Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog



Campagne blog sans pub
22 avril 2012 7 22 /04 /avril /2012 23:52

Marre que l'on me dicte ce que je dois faire ou pas.

 

Marre que l'on m'impose un choix.

 

Marre que l'on me dise que si Marine a fait presque 20%, c'est la montée de la guerre.

 

Marre marre marre.

 

On est en république oui ou merde ?

 

Si Marine a fait presque 20%, c'est parce qu'il y a un grand ras le bol.

 

Je ne suis pas raciste. Mais j'aime pas les rebeu qui se croient tout permis partout ou ailleurs. Qui prennent le tram sans payer et qui foutent leurs pieds sur les sièges, avec un poste de musique à donf. Comme si ils étaient les rois du monde.

 

J'aime pas, j'aime pas, mais alors pas du tout.

 

Alors j'ai envie de les virer, dehors, oust.

 

j'ai peur c'est simple. Peur du non respect. Ces gens-là mais qui sont-ils ? D'où viennent-ils ? Ils ne me respectent pas alors oust, dehors et fissa.

 

Dehors, hors du pays, raou, basta, va traire ta chèvre dans ton bled et ne vient plus me faire chier dans mon pays.

 

On t'a accueilli, on t'a hébergé, on a fait le maximum pour toi, maintenant si tu n'as aucune reconnaissance, meurs en silence et fiche moi la paix, bordel de merde.

 

Ouais j'ai la haine contre ces petits rebeus de merde qui se croient tout permis. Ces enfants qui ne font que pondre pour toucher les allocs. Ah ça jamais tu ne verras une femme mettre les pieds sur la banquette du tram.

 

Mais alors, qu'est-ce qu'elle doit trimer à la casba ! Et tourner la semoule en attendant ses protégés.

 

Protégés, mes couilles oui.

 

Qu'ils aillent un peu faire des TIG ou des TUC, mais qu'ils ne m'emmerdent plus.

 

Bon pour faire simple, j'aimerais les aider, mais dans leur pays. Ici ce n'est pas l'Eldorado. Pas de boulot pour nous, donc pas de boulot pour eux, c'est simple à comprendre, hein ?

 

NOUS d'abord, les autres après et pas le contraire. Et pas le contraire je sais de quoi je cause. Ils ont une façon de s'incruster qui fait que c'est EUX d'abord. Ils sont partout. Comme des poux.

 

Les restos du coeur, ils sont là en masse

 

Tous les systèmes d'accueil et d'association, ils les éculent.

 

France, ma chère patrie, terre d'accueil, virez moi tout ça, on n'en veut plus, on n'en peut plus.

 

Car qui paye au final, hein ? C'est bien nous le pauvre contribuable.

 

Alors donner des sous pour se faire traiter comme une sous-merde dans le tram, non merci.

 

DEHORS, OUST, BASTA, RAS LE CUL DE SE FAIRE ENCULER MERDE.

 

La racaille, j'en ai ras le cul. Me protéger avec divers codes, j'en ai ras le cul. Vivre dans un monde où l'on se suspecte, ras le cul.

 

Je voudrais vivre en paix, que ma porte soit ouverte. Que les gens puissent aller et venir sans avoir la trouille que quelque chose disparaisse, C'était comme ça avant. Inconsciente que j'étais. Jusqu'à ce que l'on me drogue et qu'on me pique tout.

 

Et je me rappelle très bien de la réaction des flics, à sept heures du mat. "ouh vous n'êtes pas dans votre état normal, revenez plus tard". Evidemment que je n'étais pas dans mon état normal puisque j'étais droguée, bordel de cul de merde.

 

Il me faut quand même vingt minutes à pieds pour aller chez les flics, dans un état, je ne vous raconte pas, je rasais les murs, j'étais droguée, je voulais porter plainte de suite. Et tout ce qu'ils m'ont dit c'est : "Rentrez chez vous, vous n'êtes pas dans un état normal, on ne peut pas prendre votre déposition".

 

Pfff.... Alors j'ai rerasé les murs, je suis rentrée avec la haine.

 

Quand je repense à tout ça, ça me fait mal au coeur tellement j'ai souffert. Car oui j'y suis retournée chez les flics, avec un dossier en béton. Qui m'a servi à quoi au final ? A rien. La fille a été reconnue sur le fichier. Mais comme c'est une SDF de mes couilles, bé c'est moi qui l'ai eu dans le cul. Adieu les bijoux de ma mère, qui valait une fortune, adieu les bijoux que Fred m'avait ramené de Bolivie, adieu ma carte bleue, mes sous, ma carte vitale et tout le reste.

 

Quand on se fait dépouiller de tout, qu'on fait le nécessaire auprès des flics, et qu'au bout de trois mois, vous recevez une lettre comme quoi cette affaire est classée "sans suite", croyez-moi cela fait mal au coeur.

 

Et que cela veut dire qu'impunément, n'importe qui peut faire n'importe quoi.

 

Rétablissons la justice bordel. Des postes dans la police, des grands frères dans les écoles, des postes dans les écoles.

 

Sarko, ce vieux con a fait des coupes franches dans la vitalité. Maintenant il se targue de remettre l'école au ban de ses priorités. Mais quel menteur celui-là, jamais vu plus menteur que lui.

 

Pendant son quinquennat, il a supprimé je ne sais combien de postes dans l'éducation nationale, et aussi dans la police. Alors qu'il ne fallait justement pas toucher à ça. Et maintenant il se branle, pffff

 

Hollande dit qu'il va rétablir les choses, bé il serait temps ! L'éducation, c'est prioritaire, c'est l'avenir de nos enfants. 40 dans une classe, c'est infernal.

