Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog



Campagne blog sans pub
1 novembre 2011 2 01 /11 /novembre /2011 17:39

Bé non faut pas ce qu'on pense, ou alors en catimini.

 

Mon article sur Marine m'a valu quelques 35 commentaires. Dont une vraie prise de bec entre deux blogueuses. Je suis absolument estomacquée. Pas d'ouverture d'esprit. Que des prises de positions bien affirmées et absolument rien de constructif. On n'a pas le droit de dire qu'on a peur et que "peut-être" Marine serait une solution, sans se faire incendier.

 

Foncièrement, je suis contre le FN, mais j'ai le droit, en bonne citoyenne de me poser des questions, non ? Sans pour cela que l'on me fustige. Nous ne sommes pas en guerre à ce que je sache, et les camps de concentration, c'est fini. On ne va pas mettre tous les étrangers en prison, faut pas délirer. De toute façon, les prisons sont pleines à craquer. Les hôpitaux psychiatriques aussi. Et les hôpitaux tout court aussi.

 

Té si vous ne savez pas quoi faire, allez donc faire un tour dans une salle d'urgence. Cela vous fera une belle balade et vous serez dégouté d'être malade. Vous sentirez l'angoisse d'être reçu, l'angoisse du mal qui vous vrille le corps et l'angoisse de sortir de là, le plus vite possible.

 

Bé vous savez quoi ? Il y a des gens qui n'ont rien à foutre et qui se mettent dans la salle d'attente, rien que pour voir passer le temps. Vi vi. Lorsque je suis sortie des urgences, après ma fracture, je ne pouvais pas marcher, bé toutes les places étaient occupées par des personnes qui étaient là et qui simplement regardaient le va-et-vient... désoeuvrées. Il a fallu que je fasse les gros yeux pour qu'enfin une personne daigne me laisser sa place. Une gamine qui faisait les yeux doux à l'urgentiste de service. Alors que j'avais une fracture non identifiée...

 

Bref, c'est du passé. Z'ont été gentils aux urgences, z'ont bien voulu appeler un taxi. Ledit taxi ne prenait ni la carte bleue ni les chèques. Heureusement que les malfrats ne m'avaient pas arraché ma sacoche, sinon j'était dans la merde totale. J'ai confié ma carte bleue et mon code au taxi. Je ne pouvais pas faire autrement, j'avais mal, mais mal... je voulais juste rentrer chez moi et dormir en premier. Oublier l'horreur que je venais de subir. Oublier le peu de soins que j'avais eu aux urgences. Oublier que j'avais été abandonnée dans un box, avec plein de gravats sous moi. Oublier que l'on m'avait laissée, sans soins, avec une envie de pisser, à crier, pour avoir juste un bassin. Oublier que j'évais arrivée vers 7h30 du mat, et qu'il était déja 14h. Oublier que j'avais demandé à une dame, dont le mari venait de se fracturer le col du fémur, un verre d'eau. Oublier que j'avais faim.

 

Quand tu es aux urgences, tu n'as ni soif, ni faim, ni envie de chier et ni envie de faire pipi. Bon au départ, cela se conçoit. Cela dépend de l'urgence. On m'a ramassé par terre, en vrac. Un genou gros comme une pastèque et impossible de bouger. Les pompiers m'ont prise telle que j'étais à terre. Maintenant je ne comprends toujours pas pourquoi je n'ai pas eu de rapport de leur part. Dans le camion, ils m'ont posé des tas de questions, je leur ai expliqué de quelle façon j'avais été agressée, normalement, le rapport devait me suivre. Tchi que dalle.

 

Et quand je suis rentrée chez moi, la seule envie que j'avais c'était dormir, mais alors dormir.... j'ai pris triple dose de temesta et j'ai dormi. Car à l'hôpital, surtout aux urgences,  tu ne te sens pas bien. Y a toujours plein de monde qui passe. Dans le passage. Et vrim et vrom, plein de gens qui n'ent ont rien à foutre de toi. Tu cries un petit peu : "au secours"... et à un moment tu cries un peu plus fort : "Au secours, au secours..." et puis au bout d'un certain temps, tu cries de plus belle : "AU SECOURS..." Là une femme vient. Regarde ton dossier vite fait et te dit : "Mais madame, ce n'est pas moi votre infirmière, faut encore attendre et pas bouger". Attendre quoi ? Mes couilles oui. Avec  le peu d'énergie qu'il me restait, deux béquilles et l'atèle je me suis dirigée vers la sortie, totalement chancelante. J'étais morte de trouille. En plus, je ne savais pas ni où j'existais ni à quoi j'allais avoir à faire. Et je vois que des bureaux vitrés. Et rien pour s'asseoir. J'ai failli tombé dans les pommes. D'un sursaut j'ai demandé mon dossier de sortie. Et je me suis affalée tant bien que mal sur un bon siège en alu en attendant le taxi. Et le dossier. Qui ne disait rien. Enfin si, que j'avais des contusions..

