Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog



Campagne blog sans pub
9 novembre 2008 7 09 /11 /novembre /2008 13:50










Et une poule d'eau en prime.
Repost 0
Published by bellelurette - dans corner corner
commenter cet article
9 novembre 2008 7 09 /11 /novembre /2008 09:49

Oh pas bien longtemps et juste à côté de chez  moi.

Je me suis inscrite à un site de sorties : "OnVaSortir.com
Ce n'est pas un site de rencontres dont le but est de chercher sa moitié. Non non, c'est un site de sorties. Cela va du "faire du vélo, boire un coup, aller au cinéma, visiter une expo..." en fait, les sorties ne sont pas restrictives, cela dépend de l'envie de la personne qui l'organise, le but étant de ne pas être seul.

Au début, je m'étais inscrite à une soirée karaoké, mais je n'y suis pas allée... Comme je n'ai pas de voiture et que c'était loin, je n'avais pas envie de me sentir coincée, en attendant le bon vouloir de la personne qui devait me ramener...

Donc vendredi, c'était une sortie "dégustation de produits régionaux" organisée par le comité de mon quartier en fait, mais je suis passée via le site.


Joli buffet, ma foi, ce que j'ai préféré, ce sont les fêves au cumin et citron.


J'ai mangé un peu de tout. Et encore, je n'ai pas pris en photo les desserts.


J'ai dégusté aussi un excellent vin rouge, bio. Mince, je ne me rappelle plus du nom !


Tout cela accompagné par de la bonne musique.

Je ne suis restée qu'une heure. De toute façon, cela ne durait que deux heures ! Mais je sais que cela a dansé, et l'ambiance était très conviviale, malgré cette lumière blafarde.


Et cet après-midi, je vais sûrement me rendre à une expo photo :


LA GRANDE IMAGE : la photo panoramique de 1839 à nos jours.

Véritable Tour d’Horizon en large vision, l’exposition La Grande Image, présente en 120 chefs-d’oeuvre l’histoire magique de la photographie panoramique de 1840 à nos jours. Rythmée par l’invention technique d’appareils extraordinaires (quelques très beaux spécimens sont également exposés) toujours plus perfectionnés, la photographie panoramique a étroitement suivi l’évolution de la société au cours des 19e et 20e siècles. Témoin des plus fabuleuses avancées technologiques du génie civil, elle a, la première, montré aux Occidentaux, les merveilles naturelles découvertes aux quatre coins de la planète. Ses nombreuses possibilités techniques ont servis les grands reporters du 19e et 20e siècle dépêchés sur les lieux de catastrophes naturelles et dans les conflits armés qui parsemèrent le siècle.
De Daguerre à Gursky ou à Wang Quigson, en passant par Lartigues, Koudelka ou Avedon, l’exposition présente pour en première un véritable panorama du panorama.


A moins que je n'aille exercer mon talent de super nageuse à la piscine olympique (hum hum)
Repost 0
Published by bellelurette - dans sorties
commenter cet article
8 novembre 2008 6 08 /11 /novembre /2008 19:04

Cet aprèm (après avoir sorti le pelucre...) je suis allée au bord du bassin.
Et ça tombait bien car il y avait un homme qui lançait du pain et prenait des photos.
Alors je lui ai proposé de lancer le pain à sa place pour qu'il puisse cliquer à sa convenance.

Nous avons ainsi fait un échange de bons procédés ce qui m'a permis de faire de beaux clichés.

Vous voulez en voir d'autres ?

Et bien sûr, dans la troupée, il y a mon canard arbinos !!!
Repost 0
Published by bellelurette - dans corner corner
commenter cet article
8 novembre 2008 6 08 /11 /novembre /2008 18:40
Et oui, j'ai craqué. Je ne pouvais pas le laisser m'appeler ainsi sans être insensible.
Surtout qu'hier soir vers 21h, un de mes voisins me sonne via l'interphone pour me dire que mon chat me réclame !
 Et j'entends : "Miaou miaou"... Je lui ai expliqué qu'il habitait ailleurs et que je n'était pas sa vraie maîtresse et je ne suis pas descendue.