 

Ah oui c''est sans compter l'autre connerie qu'il nous a sorti le nain. Du style vous travaillerez plus pour gagner plus, en parlant des profs. On voit qu'il ne sait pas ce que c'est de corriger les copies à la maison, préprarer le cours pour le lendemain, tout un travail qui n'est pas comptabilisé dans ses heures, cela va de soi.

 

Et puis un prof, si t'as pas pigé un truc et que tu l'interpelles à la fin du cours, il n'est pas là, montre en main, pour te dire, cela fera tant. Non. Il divulgue son savoir. Il donne. Il explique. Il conseille. Un petit mot gentil et tu comprends mieux. Quelque matière que ce soit.

 

Moi j'étais nulle en histoire-géographie. Idem en français. Et comme mon prof était histoire-géo et français, et en plus il me plaisait, bé je ne me génais pour lui poser des questions idiotes après les cours. Rien que pour l'avoir rien que pour moi, na. Pour être près de lui. Pour qu'il m'explique rien qu'à moi. Je m'en foutais des leçons et tout le toutim, je voulais être près de lui. Sentir son odeur, oh oui. Le frôler du regard, oh oui. J'étais pucelle, j'avais 14 ans et en plein émoi, oh oui.

 

Quand j'y repense, il était franchement laid ! En fait, je faisais un transfert par rapport à mon père qui me manquait tant à l'époque car trop peu souvent à la maison. Alors je suis tombée raide dingue amoureuse de ce prof ! je le poursuivais de partout, je voulais qu'il m'explique tout, et je me suis même faite inviter chez lui, puisqu'il avait des enfants de mon âge. Trois enfants il avait et une femme. Cela m'a calmé.

 

Dès le lundi suivant, je ne le voyais plus du même oeil. J'avais joué avec ses enfants et parlé avec sa femme. Elle m'avait offert un chocolat chaud. Ce n'était plus mon mec. J'ai réalisé ma bévue. Et je le remercie encore de m'avoir invité chez lui, car c'était la meilleure thérapie.

 

euh de quoi parlais-je ? je me suis égarée dans des souvenirs lointains.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by bellelurette - dans bellelurette
commenter cet article

commentaires

José 26/04/2012 17:15


Nein, nein!!! Cest mon clavier qui a fourché!

bellelurette 01/05/2012 17:24



bé tu lui diras de ma part que c'est un vrai con, non mais !



José 23/04/2012 19:33


T'es fâchoée lulu?

bellelurette 26/04/2012 17:14



tu me traites de facho ?



juju 23/04/2012 12:08


Si quelqu'un de gauche vient te lire, il dira de toi que tu es une facho, comme on l'a dit de moi...


Ces "......comme tu dis, n'y comprennent rien, ne vivent pas dans les cités....Tu as raison, il ne fallait pas toucher aux profs, ni à la police de proximité.Hier, à la télé, un flic a dit
pourquoi les dossiers comme les tiens étaient mis à la poubelle..Par manque de personnel..Ce sont ces petites incivilités qui font monter le fn...


Tous pourris dans la politique...Ma fille, prof travaille jusqu'à 23h, après que ses enfants soient au lit..Et, encore, elle n'est pour l'instant qu'en 3/4 temps....Je ne comprends pas que les
corrigés ne soient pas comptabilisés dans leur temps de travail...Effectivement, ma fille reçoit souvent les parents après l'école...Souvent obligée d'appeler sa belle-mère pour qu'elle aille
chercher ses enfants...


Tu as raison de hurler ta rage...Nous avons déposé plusieurs mains-courantes contre un gros con qui nous menaçait...Toujours restées lettre-morte....

bellelurette 24/04/2012 14:55



bé non je ne suis pas facho, enfin j'en sais rien car je ne comprends pas bien ce que cela veut dire de nos jours. D'après ma petite enfance, le
fachisme, c'est contre les juifs. Et les juifs, bé ne je sais même pas qui c'est. Mais ce n'est sûrement pas eux qui foute le bordel dans le tram. Ni les chinois, ni les
blacks.


Je suis seulement témoin de plusieurs agressions, et c'était pas des suédois ! Je constate c'est tout.


Sarko comme Hollande sont au courant du problème de l'immigration clandestine. Mais ce n'est pas leur cheval de bataille. Marine dit "réindustrialiser le
pays". Produire français et arrêter de faire produire ailleurs. Il n'y a rien de facho dans ces propos.


Bien sûr, lorsque l'on est dans un grand magasin et qu'on veut s'acheter une paire de chaussons, bé on ne va pas forcément regarder d'où cela provient.
Et pourtant, relancer l'économie française, bé c'est acheter français. Quitte à payer quelques euros de plus. Mais comme un sou c'est un sou, bé on se dirige vers le moins cher. Et pourtant, si
on aide les entreprises françaises, en achetant français, bé cela les aidera à produire. Et s'ils produisent plus, ils pourront baisser leur coût, non ?


Maintenant il y a la délocalisation... tu achètes français, mais c'est fabriqué en Tunisie ou à taiwan ou ailleurs. Et même avec le prix du voyage, c'est
moins cher que de produire français. Que peut-on faire contre ça ?


qu'est-ce qu'on fabrique en France finalement ? du papier ?


 


 



C'est Moi !

  • : Bellelurette
  • Bellelurette
  • : Ce qui me vient au jour le jour.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Archives