Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog



Campagne blog sans pub
2 juillet 2008 3 02 /07 /juillet /2008 17:25
Concernant mon article précédent. Avec tes essais, tu as fait buguer ma page de commentaires ! Je réponds tranquillou à tout le monde, je vais sur mon blog, j'ouvre les coms pour voir ton araignée en grand et qu'est-ce que je découvre ? Un gros paté CPU avec des flèches, des chiffres (on dirait une heure)... bref, j'ai ouvert un fil sur le forum, dont voici le lien : link
Donc, à tout ceux qui essayent de lire les coms de l'article précédent, et bien bernique ! Ou alors ce n'est qu'à partir de mon ordi, faudrait me le dire, merci.

Prochain article : du puzzle.



Rajout de 19h :

Tout est rétabli. C'était important pour moi car il y a une très bonne intervention de Guillaume, et j'eusse aimé que vous la lisiez.
Marie-Rêveuse, j'ai été obligé de supprimer tes deux coms (foireux !!!!), tant pis pour ta belle araignée en peluche que j'ai pu voir mais seulement dans mon administration ! Ainsi, les petits nieux-nieux des autres auront été protégés !

Repost 0
Published by bellelurette - dans bellelurette
commenter cet article
2 juillet 2008 3 02 /07 /juillet /2008 08:07
Trouvé sur un forum du net


Les causes de l'arachnophobie sont largement méconnues même si on sait que toute phobie est la cristallisation d'une expérience antérieure perçue (inconsciemment ou non) comme traumatisante.
 
En allant sur un site US, j'ai trouvé quelques éléments de réponse intéressants quant aux causes de l'arachnophobie. Ca s'étend carrément au niveau de l'Histoire et des superstitions qui ont persisté. Disons que ça me parait assez plausible en ce qui concerne la phobie des araignées en général. Je vous propose une traduction du site en version "résumée" car c'est assez long.
 
Selon Graham C. L. Davey de la City University, London, les araignées étaient considérées dans toute l'Europe du Moyen Age comme une source de contamination qui absorbait le poison dans leur environnement (ex : les plantes). Tout aliment entré en contact avec l'animal était considéré comme infecté. On a considéré les araignées comme vecteur de la Peste Noire et de la mort.  
La peur de la peste brouilla la perception objective des Européens à l'époque, et ils continuèrent d'associer l'animal à la maladie. Il a été prouvé par la suite que la plupart des maladies venaient de sources différentes. En effet, des araignées ont bien été découvertes dans des maisons contaminées par la peste, mais c'est uniquement car elles cotoyaient les rats, véritables vecteurs de la maladie. Cependant, les peurs les plus longtemps ancrées dans la mémoire collective d'un peuple sont celles qui restent, et les araignées, tout comme les rats d'ailleurs mais pour des raisons plus rationnelles, restent associées à la mort et à la contamination.
 
D'après Graham C. L. Davey, des études récentes concernant l'arachnophobie ont démontré que cette terreur est liée à un dégoût et à une peur de la maladie. Le développement de cette association entre araignées et maladie serait un résidu des croyances moyenageuses concernant les épidémies dévastatrices de l'époque.  
Cela expliquerait pourquoi l'araignée reste en Europe la cible privilégié de transfert d'anxiété concernant la maladie, tandis qu'en Afrique ou en Asie elle est un animal généralement apprécié.

Repost 0
Published by bellelurette - dans animaux
commenter cet article
1 juillet 2008 2 01 /07 /juillet /2008 18:46
Au cas où l'on m'accuse de crise cardiaque, de mort subite,
de chutes en tous genres...


Arachnophobes, fuyez, ne passez pas la souris sur le carré,
ce monstre risque de vous attaquer,

je vous aurais prévenu.

Arachnophiles, admirez ce joli spécimen et soyez les bienvenus.





Repost 0
Published by bellelurette - dans puzzles
commenter cet article
30 juin 2008 1 30 /06 /juin /2008 13:30
Comme il fait trop chaud,
je vous propose cet article écrit en octobre 2007 et inédit.

Mais je travaille sur les prochains puzzles....



Ne me quitte pas
Il faut oublier
Tout peut s'oublier

Oublier le temps
Des malentendus
Et du temps perdu

Ne me quitte pas,
Ne me quitte pas,
Ne me quitte pas,

Moi, je t'offrirais des perles de pluie
Venues d'un pays où il ne pleut pas....

Et oui, ainsi chantait le Grand Jacques.


Copie-de-pffft-012.jpg


Alors je lui rend honneur aujourd'hui en lui dédiant cet article.


Lui, l'inoubliable,


Copie-de-pffft-017.jpg


qui restera dans le coeur de beaucoup,


Copie-de-pffft-020.jpg


A savoir pour qui, a savoir pourquoi ?


Ne me quitte pas, ne me quitte pas


On a a vu vu souvent rejaillir le feu

Venu d'un volcan qu'on croyait trop vieux

Copie-de-pffft-021.jpg


Copie-de-pffft-023.jpg


Copie-de-pffft-024.jpg



Copie-de-pffft-025.jpg
Repost 0
Published by bellelurette - dans blues
commenter cet article
29 juin 2008 7 29 /06 /juin /2008 16:54
Oui et non.

