Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog



Campagne blog sans pub
19 janvier 2009 1 19 /01 /janvier /2009 14:28
Le titre est pour me faire venir des visiteurs, étant donné que ma courbe a soudain augmenté. C'est sûr, dès que l'on parle de fric, comme par hasard, il y a du monde au portillon  !!!

Ah, ce que c'est drôle, ce que c'est drôle !

Je disais en réponse à je ne sais plus qui, que j'étais allée voir ma boulangère ce matin, et qu'elle me conseilla d'aller voir chez le photocopieur juste en face, il se ferait un plaisir de me reprendre toutes mes petites pièces.

Munie de mon beau pannier, avec dedans mes coupelles, le décompte des pièces, me voici arrivée chez lui.

J'attends un peu, normal, il est occupé à bidouiller un truc sur l'ordi, genre "la taille de la photo vous convient-elle ?".

Oups, c'est mon tour.

Je pose mon panier sur le comptoir,  lui explique ma venue et en deux coups de cuillers à pot, l'affaire fût conclue.

Il m'a payé "rubis sur l'ongle" comme on dit. Sans vérifier, sans compter. Normal, qui va compter des pièces de un centime d'euros alors que le magasin s'emplit de gens qui veulent des phototcopies, hein ?

De toute façon, je suis connue comme le loup blanc ici et quiconque arnaquerait quiconque, cela se saurait vite...

Même s'il n'y a pas "la place du village",  les rumeurs vont vite, et le moindre faux pas d'untel serait vite catalogué, fiché.

Et moi, je suis blanche comme neige. Jamais une entourloupe ni quoi que ce soit. Car j'ai fait table rase de mon passé en venant habiter ici.

OUI, j'ai volé. J'ai même volé dans le porte-monnaie de feu mon père. (j'avais 14 ans, il y a prescription..)
OUI, j'ai volé. Dans les magasins. Et énormément de choses.
OUI, même à un moment, je fûs cleptomane.

Jamais chez les ami(e)s. Dieu m'en garde ! (qu'est-ce qu'il vient foutre ici Dieu...), c'est une expression.

OUI je fus clepto. Je ne pouvais pas rentrer dans un magasin sans assouvir une espèce de vengeance sur la vie. Et avec la bonne conscience que 7% sont destinés à "pertes et profits", c'est-à-dire la casse, le vol et le reste.

Mais maintenant, je ne le suis plus.

Pourquoi ?

Parce qu'il y a deux ans environ,  je me suis faite 'gauler". J'étais dans un magasin bio et je le sentais que cela tournerait mal. Et tant mieux pour moi, en y réfléchissant bien. J'avais pris deux bidules, peu importe ce que c'était, en ayant soin de regarder s'il n'y avait pas de "bip".  Manque de pot, un des bips était encore plus caché que d'habitude.

Je sors du magasin, "Biiiiiip", ça sonne. Un homme me court après. Normal, il avait tout vu de mon manège.

Oh purée que j'étais mal dans mes baskets, ce jour-là....

J'ai tout rendu, je voulais même acheter un des produits volés. Le moins cher bien sûr.

Il n'a pas voulu et m'a dit de ne jamais refranchir le seuil de sa boutique.

Je me souviendrais toujours de ses yeux bleus, totalement exorbités, pour sauver son gagne-pain.

A partir de ce jour-là, je ne volas plus. Rien de rien de rien. Et au bout de deux ans, je suis fière de moi, car la tentation est grande. Même pas une pomme sur l'étal du marché, rien. Même pas un bonbon chez la boulangère, rien. Même pas tout ce qui est si facilement prenable, rien.

Rien de rien, je me suis faite la promesse que je ne volerais plus rien. Et c'est un fait acquis maintenant..

Mais l'Etat ? Hein ? N'est-ce pas lui le plus grand des voleurs ?
En toute impunité, cela va de soi.
Lui, il a tout les droits. De te ponctionner sur la TVA en premier.
 De te ponctionner sur ton travail, via les taxes en tout genre, de te ponctionner dans les casinos (ça c'est un clin d'oel à Juju qui se reconnaîtra)
De te ponctionner quand on croit que la Sécu va mal, parlons-en du fameux trou de la Sécu, alors qu'elle déborde à millions.

