Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog



Campagne blog sans pub
13 décembre 2012 4 13 /12 /décembre /2012 22:20

PMN

C'est quoi PMN ?

 

 Bé c'est un Pervers Manipulateur Narcissique.

 

La joie quoi, en gros.

 

Prenons-donc le troisième mot en premier :

 

Narcissique. On l'est tout à la base. On se regarde le nombril, on fait une crise de "moi je" "moi je", et au bout d'un moment on en a marre de se regarder alors on regarde les autres.

 

De là, deux voies :  Rester dans le narcissisme ou devenir manipulateur.

 

Ce que l'on fait très bien gamin. On manipule et on manipule.

 

Et on grandit. On se jette dans le monde. On apprend. On commence à faire des choix. Imposés ou pas.

 

La perversion n'est pas un choix.

 

La perversion, c'est une dévience. Une maladie, comme un furoncle qui te pousse au bord des lèvres.

 

Mais alors, allier les trois ensemble, cela donne un personnage totalement maléfigue.

 

Car il est Manipulateur, il sait retourner ton coeur dans tous les sens.

 

A fuire !

 

J'ai affaire avec ce cas depuis quinze ans. C'est un furoncle, une verrue, un chiant dont je n'arrive pas à me débarasser.

 

Soi-disant, il m'aime. La belle affaire. Rien à foutre de son amour frelaté et trop idéalisé.

 

Moi aussi je l'aime mais en silence car je sais qu'il m'amènera jamais rien de bon, que des embrouilles.

 

Et alors des embrouilles, en quinze ans de temps, comment il m'en a fait voir.

 

A un tel point que l'autre matin, il a voulu rentrer chez moi, bé j'ai appelé les flics.

Partager cet article

Repost 0
Published by bellelurette - dans bellelurette
commenter cet article

commentaires

Mialjo 17/12/2012 19:18


encore une fois...? porte plainte pour qu'il n'est plus le droit de t'approcher!!!!!

bellelurette 17/12/2012 20:37



Té rigolote toi. Porter plainte ou ne serait-ce que déposer une main courante, c'est trois heures d'attente, merci du peu.


Mais lorsqu'il a voulu pénétrer chez moi, un samedi matin et que j'ai téléphoné aux flics, qui sont venus, on m'a demandé :"bon alors, qu'est-ce que vous voulez que l'on fasse ?" J'ai dit : "Je
ne veux plus qu'il approche ma maison" J'ai été extrêmement gentille.


Il a un dossier gros comme une maison chez les flics, et gros comme un complexe d'hôtel dans le système hospitalier.


Je ne veux pas sa mort, je voudrais qu'il me lâche les baskets. Toutes les nuits, il me téléphone. M'en fous, j'ai éteint la sonnerie du téléphone (fixe). Le lendemain matin, j'écoute le premier
message, et puis je zappe. Et j'effaces tout d'un coup.


Les flics, c'est bien gentil, mais pas dans ce cas-là.


 



martine de 3 15/12/2012 06:58


et si ...tu ne lui donnais rien à manipuler ???????

bellelurette 15/12/2012 17:29



Bé il manipule ma messagerie téléphonique (fixe) et je n'ai pas envie de changer de numéro.



José 14/12/2012 07:26


Pas Mal Narré...


Un furoncle sur le bord des lèvres c'est mieux qu'un furoncle au beau milieu du trou du cul...

bellelurette 15/12/2012 17:23



Tu es d'un poétisme hors du commun !



C'est Moi !

  • : Bellelurette
  • Bellelurette
  • : Ce qui me vient au jour le jour.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Archives