Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog



Campagne blog sans pub
30 novembre 2011 3 30 /11 /novembre /2011 05:36

Bé s'il y a bien un mec qui me fait "bander", c'est bien lui. Il y a en lui du Mick Jagger doublé de James Brown.

 

Ça swingue comme pas poss... Et écouter bien sûr sans modération et les watts à donf, "hands up, yeh".... En plus il fait un hommage à ... bon je vous laisse découvrir.

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by bellelurette - dans musique
commenter cet article
30 novembre 2011 3 30 /11 /novembre /2011 01:18

en voilà un beau titre, triple lol, mdr et ptdr et tpdr et xptdr !!!

 

bon pour les ignares, que je vous explique :

 

lol cela a deux significations : c'est de l'english. Lot of laught ou laughing out loud. Dans le texte : plein de rires ou s'exploser de rires. Ce qui se traduit dans le language SMS par mdr qui veut dire "mort de rire". ptdr veut dire "pété de rire". tpdr : té pété de rire et xptdr, le x veut dire ultra, comme dans les fringues xxl, donc xptdr, c'est ultra pété de rire.

 

Bon, je n'ai pas trop l'occasion d'utiliser ce langage, mais comme j'ai une copiné avec qui je communique sur Facebook, bé pour allez au principal, on se dit plus facilement : g plutôt que j'ai. "g k y alé...j'ai qu'à y aller.. Ce sont des raccourcis.

 

Par contre, je déplore les personnes qui dénigrent la langue française et ne savent plus que parler que comme ça.

 

Donc lorsqu'elle m'écrit : "lool" bé je comprends que c'est comme un sourire intérieur. Surtout avec deux o, ce qui ne veut absolument rien dire, si ce n'est qu'elle appuit sur l'accent. C'est un peu comme ci elle me disait entre le sourire et le rire. Mais c'est tout intérieur.

 

Parce que s'exclaffer de rire, c'est rare de nos jours ! Vous savez rire pour de vrai, à en avoir mal aux côtes, à avoir le rire jusqu'aux oreilles, et même attraper le fou-rire.... aaaaaaaaaaah le fou-rire !!!! un truc qui t'attrape et dont tu ne t'en sors plus. T'as beau essayer de reprendre ton sérieux, hop, té reparti à rire et tu ne sais pas pourquoi et tu t'en fous. Tu te marres, tu rigoles, tu te gondoles, tu regardes les autres, et tu te marres encore.

 

Bon de nos jours c'est rare, mais alors lorsque cela nous prend, faut se lacher ! Ça fait du bien aux zigomatiques.

 

Vous allez me poser une question. C'est quoi les zigomatiques ?

 

Bé je vais vous répondre illico : les zigomatiques sont tous les muscles qui entourent notre bouche.

 

Ce qui fait notre expression. Faut pas croire que l'expression n'est que dans nos yeux, oh que non.

 

Sinon, vous savez où nous avons le plus de muscles ? Dans le tibia, le fémur, le péfonné ?

 

Bé non.

 

Alors c'est où ?

 

Comme je connais la réponse, je vous laisse réfléchir et me la donner..

 

Ainsi je saurais qui me lit et s'intéresse à ce que je raconte, mais alors, qu'est-ce que je m'en fous du br (ça c'est pour Juju qui me lit).

 

Allez hop je publie et zou au lit.

Repost 0
Published by bellelurette - dans bellelurette
commenter cet article
27 novembre 2011 7 27 /11 /novembre /2011 22:30

Je suis fan de tennis, surtout bien assise chez moi devant mon écran.

 

Ce soir à 18h30, finale entre Jo Wilfred Tsonga et Roger Federer sur surface courte à Wimbledon in England.

 

Dès l'entraînement j'étais dans le match.

 

Bon cela n'a pas été le match du siècle, mais c'était sympa de regarder.

 

Je suis le moindre point, normal, il n'y a que deux joueurs, c'est plus facile que le foot ou le rugby.

