Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog



Campagne blog sans pub
25 janvier 2013 5 25 /01 /janvier /2013 00:46

Pour raconter quoi ?

 

Ma petite vie de merde ?

 

Que je m'ennuie à cent sous de l'heure ?

 

Aaaaaaaaaaah si faut que je vous raconte.

 

 

On est quatre, deux hommes et deux femmes.

 

Tous aussi plus gueulards les uns que les autres.

 

Si il y a quelqu'un qui cause, et qui dit à l'autre quelque chose, l'autre le sait dans les 24h qui suivent, mais super déformé.

 

Alors le premier répète au second ce que le troisième a dit au quatrième.

 

Le quatrième, pas du tout au courant de ce qu'a dit le premier téléphone au troisième.

 

'bé quoi c'est quoi cette histoire ?"

 

S'en suit un long message suivi de longs visionnages de visu.

 

On se voit, on se dit tout mais on ne dit rien.

 

On se crache tout soudain à la gueule, histoire de savoir la vérité. Tous les quatre on parle ensemble, on n'y entend rien.

 

On se tape sur l'épaule, on se fait des "main dans la main" et des trucs de jeunes.

 

Mais on n'est pas d'accord. Sur rien, on n'est d'accord sur rien. Rien de politique ni de religieux ni rien qui fache, non, rien de tout cela, on n'est d'accord sur rien.

 

C'est épidermique. Dès que l'on est ensemble tous les quatre, ça démarre au quart de tour.

 

On s'aime mais il y en a toujours un qui pête un plomb. Qui va bouder dans un coin, et oh mon Dieu, faut pas le déranger.

 

En ce moment, celui qui pete un boulard, c'est celui qui nous accueille.

 

Certes, c'est sa maison. Son appart, celui pour qui il paye son loyer et le reste. De nous quatre, son appart est le plus grand, donc on se retrouve généralement chez lui.

 

Parcqu'il a une grande table.

 

Prête à accueuillir huit personnes alors que nous ne sommes que quatre.

 

Je connais les endroits des trois autres.

 

Déja chez moi, hum, comment vous dire ? C'est un bout de coin de rien du tout.

 

Chez ma voisine, c'est pire, il n'y a pas de table, un chiot qui vient te manger tes bouts de baskets, tu n'as qu'une envie, c'est où de jouer, mais comme l'autre est avachi à même le sol, c'est fuire.

 

Et le troisième, bé il habite trop loin, de l'autre côté du fleuve, faut se conditionner pour aller le voir. En plus c'est archi petit chez lui.

 

Mais paraitrait-il qu'il a fait le ménage !!! Et qu'il nous invite tous demain soir à 19h !!!!

Partager cet article

Repost 0
Published by bellelurette - dans bellelurette
commenter cet article

commentaires

Cristophe 25/01/2013 13:06


Bonne soirée en gants de boxe !  d:-)

bellelurette 31/01/2013 21:47



Merci, mais moi je suis plutôt "peace and love", mais je me suis déja pris des coups... mais on se soigne.



José 25/01/2013 09:08


Ben faut y aller, ça fait une sortie!

bellelurette 31/01/2013 21:45



Sortir ce n'est pas le problème, c'est pour retraverser le Lez que ça craint, et moi, je ne rentre plus jamais seule.



C'est Moi !

  • : Bellelurette
  • Bellelurette
  • : Ce qui me vient au jour le jour.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Archives