 

Après avoir dormi deux jours durant, j'ai téléphoné à SOS médecin. Mon genou me faisait de plus en plus mal. Le médecin a détecté que ce n'était pas normal et qu'il me fallait passer un artroscanner. Et là, voilà-t-y pas que j'avais une fracture du plateau tibial, plus des complications...

 

Sympa sympa, hein. Par là-dessus, je fais une mini-phlébite. SOS médecin m'envoie d'urgence à la clinique. C'est qu'une phlébite, faut pas rigoler, ça peut faire une embolie pulmonaire et c'est direct la mort.

 

Tout cela toute seule. Et l'ascenseur en panne.

 

Oui je sais je geins, et alors. J'ai le droit de geindre non ? Comme quand je ris, bé je rigole.

 

Té je vais vous en raconter une bonne : Mon voisin copain s'est fait renverser vendredi dernier par un chien. Résultat : deux côtes cassées.

Partager cet article

Repost 0
Published by bellelurette - dans bellelurette
commenter cet article

commentaires

martine de 3 07/11/2011 19:24



Ca va ma belle ?


Finalement ton article marine m'a fait rire au début ( faut être fortiche pour parler politique et finir par un conseil capillaire) et puis de moins en moins en lisant 2 nanas se créper le
chignon....


J'irais seule dans l'isoloir, donc pas de confidences ...sauf que je suis convaincue (en dans convaincue..... il y a con ) que la gauche , la droite = aucune différence c'est le CAC 40 qui
gouverne et les fameuses agences de notations...les politiques sont coincés par le lobbying


à + 



bellelurette 08/11/2011 17:09



tout à fait exact !



Melly 02/11/2011 23:00



c'est bien connu, faut JAMAIS aller aux "Urgences" si on est pressé !!!


j'en sais qqchose pour être restée une après-midi entière sur un brancard au milieu d'autres brancards (occupés)  sans qu'on s'occupe de moi !!! pfff !!


 


 



bellelurette 04/11/2011 04:32



Quand les pompiers te ramassent dehors, ils t'y amènent, t'as pas le choix.



aline 02/11/2011 16:44



Hello,ca va ?


Meme si je ne suis pas d'accord avec toi sur le "le pen mood",je ne comprends pas les commentaires sur l'article.. Les commentaires "normaux", passe encore ,c'est normal,mais les deux,la,CHOU et
PERLEUSE.. Je deteste les extremistes comme ca.. les deux ont leur vecu,leur convictions,mais de la a venir polluer le blog,et d'un et de deux etre aussi bornees..


Elles se reprochant mutuellement ce qu'elles sont elles meme.. Bonjour les euilleres.. Et puis,ces coups bas de culture et d'orhtographe.. CQ'est con,tout simplement..


Sinon,toi,ca va ? Et le genou ? Oui,je sais que firefox est bien mieux,mais les aleas de al vie a deux font que Monsieur n'est pas open... Par contre,il a cede sur d'autres choses,hum ;)


Milles et milles bises.. neutres ! lol



bellelurette 04/11/2011 03:41



meuh non je ne suis pas lepeniste, c'était un pavé dans la marre. j'attendais justement des réactions mais pas aussi abruptes que celles de la perleuse
et de chou.


Mon genou ? C'est la haine sauvage. Je ne vais plus chez le kiné pour deux raisons, d'une parce que cela me coûte un bras, et de deux parce qu'il ne se
remettra jamais, alors pourquoi payer, hein ? Là où je suis conne, mais alors archi conne, c'est de ne pas aller à la piscine.



juju 01/11/2011 23:24



Y'a pas à dire, on rigole drôlement chez toi...Ca fait 2heures que je suis rentrée sous une pluie battante, sous une intense circulation....Je viens de finir de manger...J'allume mon
ordi..Miracle..Il daigne marcher...Pour combien de temps ? I don't know !..Alors, j'en profite vite pour voir les blogs des potes...A peine 48h sans ordi, et j'ai l'impression que ça fait
15jours....


J'en aurai aussi à dire sur les urgences...Un endroit où il vaut mieux éviter d'aller....Un mec m'a raconté la semaine dernière qu'on l'avait appelé de l'école de sa fille pour lui dire qu'ellle
s'était ouvert le front et que les pompiers l'avaient emmené à l'hôpital..Lui, était dans une clinique où il avait emmené sa femme malade..Résultat, il avait sa femme d'un côté et sa fille de
l'autre...Il a attendu de 11h du matin à 16h pour qu'on daigne recoudre sa fille et a laissé sa femme..La pitchoune geignait...Le papa, à la fin, a piqué une colère et a écrit au directeur
de l'hôpital...Oui, les urgences, c'est vachement bien....


T'en a une autre histoire marrante à nous raconter ? Depuis hier, je n'ai fait que picoler...Ca me remettra les idées en place....



bellelurette 04/11/2011 03:06



tchin tchin....



José 01/11/2011 18:28



Le chien n'a rien?



bellelurette 04/11/2011 02:21



té con quand tu t'y mets !



C'est Moi !

  • : Bellelurette
  • Bellelurette
  • : Ce qui me vient au jour le jour.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Archives