 

Federer a gagné. C'est le boss. Mais Jo il monte, il monte. Il y a huit ans environ, je me suis dit en le voyant : "ouh celui-là il ira loin", j'en avais même parlé ici sur mon blog. Et mise une photo si mes souvenirs sont bons.

 

A un moment du match, je me suis demandée s'ils n'étaient pas payé pour faire monter la pression. Et faute sur faute, et ace sur ace, c'est pas normal tout ça. Jdois être parano, hein ?

 

Té je vais vous raconter une anectode, il y a longtemps. En 1993 avaient lieu les Jeux Méditerranéens organisés ici à Montpellier. Mon pote Jordian me dit : "bé puisque tu ne fais rien, va t'inscrire, ils cherchent du monde".

 

Le lendemain matin, je me pointe. Cela a été très rapide. "Vous savez parler anglais, vous avez le permis ?" Hop, on a besoin de quelqu'un pour s'occuper des VIP. J'adoooooooooooore m'occuper des VIP (very important persons)

 

Et me voilà affublé d'une tenue blanche et bleue ciel et d'un badge passe partout. Et d'une magnifique voiture toute neuve.

 

Je ne me souviens plus le nombre de missions que j'ai faite, mais il y en a une qui m'est bien restée dans ma tête. C'était un personnage important qui arrivait à l'aéroport. Dont je tairais le nom. Le tapis rouge était déroulé. Ma mission était de l'accueillir et de l'amener à son hôtel. Au pied de l'avion je l'ai accueilli. "Welcome, come with me" I said. Taing, il faisait au moins 130 kilos ! C'était l'entraîneur de l'équipe de basket de Georgie. Pas encore compris ce qu'il foutait là puisque c'était les Jeux Méditerranéens. Mais bon, mission is mission. Je le dépose à l'hôtel et retourne à la base.

 

Hop, nouvelle mission, accompagner des personnages importants au restau. Bé je leur ai dit "on va y aller à pied, c'est juste à côté". Je venais juste de manger, je n'avais pas faim, mais ils ont voulu que je mange un peu. Il y avait le président de je ne sais plus quoi et le trésorier. Des marocains hyper respectables. Des huiles. Qui profitaient d'être en France pour se lacher un peu. Comment ils se sont bafrés et bus !!!! c'est qu'après il a fallu que je ramène toute la troupée à l'hôtel ! Une fois arrivé à bon port, le trésorier me dit : "j'aimerais bien boire un verre avec vous au comptoir". Vous savez, c'est un hôtel chic, avec de bons fauteuils en cuir, et le comptoir bien illumuné où il n'y a personne.

 

Je lui dit "d'accord". Quelques minutes après il redescend et me demande : "c'est quoi le meilleur alcool ici ?"

 

Alors je lui réponds qu'il y a de la téquilla, mais le plus fort c'est le mezcal. La bouteille brille devant nos yeux et le petit animal qui git au fond. "Deux s'il vous plait" qu'il commande. Et il le boit pratiquement cul sec alors que moi je trempe à peine mes lèvres dedans, tellement c'est fort et tellement je connais l'effet.

 

Et il commence à me raconter sa vie, là-bas au Maroc, qu'il a une belle maison et que je serais la bienvenue, qu'il me donne son numéro de téléphone, et que je viens à n'importe quelle heure... et recommande un mescal. Qu'il boit de nouveau pratiquement cul sec et regarde sa montre. Et moi je regarde la mienne.

 

Mes missions étaient terminées, je pouvais retourner chez moi, avec la voiture de fonction. Le lendemain, à la base, à sept heures du mat, on me dit : "bé tu sais le type, il est allé faire un tour dehors, juste autour de l'hôtel, et il est rentré en pausant ses mains sur les murs..."

 

Bien bien. Bé vous savez quoi ? Alors que j'étais là toute souriante, même pas un regard, même pas un clin d'oeil, a y est, ils étaient tous repartis dans leur rôle de personnages importants. Je me suis sentie humiliée.

