Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog



Campagne blog sans pub
20 mai 2009 3 20 /05 /mai /2009 01:53
Pfffffff, Cannes, c'était trop bien !

Logée au Carlton dans une suite 5 étoiles pendant trois jours, champagne à gogo, le matin, petit dèj servi au lit avec une rose sur le plateau et le serveur qui vous demande si vous avez assez de café  ou de thé, ou si vous voulez quelque chose de plus, il suffit d'appeler le "room service" en tapant sur le 3.
J'ai tapé sur le 3 et j'ai demandé des serviettes chaudes. Caprice de star.
Et j'ai demandé autre chose. Des "toupilectrons" C'est pour offrir à des neveux-nièces d'un grand ami de Massimo.
Ah là là, la Jet-Set, c'est pas si facile, faut tenir ses promesses tout de même.
Mais quand on est Star, on obtient tout ce que l'on veut.
Une demi-heure plus tard, driiiing, j'ai failli sortr de mes gonds car j'ai une sainte horreur que l'on me dérange lorsque je me maquille ; "room service"entre et me dépose, tout bien emballé, les "toupilectrons" sur la table en marbre du salon, en me disant  : "A votre service".
Je lui ai glissé un billet de 50 euros, mano à mano, qu'il a prestement mis dans sa poche arrière.
Il me fallait fignoler mon maquillage et j'avais besoin de mon habilleuse. Et oui, le soir même, j'étais invitée à un diner privé avec Johnny Hallyday et sa femme Laeticia et d'autres personnes dont je tairais le nom, puisque c'était une soirée "Top privé". Et en dehors de Cannes. Il fallait parcourir environ 25 kilomètres.
La limousine et mon chauffeur particulier m'attendaient.
Mon portable n'arrêtait pas de sonner.
Toujours pour les mêmes questions, dont la principale : "Où se retrouve-t-on ?"
A certains, les sangsues, j'ai donné un vrai-faux rendez-vous, après c'est un jeu de piste,
Et aux autres, bien plus intimes, et avec l'autorisation de Johnny, nous avions rendez-vous sur les hauteurs de Cannes, sur un parking privé.
Pffffffffff il y avait un vent là-haut. Heureusement que je n'avais pas prévu de chapeau.
Les sbires de Johnny nous attendaient à motos.
Nous arrivâmes à cinq voitures en même temps. Ma limousine a eu un peu de mal à monter le chemin et surtout un certain virage mais elle y arriva.
Et là-haut, oh là-haut, voilà le paysage magnifique. Une immense maison qui surplombe une vallée magnifique et sur le toit, une piste d'atterrissage pour hélicoptère.
Un parking extérieur prévu pour 20 voitures et un parking intérieur pour dix.
Des immmenses plantes partout, surperbement bien entretenues.
Et un accueil chaleureux.
Johnny m'a dit à l'oreille : "C'est la fête ce soir, mais je répète mon tour 66, alors si tu as une critique à émettre ou quelque chose à proposer, c'est maintenant"
Et il m'a emmené dans son studio d'enregistrement perso de chez lui.
C'est comme un bunker. Plein d'endroits pour enregister "son par son"
Une énorme pièce  pour la batterie, ce qui est rare, afin que cela puisse dégager un vrai son.
Il m'at dit : "teste le micro".
J'ai testé le micro, il était impec.
Et il venu, dans la grande salle d'enregistrtement, lui avec une guitare accoustique et un micro
Et moi juste avec un micro pour la voix.
Il a commencé doucement afin que nous puissions accorder nos tessitures.
Et nous avons commencé, très très simplement par
"Toute la musique que j'aime, elle vient de là, elle vient du blues".
Quelques accords, on ne monte pas les voix encore, et puis, petit à petit, grâce à lui, son tempo, son regard et la confiance qu'il avait en moi, j'ai chanté de plus en plus juste (j'avais le retour dans le casque).
On l'a appelé à l'étage au-dessus.
Nous sommes remontés et là, il y avait au moins 70 personnes.
Ce qui m'a étonné dans cette soirée, c'est que tout était calme.
Les personnes présentes avaient besoin de se poser, de se reposer.
J'ai virvolté par par ci par là et Johhny m'a proposé de me  faire raccompagner avec son hélico perso car il voyait bien que j'étais fatiguée.
Ce que j'ai bien sûr accepté. La limousime qui m'attendait chez lui servirait pour un autre.
Une fois sur le toît, pendant que l'hélico tournait à donfe les manettes, Johnny m'a dit :
"Tu comprens bellelurette, je me dois à mes invités, mais je te confies entre de bonnes mains.
Une fois montée dans l'hélico, le sbire m'a déposé sur le toit de mon triplex.
Mon dieu, j'ai dû attendre au moins trois minutes avant que des femmes viennent m'accueillir et me prennent en main, une honte.
Car il fallait me déchausser, me déshabiller, et me poser dans mon lit, drapé d'ors et d'argent.
Et me ventiler, à l'aide de grandes feuilles de palmes, pour évincer la sueur accumulée lors de mon voyage, tout en me parfumant d'odeurs plus suaves les unes que les autres.
Soudain, l'une me dit : "Miss, votre bain est prêt".
- Où est mon peignoir, hurlais-je, et mes babouches ?
Après un rapide tour d'horizon, je vis qu'une poussière s'était posée sur ma statue préférée, je congédiai la femme sur le champ et parcouru les 150 mètres qui me séparaient de mon bain frileusement.
Dieu, ce n'est plus possible d'avoir du personnel dévoué de nos jours.
Quelle tristesse.

Partager cet article

Repost 0
Published by bellelurette - dans humour
commenter cet article

commentaires

Fredesk 22/05/2009 03:53

Alors bravo pour ton héritage récent : un séjour chez les stars et un apn neuf (offert par Johnny ?)  :)

bellelurette 22/05/2009 12:34


Johnny m'aurait offert un appareil beaucoup plus pointu que celui-ci...


Fredesk 21/05/2009 16:26

ciel, elle lui a glissé un billet de 78.71638$, elle a dû se tromper

bellelurette 21/05/2009 17:08


Tu crois ? Elle n'a pas vérifié, elle a pris le premier billet...


kickoff 21/05/2009 15:10

Rêve t on vraiment de tout ça ? pas sûre. j'aime pas d'Johnny, ça m'arrange !Ca ne te ressemble tellement pas d'être chiante et exigeante que ça ressemble plus à un cauchemard qu'à un rêve : Lullu habitée par un monstre d'égoïsme et d'une frivolité déconcertante, on aura tout vu !

bellelurette 21/05/2009 17:07


Tout ceci n'est que littérature ! J'aime bien imaginer des sitations...
Mais dans ma vie, j'ai tout de même cotoyer la Jet-Set, à Saint-Trop, c'est d'un chiant ! Mais quand on a pas un sou et que l'on est belle, cela facilite pour rentrer dans les boîtes de nuit et
boire du champ gratos !


Urban 21/05/2009 14:14

C'est pas toi que j'ai vu danser au bas des marches avec Tarantino hier soir Bonne journée et bon festival BelleluluBise

bellelurette 21/05/2009 17:05


Oui, tu as bien vu ! C'était moi. Nous étions beaux n'est-ce pas !


Cristophe 20/05/2009 17:21

"Logée au Carlton" : pfff... "sur un carton" plutôt !

bellelurette 21/05/2009 17:04


Un carton d'invitation ? C'est un peu trop petit riquiqui pour mon beau fessier !!!


C'est Moi !

  • : Bellelurette
  • Bellelurette
  • : Ce qui me vient au jour le jour.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Archives