelurette - dans puzzles
commenter cet article
1 juillet 2010 4 01 /07 /juillet /2010 01:40

 


Aujourd'hui, une chaleur torride, un truc à te momifier une mouche en plein vol.

 

Je calcule. J'y suis allée lundi on est mercredi, mais si je n'y vais pas aujourd'hui, cela reporte à vendredi, et patati et patata dans dans tête de linote.

 

Parce que il y a les horaires de bus, tram qui changent parce qu'on on arrive en été.

 

Après un haut conseil, je décidâmes d'y aller (quoi je ne conjuge pas bien, pfff...)

 

Lundi je n'avais eu qu'une vue générale de la crasse. Aujourd'hui, j'ai eu plein de vues particulières.

 

La gamelle à croquettes est vide, le bol à eau est plein.

 

Dieu, si vous saviez la gymnastique qu'il faut faire pour remplir un seau d'eau et aller arroser les plantes, un vrai calvaire. Surtout que ce n'est pas qu'un seau.

 

Pendant ce temps-là, j'appelle la doune. Au bout d'une heure, elle finit par apparaître et lappe l'eau d'une petite coupelle plutôt que de venir boire dans sa gamelle. Et comme je la comprends.

 

Et il me vient une envie furibonde de faire un chouille de ménage. Rien de compliqué, juste les trois étagères qui sont devant mes yeux. D'abord c'est rangeage. Les stylos avec leurs embouts, les papiers avec les papiers, bref avant tout je classe.

 

je classe ? Mais il m'a fallu presqu'une heure pour classer. Et je lui ai tout gardé, on ne sait jamais.

 

Puis un énorme coup d'épongeage. Dix fois, quinze fois, vingt fois j'ai du faire l'aller-retour pour que cela ressemble à un truc à peu près net.

 

Ou il pense plus vite que ses actions, ou ses actions sont plus rapides que sa pensée. Mais une chose est sûre, c'est qu'il y a manque de coordination entre les deux.

 

Avant qu'il ne revienne, soit aux alentours du 15 août, il est évident que j'aurais cleané, balayé, nettoyé.. et vous savez quoi ? Naaaaaaaaaan, ce n'est pas pour lui, c'est pour moi, pour ma gueule, et sa chatoune. Je ne supporte pas de vivre dans la crasse, surtout celle des autres.

 

En plus, j'adore, il m'a dit avoir fait un effort avant de partir afin que je ne sois pas dégoûtée... Il s'est attaqué à deux étagères dans la cuisine et s'est arrêté là ! Et avoir sorti un max de poubelles. Bé j'imagine même pas le bronx que cela devait être.

 

Si vous me suivez bien et si je dois encore dormir là-bas, j'apporte ma petite bouffe, ma cuillère, mon couteau et ma fourchette, et je repars avec le tout. Oui je peux y dormir, mais hors de question d'envisager de prendre une douche. Le tuyau n'a pas de pomme et il gicle de partout.

 

Vous aurez compris, dès que je me réveille, je prends mes cliques et mes claques et retour dans mon home sweet home. En plus, son lit, il penche ! Certes il ne faut pas s'étonner avec son 1,98 m que quand il s'affale, le lit il morfle. Je n'ai pas encore compris pourquoi il penchait, affaire à suivre.

 

Et la doune alors ? Pas revue. Et moi partie en ayant bonne conscience.

 

A manger, à boire, plantes arrosées, basta, stop, tchao... en ayant tout de même sorti un énorme sac poubelle...

 

Ça m'énerve de savoir qu'il va me falloir y aller tous les deux ou trois jours, pfffffffffffff... en plus ses plantes elles sont laides et la chatte, je vous fiche mon billet qu'elle a plein d'autres maisons.

 

Mais j'ai promis....



Repost 0
Published by bellelurette - dans Mes aventures avec Fred
commenter cet article
1 juillet 2010 4 01 /07 /juillet /2010 00:38

 

 

LA PREUVE

 

 

Picture 442

 

Repost 0
Published by bellelurette - dans tests photographiques
commenter cet article
30 juin 2010 3 30 /06 /juin /2010 13:55

C'était lundi soir dernier soit le 28 Juin..


Comme il est parti depuis jeudi ou vendredi, je ne sais plus, je savais que sa chatoune allait crier famine.


J'entre dans son antre, à priori ce n'est pas trop le bordel.


Je mets des croquettes dans la gamelle vide, prévue à cet effet et j'attends.


Je m'installe dans le lit que j'ai prévu à cet effet et je tente de  comprendre le fonctionnement des zapettes... Machach woualou, ça ne me dit rien qui vaille !!!


Un pote à lui passe et me raconte que si il ne m'avait pas donné les clés, c'est à lui qu'il lui aurait confiées. Bien, bien, je lui dis que je meurs de faim et que s'il veut m'amener un truc, cela me fairait bien plaisir..


Au bout d'une heure, il repasse avec du vieux pain et du fromage dedans, genre beaucoup de pain et pas frais, et une poire.


J'ai dégusté la poire et après je me suis mise en tête de me faire à bouffer avec les restes. Voyons voir... un coeur de salade, un peu de fromage rapé, un reste de sauce tomate et des petits pains qu'il faut normalement passer au micro-onde.


Mon dieu mon dieu mon dieu, qu'est-ce que c'est difficile de se faire à manger dans un environnement qui n'est pas le sien, et qui surtout est hyper crade.


J'ai à peu près réussi et par la suite, j'ai pris des médocs pour dormir. En plus, je n'arrivais pas à trouver le règlement de la téloch. Passons...


En pleine nuit, je me suis retrouvée réveillée car il y avait bagarre de chats sous mon lit !


J'ai un peu râlé en exprimant que c'était moi maintenant la cheftaine... mais...


Du coup, je ne me suis pas vraiment rendormie et j'attendais que le jour se lève pour me calter.


Je me suis barrée sur les coups de 6h30 du mat et arrivée à ma maison, j'ai dormi... presque toute la journée, si si.. et presque toute la nuit qui a suivi, si si... vi vi je dors beaucoup moi ! Je pense que mon rythme normal serait 12h sur 24.


Et si je dors pas mes 12h, faut que je les rattrape après. En fait il me faudrait des journées de 48h !!!! 24h pour dormir et 24h pour vivre. Ce serait mon rythme idéal.


Je me souviens, étant très jeune, avoir dormi 72 heures d'affilée... juste je me réveillais, me substantais un peu, allais faire pipi et hop, retour dodo..


Décalée je suis. Décalée je resterais.

 

Sur  ce, je file  chez lui  car je "sens" qu'il n'y a plus de croquettes et que les plantes ont soif.

 

Par contre, je ne dors pas là-bas, pas aujourd'hui... Ptêt vendredi soir...

 

Repost 0
Published by bellelurette - dans Mon for intétieur
commenter cet article
30 juin 2010 3 30 /06 /juin /2010 08:17


Notre véro pour SA communauté "Musique à coeur ouvert" a choisi comme thème aujourd'hui "la chanson de la honte"

 

Elle n'est pas spécialement honteuse, mais j'adore la chanter à tue-tête et cela ne plaît pas forcément à la gent masculine, hi hi !

Et puis j'adore le triangle d'or, rien que parce que je suis rousse, na

 

 

Repost 0
Published by bellelurette - dans musique
commenter cet article

C'est Moi !

  • : Bellelurette
  • Bellelurette
  • : Ce qui me vient au jour le jour.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Archives