 

bon pas grave, on oublie, hein. Et ce qu'il y a eu de beau c'est la finale des Jeux. Dans les arênes de Nîmes. J'avais toujours mon badge VIP donc je pouvais passer partout. Mais on me postait ici ou là. A un moment je me suis retrouvée dehors, avec des manifestants contre la corrida et je ne sais plus quoi, des drapeaux... je ne savais pas quoi faire. Je ne faisais pas partie de la sécurité, même si j'avais un passe partout. Mais dans un sens, je faisais partie de la sécu, car mon rôle c'était d'accueillir les VIP. Et dans ces cas-là on est obligé de travailler ensemble. Mais je n'avais aucun rôle de médiateur. Les arênes de Nîmes, c'est plein d'entrées de partout. Normal c'est rond. Bon pas de VIP à l'horizon, je me faufile à l'intérieur et regarde le spectacle grandiose. Et ressort, j'avais la bougeote. Pour me poster à l'entrée des artistes. Quatre chevaux tout fringuants n'attendaient que leur tour de piste ! J'ai croisé mes mains par derrière. Dieu qu'ils étaient beaux et impatients. Hop, je suis repartie et suis montée au plus haut que je pouvais pour pouvoir admirer le spectacle final qui était majestueux.

 

Les VIP étaient tranquilles et en plus je n'avais pas de mission. Mais il était entendu que le lendemain on se revoit tous.

Ouaih génial, remise de médailles, de livres sur la constitution de la France et je t'en passe des meilleures. Et puis invitation tous ensemble (on devait être environ 70) dans une boîte de nuit. Petits fours et champagne.

 

On s'est gavé, on a dansé comme des fous. Au retour, on a mis toutes les voitures avec des warnings, et on est rentré au poste. Et là encore champagne et petits fours. Et piscine en plus ! Yen a plus d'un qui a fini à la baille !

 

Pour vous dire, je ne sais même plus comment j'ai remis les clés de la bagnole, mon badge, aucun souvenir.

 

Ni même comment je suis rentrée chez moi ?? m'a-ton raccompagnée ?? Aucun souvenir. C'est grave, hein ?

 

Repost 0
Published by bellelurette - dans bellelurette
commenter cet article
20 novembre 2011 7 20 /11 /novembre /2011 10:13

encore une autre découverte...

 

Réveillez-vous bien les gens !

 

 

Repost 0
Published by bellelurette - dans bellelurette
commenter cet article
20 novembre 2011 7 20 /11 /novembre /2011 01:09

Et ce depuis le 1er novembre.

 

Et on est le 20 novembre. Vingt jours de pluie. Et la météo nous annonce encore de la pluie jusqu'à mardi.

 

Jamais vu ça de ma vie.

 

Bon vous ne savez pas la dernière ?

 

J'ai commandé sur internet un apn. Colissimo me dit me l'avoir livré le 14 alors que je n'ai rien reçu.

 

Alors va falloir que j'entamme une procédure, pffff...

 

Surtout que j'ai été débité sur mon compte, pffff..

 

Encore une merde de plus. J'ai le choix entre leur écrire ou leur répondre par mail. Bé je vais faire les deux.

 

surtout que par mail, il n'y a pas de signature.

 

Je vais faire une lettre recommandée avec accusé de réception. Pour prouver ma bonne foi.

 

A mon humble avis, c'est Colissimo qui a merdé et les personnes qui travaillent pour eux, ce sont eux qui m'ont volé mon colis.

 

Normalement, il aurait dû m'être remis en main propre contre signature. Colissimo dit l'avoir mis dans ma boîte aux lettres. Déja c'est pas normal. Lorsque je commande sur internet, je veux toujours que cela me soit remis en main propre contre signature. Il était d'ailleurs spécifié que je devais vérifier si le colis n'était pas endommagé, l'ouvrir devant la personne qui me le livrait pour voir si tout ce que j'avais commandé était bien là, les trucs d'usage quoi. Bé rien.