Bon, j'arrête, j'ai le coeur qui s'emballe.

Partager cet article

Repost 0
Published by bellelurette - dans coups de gueule
commenter cet article

commentaires

cocole 23/01/2009 07:45

tiens c'est bizarre que tu n'aimes pas écrire en vrai des lettres, c'est donc le clavier qui t'inspire?

bellelurette 24/01/2009 06:11


Je suis beaucoup plus rapide sur le clavier, ce qui me permet de suivre le cours de ma pensée plus facilement. Et c'est vrai qu'à force de ne plus écrire
physiquement, j'en perds l'habitude, et je n'aime pas les ratures, les biffages....


cocole 20/01/2009 12:23

bien oui, ton histoire ressemble à la mienne, sauf que moi j'étais toute jeunette quand je me suis fait prendre, mais je suis bien contente depuis longtemps d'avoir été guérie de ces tentations! il faut dire qu'à l'époque je n'avais pas d'argent de poche...alors, mais non, je ne me cherche pas d'excuses! j'assume.bonne journée !

bellelurette 21/01/2009 11:35


Il y a fort longtemps que je voulais écrire cet article, mais je voulais être sûre d'être "soignée" avant... N'empêche que cela me démange encore, surtout au
moment des fêtes... c'est, entre autre, pourquoi je ne bouge pas dans de telles occasions.
Je m'impose le droit de ne plus avoir le droit. Et pas seulement parce que je me suis faite choper. Je m'impose ce droit car ayant hérité de ma mère d'une somme qui me permet de mettre du beurre
dans mes épinards, et par respect pour elle, cela serait lui manquer de respect. Et pourtant, je pourrais encore profiter du système, aller aux restos du coeur ou autres associations caritatives.
Je l'ai encore fait l'année dernière, mais j'y étais obligée, car si je n'y allais pas, c'était la sécu qui ne comprenait pas. Système oblige. Alors tout ce que je récupérais par ce biais, j'en
faisais profiter ma bien-aimée d'aide ménagère, qui, elle, en avait grand besoin. Ma petite vietniamienne qui me manque.
A ce propos, j'ai reçu une carte de bonne année d'une femme dont j'ai mis un certain temps avant de savoir qui c'était... non, ce n'est pas de la part de ma petite vietnamienne, mais d'une autre
femme qui est partie à la retraite alors qu'elle faisait ses dernières missions. Faudrait peut-être que je lui réponde, tiens ! Mais moi et l'écriture par courrier, cela fait plus que deux ! J'vais
ptêt lui passer un coup de fil ?


Yog 20/01/2009 10:43

J'ai beaucoup ri à ton article. Moi aussi je volais par vengeance. J'ai encore chez moi des livres ou vynils de 1980/82. Je volais ma nourrice qui planquait ses liasses sous son matelas. Elle ne s'en rendait pas compte, il y en avait tellement. Fallait piquer la liasse pour que ça ne se voit pas. Ensuite, c'était tournée générale avec les copines ha ha ha !!!Evidemment, dès lors qu'on a des enfants, il faut se calmer....mais juste pour l'exemple car moi je les volerais bien encore tous ces Hypers-voleurs qui s'en mettent plein la poche à vendre des produits et qui font la ruine des producteurs. Bon je pourrais y passer la journée...Bonne journée!

bellelurette 21/01/2009 11:44


Oh oui, de l'argent par liasse, pour pas que cela ne se voit, je concède !!!
Je ne comprends pas pourquoi on arrête à partir du moment où l'on a des enfants.
C'est l'adage : "tu ne tueras point, tu ne voleras point..." et tous les trucs béni-oui-oui...
Ne pas tuer, je comprends. Mais ne pas voler, ahum, ahum...
D'ailleurs pour moi, il ne s'agissait pas de voler, mais de reprendre un tout petit peu de ce qui était déja à moi.
Je ne le refairais plus, certes, j'ai les reins bien trop petits par rapport aux Grands Voleurs...
Par contre, si tu veux que l'on fasse un Commando et aller piller un des Hyper-voleurs, je suis ton homme, ha ha !!!