Je sors tôt, j'ai faim, la boulangerie n'est pas encore ouverte. Je fais mon petit tour au bord du Lez, bonjour les canards, bonjour les grenouilles, bonjour les chiens-chiens-, bonjour bonjour...


Il fait déjà chaud ! J'ai hâte de traverser les rails du tram pour me payer un bon petit dèj.


Ah, la ville à la campagne, le samedi matin, quand tout le monde dort, ou presque, un vrai régal.

Et l'après-midi, je ressors et j'ai refaim, enfin disons que j'ai envie d'aller me mettre au frais dans une autre boulangerie, et là, voici ce que j'ai pu admirer...






Vous ne trouvez pas ça un peu fort de café, vous, qu'ils se permettent de peindre alors que le magasin est ouvert ? D'accord, c'est de la peinture qui ne coule pas, qui ne sent pas, blablabla, mais quand même, monter sur le comptoir pendant que les clients choisissent.. ça me fait un effet bizarre. Pas vous ?


Et le soir, troisième balade et j'aperçois un groupe installé, une paella qui cuit, et une femme qui vient vers moi.
"bonjour, vous êtes du quartier"
"Et oui, madame, qu'est-ce qui se passe ici ?"
"C'est le repas annuel organisé par le comité de quartier, vous n'êtes pas au courant ?"
"non"

Vous vous doutez bien de la suite. J'ai mangé avec une quarantaine de personnes, et je ne connaissais pratiquement personne ! Faut dire que le quartier est grand. Comme j'étais retardataire et non prévue, déjà, il m'a fallu aller chercher une chaise. De retour, on m'installe à une table où ma voisine de droite s'empiffrait goulument et ma voisine d'en face n'arrêtait de dire à son mari de venir s'asseoir, c'était pas la joie. Surtout que j'étais à côté du groupe électrogène, et ce groupe, au niveau musical, me fait mal aux oreilles.


Ni une, ni deux, je vais voir ailleurs et je trouve une place en bout d'une autre table et là, la bonne humeur régnait.
Le petit rosé aidant, des chansons ont commencé à fuser, reprises à qui mieux mieux par toute la tablée. Ce qui avait l'air de déranger les autres tables... tant pis pour eux, hein !

A un moment, on nous a invité à aller nous resservir de la paella, pffffffff, plus faim. On nous a proposé d'en emmener chez nous, il en restait bien la moitié, c'était énoooooooorme ! mais j'en avais marre, j'ai pris ma chaise et je suis rentrée...

Je vous laisse en compagnie du hanneton. Il est venu s'inviter à la fête, mais n'était pas vraiment à la fête, un type voulait l'attraper à tout bout de champ pour expliquer à son gamin comment attraper les hannetons.... Le pauvre, il était tout stressé. (le hanneton, pas le gamin)






Il y a très longtemps que je n'en avais pas vu.
Repost 0
Published by bellelurette - dans diaporamas
commenter cet article
29 juin 2008 7 29 /06 /juin /2008 16:23
Mettons-nous dans la situation.

Mon bridge vient d'arriver, c'est la visite "essayage" et "retouches". Et pendant qu'il ausculte quelles retouches il doit opérer, je lui fait cette remarque : "mais c'est difficile en fait, faut travailler en 'inversion' en quelque sorte". Et oui, si vous me suivez bien, ce qui est creux dans la bouche sera plein dans le bridge et vice-versa", vous me suivez ?

Pour lui, c'est un automatisme, hein, il n'est pas dentiste depuis la dernière pluie.

Et c'est là qu'il s'exclame : "Exact, et tous les dentistes savent faire une marche arrière avec une remorque attelée". Et oui, car lorsque l'on effectue cette manoeuvre, il faut inverser le sens des roues pour que la remorque prenne le bon chemin, est-ce que je me fais bien comprendre ? Si non, alors posez la question au vôtre.

Sur ce, mon bridge est en bouche, impeccable.

Voyageurs, voyageuses, si vous voulez partir en vacances avec une caravane,
partez avec un dentiste !
Repost 0
Published by bellelurette - dans questionnaires
commenter cet article
27 juin 2008 5 27 /06 /juin /2008 23:25
Pourquoi les dentistes savent faire une marche arrière correctement
avec une remorque attelée à leur véhicule ?
Repost 0
Published by bellelurette - dans questionnaires
commenter cet article
27 juin 2008 5 27 /06 /juin /2008 06:37
Article paru dans "Les berges du Lez", petit journal de quartier.

Un atelier de couture clandestin a été découvert chez une femme d'une cinquantaine d'années et vivant en HLM (extrait).
Deux de nos reporters ont réussi à s'introduire chez elle et ont pu réaliser quelques clichés.


Cette jeune fille, qui ne parle pas français, travaille sur un petit lit blanc et pieds nus.



Nous la trouvons ainsi, en train de réaliser de la broderie à la main.