 

Bon lorsque c'est normal, le type il monte avec le colis, il est pressé, il n'a pas que ça à foutre, on voit que le colis est entier, on signe sur une palette magnétique, on dit merci et au revoir et bonne journée et les us et coutumes. Bé rien.

 

Comment réagirez-vous vous hein ? Après bien sûr les trucs d'usage, voir le suivi du colis. Et quand vous voyez "colis livré le 14.11.2011" bé vous cherchez à joindre une personne au téléphone.

 

Et c'est là que commence la galère... Si vous voulez si, tapez 1, ça tapez 2, autre chose tapez 3, tous nos conseillers sont en ligne, rappelez plus tard, grrrrrrrrrrrrrrrrrrr.................

 

Tu t'armes de patience et tu rappelles. Tu connais le 1 le 2 le 3 et le 4 et la touche étoile pour revenir au menu. Atta, des fois faut causer... hier, je tousse pour avoir la voix claire. "Nous n'avons pas compris votre message, nous revenons au menu principal". Grrrrrrr......... je retousse pour avoir la voix claire, mais j'avais envie de gueuler. Je veux quelqu'un, merde. Votre attente sera de 4 minutes... de la pub pendant ce temps-là. Et de la musique de niais. Quand soudain, ouf, heureusement que j'étais encore là: "Corinne à votre service bonjour que puis-je pour vous ?"

 

- bonjour Corinne.

 

- votre numéro de commande s'il vous plait ?

 

- 562785412

 

- votre prénom ?

 

- C*****

 

- c'est pour quoi ?

 

- bé mon colis est déclaré délivré alors que je n'ai rien reçu.

 

- votre numéro de colis svp

 

- 8G25462146

 

- votre colis a été livré le 14

 

- bé non si je vous apppelle, c'est qu'il n'a pas été livré.

 

- Il faut voir avec Colissimo

 

- donnez-moi leur numéro de téléphone.

 

- c'est le *******************

 

je téléphone à Colissimo, pour eux le colis a été mis dans ma boîte à lettres  (erreur !)

 

Retéléphone à RueDuCommerce, 4 mn d'attente.

 

après tous les passages, c'est Stéphanie.

 

- Stéphanie bonjour, que puis-je pour vous ?

 

- bonjour Stéphanie.

 

- Votre numéro de commande svp ?

 

Et rebelote tout le blabla.

 

Mais Stéphanie m'avoue qu'elle est nouvelle dans la société, qu'elle ne connait pas la procédure dans mon cas, qu'elle va en parler à un supérieur et à Corinne.

 

Bon j'ai reçu un joli mail avec une lettre type que je me suis appliquée à écrire :

Avec mon pedigrée, leur adresse et la date, déja ça prend la moitié d'une page.

Plus les désignations des produits, leurs références et leurs montants, bé je suis en bas de la page.

c'est pas grave, je ne suis pas à une copie près.

 

Mais ça me troue le cul que Colissimo ne m'ait pas livré "mano a mano". Pour ma part, j'estime que c'est du vol pur et simple. J'imagine un mec qui faisait sa tournée depuis pas longtemps, qu'en avait ras le cul d'être sous payé, qu'a pêté les plombs, qui a rafflé tous les colis, qui s'est gavé et à tout revendu au black. Et qui maintenant se fait lécher le cul aux Bahamas, va savoir....

 

Et la procédure elle va durer combien de temps, hein ?

 

Objet : contestation de livraison
 
Je soussigné Madame *****, certifie ne pas avoir réceptionné le colis pris en charge par Coliposte en date du 10/11/11 sous le numéro de suivi 8G44214600380, correspondant à ma commande n° 58171156 et comprenant les produits suivants :

"désignation du produit / référence / montant"
"désignation du produit / référence / montant"
 
Par la présente, j'atteste en mon nom et celui de toute personne résidant à mon domicile, n'avoir à aucun moment :

    - réceptionné, en main propre, ce colis annoncé "livré conforme" par les services postaux

    - ou reçu ce colis dans ma boite aux lettres.