Et ce matin, il était encore sous mes fenêtres à m'appeler... Alors je suis allée le chercher. Purée qu'est-ce qu'il était content !


Et il n'a rien oublié de ses habitudes. Il a mangé bien plus et après quelques tornicotis partout dans la maison, pour bien remarquer son territoire, hop, au chaud sur mon lit.


Et comme un bon rayon de soleil  illuminait cet endroit à ce moment précis, c'était que du bonheur.

Vers 16h, je me suis décidée à le descendre. Et bien cela n'a pas été une mince affaire. Il ne voulait pas et s'était caché sous le lit. Et j'ai rencontré mon fameux voisin du dessus. Alors rebelote pour la petite explication... et j'ai rencontré aussi ma voisine du rez-de-chaussée qui est au courant de tout..... elle non plus, elle ne comprend pas que je ne puisse pas l'avoir chez moi s'il s'y plaît. Mais je ne veux plus qu'il dorme chez moi la nuit.

Bouh, c'est dingue cette histoire, je vais devenir chèèèèèèèèèèèvre !!!!

Et je sais que je vais ravir Plap, mais le prochain article sera encore dédié aux canards !!!!!
Repost 0
Published by bellelurette - dans Rubricachat
commenter cet article
8 novembre 2008 6 08 /11 /novembre /2008 13:50


Josianne a trouvé : ces champignons sont sous un olivier. Et à terre, ce sont bien des olives.






Les aiguilles de connifère (que l'on aperçoit à l'arrière plan) amenées par le vent, n'étaient pas le bon indice.
Repost 0
Published by bellelurette - dans devinettes
commenter cet article
8 novembre 2008 6 08 /11 /novembre /2008 08:24

Je ne vous demande pas le nom de ce champignon, ni si il est comestible, quoique si certains le savent, cela m'intéresse.
Je vous demande surtout au pied de quel arbre se trouve-t-il ?
Repost 0
Published by bellelurette - dans devinettes
commenter cet article
7 novembre 2008 5 07 /11 /novembre /2008 01:22
Repost 0
Published by bellelurette
commenter cet article
7 novembre 2008 5 07 /11 /novembre /2008 00:56

Différent, au mileu de ses congénères et pourtant seul ?


Oui, c'est bien ça. Différent. Au mileu, et pourtant seul.
Repost 0
Published by bellelurette
commenter cet article
6 novembre 2008 4 06 /11 /novembre /2008 22:04
Je remarque, et j'ai toujours remarqué qu'à partir du moment où on pleurait, où l'on exprimait un coup de blues, cela attirait la compassion, la sensibilité, la gentillesse, j'en passe et des meilleures.

Non que je ne sois contente du nombre de commentaires sur mon article "la maison de mi", car c'est un article qui me tenait à coeur, et je tenais à vous le livrer. A ce jour, je n'ai toujours pas revu le pelucrou. Le temps maussade y est pour quelque chose. Je tenais aussi à dire ici que sa propriétaire n'était pas "une mauvais femme", ni "une mèmère", ni "une vieille rombière", ou quoique ce soit.

C'est une histoire compliquée et je crois que moi-même, je suis aussi fautive.Si tant est que faute il y a eu. En effet, comme je vis en HLM, ce chat n'aurait jamais pu monter chez moi de son plein gré, Il n'est pas, comme la chauve-souris de Jean-Marie Bigard, capable de surmonter tous les obstacles qui nous séparent.

Mais purée, qu'est-ce qu'il me manque !!!! Il me manque sûrement plus que je lui manque à lui. Lui, dans sa petite tête de chat, il s'en fout, il dort. Du moment où il a un endroit où dormir, tranquillou, avec de la bouffe, il est content, j'en suis sûre. Il n'a pas besoin de grand chose, lui. En plus, il n'aime pas les calins.