Jusqu'à ce que sa vue se trouble



A la nuit tombée, elle est toujours là, sans lumière, à exécuter cet ouvrage, qui est noir de surcoît.

Après notre reportage, nous avons prévenu la police, la femme a été arrêtée et  la clandestine renvoyée dans son pays.





Arf, cte bonne blague !

Vous comprenez bien que j'ai monté ce tout petit scénario pour vous présenter ma tit aide-ménagère,
avec qui je me pique de ces fou-rires !


 Voici quelques unes de ses dernières perles :

"Il est où ton frère ?"
"Mon frère, quel frère, je n'ai pas de frère ?"
"Si, ton frère à repasser"

Un jour elle arrive toute excitée et me dit "je crois que j'ai les pouces"
"Les pouces, que veux-tu dire ?"
"Ca me gratte la tête scritch scritch"
"Ah les poux, ou les puces, c'est ça ?"
"oui, oui, tu peux regarder ?"
Je regarde, elle n'avait absolument rien, ouf !

"C'est quoi la différence entre la poêle et le poil ?"
"Déjà, cela ne s'écrit pas pareil, l'un  est féminin et l'autre masculin"
"D'accord"
Alors je mime pour la poêle à frire, facile !
Et pour le poil, je lui montre du doigt mon entre-jambe (habillée tout de même) et mes dessous de bras...
Elle s'éclate de rire !

Donc, je peux vous dire que c'est un vrai bonheur quand elle vient.

Et devinez ce que je lui ai appris à faire la dernière fois qu'elle est venue ?

Repost 0
Published by bellelurette - dans humour
commenter cet article
26 juin 2008 4 26 /06 /juin /2008 16:52

A pieds, je quitte la ville, ce bâtiment est un des derniers en construction. En bas, un petit chemin que pratiquement personne n'emprunte, je viens dont de là....



.... pour aller par là. C'est-y pas beau ? J'ai la campagne à 5 minutes de chez moi. Bon, faut pas rêver non plus, le chemin est bordé à droite par le Lez, et à gauche un immense talus qui rejoint un autre chemin, mais bien large celui-ci, c'est la piste cyclable pour aller jusqu'à la mer. Et à gauche de la piste cyclable, le bassin que vous avez vu hier et des bâtiments en construction... puis l'autoroute, puis...
Mais marcher sur ce chemin, il y a de quoi se balader un bon moment, plus on s'éloigne et plus c'est sauvage et moins il y a de détritus. Je ne suis jamais allée jusqu'au bout. Trop fatiguée... mais un jour j'y arriverais !

Et évidemment, qu'est-ce qui vient me narguer, à qui mieux mieux ? Tout plein de libellules toutes petites qui volettent deci-delà parci-parlà (pas sûr de l'orthographe...). Pfffffffff, allez je vais encore faire un essai ou deux.




Déjà là, je suis vraiment tout près ! Ca fait 3 cm de long et même pas 3 mm d'épaisseur cette bestiole.
Savez-vous que la larve vit dans l'eau entre 1 et 3 ans ?




Heureusement que je peux recadrer avec photofiltre et donc m'apercevoir qu'elle a dû bouger la tête, la coquine ! C'est là où j'aimerais vraiment avoir un appareil plus performant... N'est-ce pas Urban ?




 Même si la libellule est presque invisible, au moins, on ne peut pas dire qu'on ne voit pas le feuillage ! Vraiment j'aime beaucoup ce chemin... (naaaaaaan, il n'y a pas de "qui sent la noisette" !)




Je suis assez contente de celle-ci (c'est la même que la précédente mais recadrée...) et franchement, je ne peux pas mieux faire ! Grrrrrrrr ! Et pis il fait chaud et le soleil donne, le soleil dooonne... et tape fort ce qui fait que les couleurs ne peuvent pas être plus... je ne trouve pas le mot.

C'est tout pour aujourd'hui. Mais faudrait quand même que je vous parle de la vraie maîtresse de Pelucre, que j'ai rencontrée... et puis aussi de mon aide ménagère, toujours aussi rigolote !

Qu'est-ce que vous préférez ?
Repost 0
Published by bellelurette - dans balades et découvertes
commenter cet article
25 juin 2008 3 25 /06 /juin /2008 19:20


Installez-vous confortablement, ne zappez pas....
Durée totale : Environ 4 minutes.
Je sais, votre temps est précieux....
Mais la nature aussi est précieuse
Alors observons-là ensemble....











Une libellule s'est cachée dans ce diaporama, saurez-vous la trouver ?
Et savez-vous que vous pouvez faire "arrêt sur image" ?
Pour cela, passez votre souris sur le diaporama et arrêtez le, en bas à gauche.




canetons vraiment tout jeunes
envoyé par bellelurette





Et pour terminer, juste que j'ai eu peur hier !
La tondeuse est passée par là.
Mais ma plantule n'est pas sur son chemin.
OUF !
Naaaaaaaan, vous ne pouvez pas la voir...



Repost 0
Published by bellelurette - dans corner corner
commenter cet article

C'est Moi !

  • : Bellelurette
  • Bellelurette
  • : Ce qui me vient au jour le jour.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Archives