Je m'engage à vous retourner les produits mentionnés ci-dessus, si toutefois ils me parvenaient par la suite.
J'ai connaissance du fait qu'une fausse déclaration peut être passible de poursuites pénales.
 
Je joins à ce courrier une photocopie recto-verso de ma pièce d'identité.

« Lu et approuvé »
« signature »

 

C'est tout simple, c'est facile

 

Repost 0
Published by bellelurette - dans bellelurette
commenter cet article
19 novembre 2011 6 19 /11 /novembre /2011 23:16

il y a vingt ans de cela, mon dieu que j'ai eu peur.

 

Je rencontre deux beaux mecs en boîte de nuit et je les invite à la maison. J'avais à l'époque un faux F4 immense.

 

Je les ramène chez moi. Avec ma 4L. Sur la route on achète du champagne.

 

On fait la fête et vint ce qui devait arriver, je me retrouve au lit avec l'un d'eux. Pendant que l'autre dormait dans la chambre de mon fils.

 

Le lendemain matin, celui qui dormait dans la chambre de mon fils me dit : "Sais-tu qu'il a le sida ?"

 

Mon sang n'a fait qu'un tour. J'ai réveillé celui qui dormait gentiment et lui ai proposé de faire un tour de voiture.

 

Et je l'ai emmené loin mais loin, j'ai pris une petite route paumée dans la campagne. J'ai arrêtée la voiture, lui ai ouvete la porte du passager, et je lui ai dit : "maintenant tu descends".

 

J'ai claqué la portière et suis rentrée chez moi. J'avais la trouille au ventre. Contaminée ? Analyse de sang.

 

Bé on me redemande de la refaire car on n'est pas sûre de la première analyse.

 

Oh putaing comment j'ai balisé.

 

Et re analyse de sang. Attente. Quinze jours après, négatif. Ouf.... j'ai refais les tests trois mois après, négatif, et encore trois mois après, négatif, ouf.

 

Je n'ai pas le sida.

 

Mais ce mec ??? Il voulait le refiler ou quoi, hein ? Ou alors n'avait-il aucune conscience de rien ? La vie la mort, peut lui importait ?

 

Mais là où je l'ai laissé, il a bien dû comprendre.... car c'était vraiment loin et paumé.

 

Je n'ai rien contre les personnes qui ont le sida. Mais qu'elles se comportent en personnes responsables. Qu'elles mettent des capotes.

 

Même si le Pape est contre. Mais putaing qu'est-ce qu'il est con ce Pape. Alors qu'il y a des milliers de noirs qui meurent du sida, que c'est un vrai fléau en Afrique, que là-bas, c'est je baise avec ta soeur si ton frère meurt, c'est la tradition.

 

Tradition, mon cul, oui !!! C'est le pays où il y a le plus de sida. Comment peut-on faire pour les éduquer, hein ? Pourtant ils ne sont pas si sous-évolués que ça ?

 

J'en sais rien. Mais mine de rien, le sida ne passera pas par moi.

 

Mais j'aimerais bien faire comprendre aux gens comment cela se propage. Par le sexe et par le sang. Pas par les bisous.Ni par le toucher.

 

Par le sang, c'est par une transfusion sanguine. Le virus du sida à l'air libre ne vit que six secondes. Faut le savoir quand même. Mais par le sexe, c'est clair. C'est le meilleur moyen d'être infecté. Bon j'y ai échappé, mais alors qu'est-ce que j'ai eu peur. Comme quoi c'est pas à 100%.

