Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog



Campagne blog sans pub
5 octobre 2009 1 05 /10 /octobre /2009 13:54

Avant de rallier l'autoroute, oui, nous sommes rentrés à Paris par l'autoroute car nous sommes fatigués et on a envie de rouler tout droit et plus vite ! Mais avant de le rallier, comme je voulais boire un café, nous nous sommes arrêtés dans cet endroit : Boin. Déjà, rien que le nom nous fait flasher, comme beaucoup d'autres.

Ce n'est pas un café, mais une boutique de souvenirs qui fait aussi vente de boissons, dont le café.

Et dans cette boutique, qu'est-ce que je vois ?


Oui oui, cette boite à sel. Et il y avait si longtemps que j'en avais envie d'une. Des souvenirs d'enfance où je revois ma mère en cuisine, avec une boite à sel tout près de la gazinière. Super pratique.La sienne était tout en bois. Comme le moulin à café mécanique... vous savez, avec le petit tiroir par en-dessous. Quand on ait gamin, on aime bien moudre le café...



Bon, c'est vrai que lorsqu'on l'a installée, mon pote le gabonais et moi, pfff, on a cassé le haut, mais avec de la colle forte, hop, cela fut réparé.


J'avoue que j'adooooooore ma boite à sel ! Et le sel de Bouin vaut bien celui de Guérande.

Et puis et puis, que ne vois-je pas ?



Ce beau ciré doublé coton. Je n'ai pas pu résister non plus tellement j'en avais envie aussi...
Alors il pourra faire froid et pleuvoir cet hiver, je suis parée !




Partager cet article

Repost 0
Published by bellelurette - dans DHARMA
commenter cet article

commentaires

Bigbec 07/10/2009 17:03



Je ne leur en voudrai absolument pas s'ils le font... Mais moi vivante, pas question..



bellelurette 07/10/2009 17:33


C'est ton droit... il y a beaucoup d'affectif là-dedans.
Mais un objet reste un objet, et s'il ne sert pas...
J'aime pas les objets qui ne servent à rien sinon qu'à attraper la poussière..
Lorsqu'il a fallu déménager la maison de mère, c'en était couffi de ses objets. Il y en avait partout, c'était rempli de mémoire. Même "sa chatte" empaillée... dur, très dur...
Mais quand on a la tête froide, on y arrive.
Je me rappelle très bien avoir installé un bureau dans sa pièce principale, car les premières choses à régler, c'était les papiers.
"Allo, je vous téléphone pour vous dire que Mme H... est décédée, comment fait-on maintenant ?"
- Mes sincères condoléances, et pour pouvoir mettre fin à ce dossier, il va falloir nous retourner le bulletin de déces et..."
Je t'en passe et des meilleures.
Un mois entier il m'a fallu pour tout résoudre...
Et encore je reçois du courrier pour elle, mais ce n'est que du menu fretin, des revues auxquelles elle était abonnée... mais cela me fait bondir à chaque fois.


Bigbec 07/10/2009 15:05


Pas question de les vendre ! Tout comme les 6 assiettes et le service à café, maigre héritage de mon grand-père... Le coeur a ses raisons....


bellelurette 07/10/2009 15:44


Pffff... toi tu dis ça ! mais ton fils ou tes neveux-nièces, tu crois qu'ils vont transmettre ces "trésors" à leur future progéniture ?


Bigbec 05/10/2009 19:30


Boin dis-donc !
Chez mes parents il y a une série de boîtes à sel et autres machins trucs dans ce genre sur le rebord de la hotte au-dessus de ce qui fut le poêle : mon père avait fait des heures supp' pour les
offrir à ma mère


bellelurette 06/10/2009 15:47


Hier, il y avait un vide-grenier dans mon quartier... ces machins trucs comme tu dis auraient fait fureur !


jupiter 05/10/2009 16:43


houla c'est un coup à faire flamber la carte bleue, après c'esT Ouinnn!

je flashe sur un coffre encastré plein de lingots , si tu en vois un fait moi signe

jupi


bellelurette 05/10/2009 17:20


Ouais, le mois de Septembre fût très très dur !
un coffre encastré plein de lingots ? Et comment qu'on fait pour le désencastrer ? On y va au bélier ?


Cristophe 05/10/2009 16:42


J'aime le bleu une fois sur deux alors j'aime ton ciré. d:-)


bellelurette 05/10/2009 17:18


Et comme le temps commence à se brouiller, je sens que je ne vais pas tarder à le porter !


C'est Moi !

  • : Bellelurette
  • Bellelurette
  • : Ce qui me vient au jour le jour.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Archives