Et puis et puis, faut que je vous parle de ce chat que j'ai nourri alors qu'il était encore vraiment très jeune.
Blessé vraisemblablemment par des morsures de chien, il s'était régugié sur une terrasse d'un rez-de-chaussée.
Il avait des plaies horribles et était tout recroquevillé sur lui-même et très craintif.

Il est toujours très craintif. Et  je ne sais pas où il habite. Mais alors, il a repris du poil de la bête !!


J'adore son regard, genre "you know what, I'm happy"
je le reconnaîtrais entre tous.



Mais non, il ne me fait pas de l'oeil, il est juste en train de s'endormir.

Il me plait celui-là. Vraiment. Faut-il encore que je mette des croquettes dans ma boîte à lettres ?

Pour souvenir, voici une vidéo, déja publiée sur ce blog, j'avais oubliée qu'elle datait de janvier 2008




Et oui, c'est mon pelucrou, à l'époque où il ne venait pas encore dans ma maison à moi. L'époque où je le nourrissais dehors. L'époque aussi où il a son poil d'hiver, et sa queue pas normale, un peu cassée.

Je l'ai tellement ausculpté, mon pelucrou, pour comprendre pourquoi il avait cette démarche bizarre. Dans ma petite cervelle d'être humain, j'en ai déduis que cela provenait de l'opération de sa castration. Et jusqu'à preuve du contraire, je suis sûre de moi.

Pendant des mois, ici, je l'ai massé, à le faire râler certes, à lui faire fonctionner ses pattes arrières, à sentir sous mes doigts des nerfs qui n'étaient pas à leur place, à m'appliquer pour que cela aille mieux. A le regarder s'étendre, à l'encourager... a lui appliquer des onguents à base d'huiles essentielles mélangées avec de l'eau et de lavande (une goutte pour 10 ml d'eau + un peu d'huile d'olive) pour le déparasiter, car il n'arrivait pas à se nettoyer à la base de sa queue. Car ce qui m'a toujours inquiété, c'est sa queue. Sa base.

Au début, rappelez-vous, quand il était ici, il n'arrêtait pas de se lécher, maladivement. J'avais d'ailleurs fait appel ici. On m'avait répondu : "Gaffe, c'est la gale " "Gaffe, c'est les tiques" "Gaffe, c'est ceci, gaffe cela"

Et maintenant qu'il est bien soigné, pffffffffff... parti le chat !

C'est comme Fred. Maintenant que je lui ai expliqué la vie, pfffffffffffffffff parti le Fred !!!!!

Non, cela n'a rien à voir.

Rien à voir avec rien. N'empêche que c'est moi qui me retrouve seule. Destin, karma ?

Qu'est-ce que je n'ai pas compris ?

Pourquoi on ne m'aime pas ?

Pourquoi on ne s'occupe pas de moi ?

Pourquoi mon téléphone ne sonne pas ?

Repost 0
Published by bellelurette - dans blues
commenter cet article
6 novembre 2008 4 06 /11 /novembre /2008 20:08
Que Marcel Amont avait chanté en mon honneur !!!!**

Il me faut remercier "Philémon" pour cette trouvaille.

Quoi, vous ne connaissez pas Philémon ? Cela manque à votre culture. Philémon c'est par ici : link

Philémon, c'est un homme qui a ouvert son blog depuis peu mais alors, c'est un grand bavard, un grand poète, un grand cultivé, un grand tout court... et qui rend hommage à qui lui demande.

Certes, j'ai un peu chouiné, trépigné, supplié, pleuré, et j'ai obtenu gain de cause.

Aussi, je tenais à le remercier ici, car c'est un mec à l'écoute des autres.




Découvrez Marcel Amont!
Repost 0
Published by bellelurette - dans coup de coeur
commenter cet article

C'est Moi !

  • : Bellelurette
  • Bellelurette
  • : Ce qui me vient au jour le jour.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Archives