 

Et je n'ai rien contre les personnes qui ont le sida. C'est une maladie comme les autres, comme le cancer. Sauf que le sida c'est contagieux, pas le cancer. Mais tu peux embrasser les deux. Mais bon, si je sais qu'une personne a le sida et un cancer, c'est évident que je n'aurais pas forcément envie de l'embrasser, pffff...

 

Il est évident que je préfère embrasser une personne en pleine santé, bé dame ! mais vous savez, je faisais bien des tas de bisous à mon pauvre Pelucrou, dans sa fin de vie. Alors qu'il n'en avait rien à foutre. Il était dédaigneux. Il ne pensait qu'à une chose : gamelle, pipi caca et dodo.Et surtout dodo.

 

Quand je pense que des fois je l'amenais à six heures du mat au bord du Lez...

Repost 0
Published by bellelurette - dans bellelurette
commenter cet article
18 novembre 2011 5 18 /11 /novembre /2011 03:43

 

Repost 0
Published by bellelurette - dans bellelurette
commenter cet article
15 novembre 2011 2 15 /11 /novembre /2011 04:41

alors voilà-t'il pas, simplement parceque j'ai dit qu'un garçon avait foutu son nez dans mes nichons que l'autre il m'en fait tout un fromage.

 

Nan mé oh.

 

Jalousie d'accord, mais faudrait qu'il assume un peu. Dernièrement, il me la joue béni oui oui, et que tu comprends j'ai des problèmes au boulot, et que je suis en train de monter un dossier en béton, et que tu vas me taper çi et ça et que je vais te payer sans aucun souci.

 

Moi bonne poire je tape. Et je mets les lettres sur ma clé USB. Et je vais faire des photocopies.

 

Bon la première fois, il m'a payé rubis sur l'ongle et le gentil repas dehors qui va bien.

 

Mais la deuxième fois ? Mon cul la balayette, va te torcher avec !

 

"Si tu veux ton fric tu te déplaces, ou sinon tu peux t'asseoir dessus" m'a-t-il dit d'un ton sec et péremptoire.

 

Même si on s'aime, on n'est pas un couple. Que j'écrive qu'il y a quelqu'un qui a foutu son nez dans mes nichons ne veut pas dire que je vais me mettre avec, nan mé oh. Que Monsieur Fred se pique une crise de jalousie, bé c'est son droit. Mais qu'il assume aussi. Pendant deux mois où je ne pouvais pas marcher, où j'avais tellement besoin de lui, combien de fois il est venu ? Deux fois. dont une où il s'est bourré la gueule avec MES bières que je gardais précautionneusement pour boire tranquillou.

 

Oui Fred, tu me lis puisque tu me fais une crise de jalousie. Bé Monsieur Fred, aussi grand que tu es, tu ne vaux rien. Tu me pleures quand tu as besoin d'un service et je te le rends, et après tu m'insultes ? Tu m'injuries ? Tu me traites de salle grosse conasse, de pute ? Que cela va aller mal pour moi. Tu me menaces. Que tu vas faire la révolution dans mon quartier avec des armes. Fred faut se calmer, hein. Je ne suis pas ta femme, on a jamais signé quoique ce soit. Je suis libre et tu es libre. Si un mec met son nez dans mes nichons et que j'en parle, c''est que cela me touche. Et si j'écris que j'aime pas mais que c'était sympa quand même, c'est mon droit. Alors tes gros mots de niais, tu te les ravales. Je te le dis ici car tu es incapable d'entendre quoique ce soit au téléphone, tellement tu es obtus. Tu cries, tu es absolument abject.

 

Fred, je t'aime mais de plus en plus loin. Tu ne m'apportes que des soucis. Toujours du négatif. La dernière fois que tu es venu ici, tu m'as pillé le congélo. Ouais c'est la fête au village, hein ? Tu m'as déréglé mon micro-onde. Tu m'as servi une soupe froide en me disant : "fait attention c'est chaud" alors que c'était froid. Tu as fais cuire des haricots coco que tu n'as même pas mangé. Et j'ai une belle auréole sur le plafond de la cuisine. Tu dis faire la vaissellle...pffff, mon cul oui. Tu rinces du bout des doigts et tout est à refaire. Et puis surtout, ce qui m'inssuporte, c'est que tu te prends pour Dieu. Et les moi je et je. Je suis le meilleur en tout. Tu ne fais que t'écouter toi-même et tu n'écoutes pas les autres. Tu es sourd.

 

Si on se téléphone, y en que pour toi, blabla blabla, mon patron çi, mes médocs là et après tu me dis et toi ? Bé tu me coupes la chique. Et même si je dis une once d'un tout petit mot, t'es reparti de plus belle.

 

Alors RAS LE CUL. OK ? L'autre soir, tu étais tellement bourré que tu n'as pas arrêté de m'injurier. Et après cela tu t'étonnes que je réponde pas au téléphone.

 

Même aujourd'hui, "ouaih sale pute grosse grogrnasse ça va chier pour ta race". Dès que j'ai vu ton numéro affiché, j'aurais pas du répondre. Faut-il que je t'aime dans un coin caché dans mon coeur. Oui je t'aime Fred, mais arrête ce jeu stupide. Ravale ta haine et met là ailleurs mais pas sur moi, please.

 

Ta haine m'insuporte, Elle me blesse, Je ne veux que des mots d'amour, de la tendresse. Si un autre homme m'en donne un peu, bé pourquoi pas, hein ? Parce qu'avant qu'il ait foutu son nez dans mes nichons, on a parlé. Ecouter de la musique, il avait besoin, comme un gamin qui tête sa mère. Il travaille dans un restau et passe me voir de temps en temps, il décompresse chez moi. Il est gentil. Ne s'impose pas. Il est très calme. Ça me repose. Et dès que je lui ai dit que cela me dérangeait, bé il a arrêté aussi sec. Mais j'étais émue vois-tu. Non toi tu ne vois rien, hein ?

 

Physiquement, il ne me plait pas, mais alors pas du tout. Il a un gros nez et j'aime pas les gros nezs. (on met un s à nez ???). Mais alors qu'est-ce qu'il est gentil. On ne s'est même pas encore échangé nos numéros de téléphone !!!

 

tout ce que je sais c'est qu'il travaille et a trois enfants.

Repost 0
Published by bellelurette - dans bellelurette
commenter cet article
15 novembre 2011 2 15 /11 /novembre /2011 00:53

Oh purée mais où vont-elles se cacher ces putaings de niches...

 

J'ai trois francs six sous de côté, bé on va me ponctionner ?

 

J'ai une mutuelle, elle va augmenter ?

 

j'ai le gaz et l'électricité, cela va encore augmenter ???

 

Je fume et je bois, on va encore me ponctionner plus ??

 

J'ai pas encore fait mon assurance décès, ça craint.

 

Le fric, le fric le fric.

 

Les sous, les gouaneks, le flouse, les pépettes, la maille, le fer.

 

t'as pas dix balles ?

 

J'ai pu un rond.

 

Ah c'est l'euro, pfff, j'avais pas encore bien pigé. Un euro, c'est 6.655957 francs.

 

et un franc c'ela n'existe plus.

 

Mais il y a encore des gens qui calculent, pour voir comment la vie a augmenté.

 

bé voui, la baguette de pain est à 85 cts, c'est cher !

 

Surtout que ce pain est dégueu, je préfère aller acheter un bon pain à 1 euro, ou le meilleur 1.10 euros.

m

 

Là au moins j'ai du bon pain qui se conserve. Qui se consomme tout seul. J'ai faim ? même un bout de pain me fait ventre. Tellement il est bon qu'on dirait du gâteau. Une tit lichette de beurre et zou, voilà mon repas.

 

A propos de repas, cela fait des lustres que je n'en ai pas fait un vrai.

 

Mais je suis invitée, et c'est moi qui vait me mettre aux fourneaux, pour le repas qui suit :

 

- entrée : avocat, grosses crevettes, pomelos.

- plat : magret de canard et purée maison.

 

pas de dessert. juste un petit pastis en entrée et un très bon vin rouge.

 

Je m'y vois déjà !

 

Repost 0
Published by bellelurette - dans bellelurette
commenter cet article
14 novembre 2011 1 14 /11 /novembre /2011 14:12

Comme disaitristophe, le bien c'est le bien, le mal c'est la pauvreté.

 

bon c'est pas évident de faire un article sur ce sujet.

 

Mais je commencerais par là, le bien c''est ce qui nous fait du bien et le mal c'est ce qui nous fait du mal.

 

C'est banal me direz-vous.

 

On mange, ça nous fait du bien, cela nourrit notre corps. On mange mal, cela nous fait du bien, cela nourrit mal notre corps. Je dis ça parce qu'à midi, j'étais en train de boire un pastis et je voyais les jeunes bouffer des hamburgers frittes. Que des graisses insaturées qui vont faire des personnes en surpoids, à plus ou moins longue échéanche. Sauf bien sûr s'ils mangent équilibrés chez eux.

 

Le bien c'est ce qui nous fait du bien, le mal c'est ce qui nous fait du mal.

 

Mais sommes-nous capables de faire la différence entre le bien et le mal ?

 

Sans parler de bouffe. Un truc qui te plait et spirituellement de met en joie ? Tout comme un machin qui te fout en rogne.

 

Pour moi le bien, cela m'ouvre l'esprit et le mal cela me le ferme.

 

J'avoue que en ce moment, je serais plutôt fermée qu'ouverte.

 

Je me protège. Alors que je suis plutôt d'une nature ouverte, bé je me protège. Après avoir été volée, piyavée dans son son for intérieur, j'ai une trouille comme pas poss.

 

Mais, et oui il y a un mais, il y a un joli garçon qui me rend visite.... Il est gentil, il bosse, il s'appelle David. Je n'ai encore rien appris de sa vie, si ce n'est qu'il a trois enfants...

 

C'est pas le bien ni le mal. L'autre soir je l'ai retrouvé dans mes seins. Il m'embrassait. J'aimais et j'aimais pas à la fois. C'était subpreptif. Dès que je lui ai dit que j'aimais pas il s'est arrêté. Bon on était un petit peu bourré, il était venu avec un flash de de rhum. Que l'on a partagé avec du coca cola.

 

mais c'est pas ça le bien et le mal.

 

Le bien, c'est que mon copain voisin il puisse avoir son chauffage. Cela fait maintenant trois semaines qu'on téléphone. Qu'on tombe sur une messagerie qui dit, rappelez plus tard. OK rappelez plus tard. Maintenant ils se gèlent les couilles, il est handicapé et personne au bout du fil. Il a même fait un truc qui ne sert à rien : Je ne pairais plus mon loyer tant que vous ne serez pas venu vérifier ma chaudière.

 

C'est une honte. Bon il ne fait pas si froid que ça. Mais mon voisin, il a deux côtes cassées et a besoin de chaleur. Trois semaines.... au moins que l'on nous réponde et nous dise, oui oui demain ou après demain mais une réponse merde.

 

Bé non t'attendras ton tour et sans que l'on te le dise.

 

La honte.

 

le bien le mal. Le mal il a mal et le bien cela serait qu'ils téléphonent pour venir lui foutre le chauffage.

 

le bien. le mal il n'a pas si mal que ça.

 

Le bien c'est quand on donne. Le mal c'est quand on se ferme.

 

On peut faire du bien quand quelqu'un a mal. Et la personne qui a mal peut nous faire du bien. C'est l'amitié. Pas donné à tout le monde..

C

Repost 0
Published by bellelurette
commenter cet article

C'est Moi !

  • : Bellelurette
  • Bellelurette
  • : Ce qui me vient au jour le jour.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Archives