apolonia 20/01/2009 07:58

qui vole un n'oeuf vole un boeuf ....mais qui vole deux mill boeuf ...vole deux mill n'oeuf !!!!!! héhé bon pour l'etat on savait déja hein !!!   quand a la fauche en magasin..... hum hum ptit maquillage et autres bricole ...mais promis jurer cracher (nan je crache pas sur ta page)  j'ai plus rien chaparder du jour ou j'ai  eue mon premier enfants !!!!!!!

bellelurette 21/01/2009 11:20


Je ne ferais donc jamais acte ici de tout ce que j'ai chapardé dans ma longue vie... D'ailleurs j'ai un peu oublié, je n'irais pas à la confess. Je ne suis jamais allée à la confess d'ailleurs. Je
n'ai jamais chapardé dans les petits magasins non plus... enfin je ne sais plus. L'oubli est-il pardonnable ? Tu crois que je vais aller pourrir en enfer pour mes méfaits ?


lapiequivole 20/01/2009 01:11

Chut, je suis ici incognito..Mais, je sais que tu me reconnaîtras...Je te le dis dans un murmure, j'ai volé aussi dans le porte-monnaie de ma mère, l'argent du lait qu'on emmenait aux voisins (parce que ma mère ne me donnait pas de sous pour ma semaine de pension, où, le jeudi, nous allions avec les copines boire un ptit blanc limé...J'ai aussi chapardé dans les magasins des bonbons..Si je te disais jusqu'à quel point...Un souvenir mémorable qui me reste de mon père...J'ai aussi fait partie d'une bande de chenapans de 14-15 ans..C'était à celui qui ramènerait le + beau trophée : parapluie, maquillage, livres, mobylette (non, là je rigole pour la mob)...Jamais je n'ai volé, tout comme toi chez un voisin ou un particulier...Question d'honneur...Et puis, ça m'a vite dégoûté..Jeune mariée, j'ai un peu chapardé du maquillage..Et puis, un jour, j'ai vu une femme prise avec son compagnon avec un chariot plein..La honte que j'ai resssenti pour cette femme...Ca m'a calmé aussi sec...Jamais mes enfants n'ont volé..Même pas un bonbon..Je leur ai posé la question en parlant de mes souvenirs d'enfance.De temps en temps, dans notre boutique, des voleurs viennent à 3 ou 4..On sait qu'ils viennent nous voler, ça se sent...Nous les surveillons...J'ai le coeur qui palpite, je me sens angoissée...On s'en fout de la cravate, du manteau, du blazer à 400euros (enfin, pas tout à fait)..Mais on se sent comme violés..Surtout que, souvent les voleurs ont des têtes qui ne sont pas notre clientèle habituelle...Quand on constate un vol, un jour 2 blazers, il faut aller à la gendarmerie passer des heures à attendre et à remplir un constat..Souvent, on se sent + coupable que victime dans ces lieux...Nous faisons ça pour les impôts....Bon, ce n'est pas une raison pour dire que l'état, c'est le + grand des voleurs..Ca, on le sait..Les banques aussi...La sécu aussi..Demain, je dois aller (mais j'ai pas envie) passer ma visite médicale du travail..Le patron doit nous y envoyer obligatoirement..Sinon, gare à ses fesses...80 euros...Si ça, c'est pas du vol..10mn à papoter avec la toubib...Allez, hop, le bidule sur l'oeil pour voir si on voit clair (j'ai un ophtalmo), un coup sur le genou, baisser vous, relevez-vous...Et hop, terminé....

bellelurette 21/01/2009 10:53


Un com aussi long, sûr que je ne peux que te reconnaître. Mais je ne dirais rien !


C'est Moi !

  • : Bellelurette
  • Bellelurette
  • : Ce qui me vient au jour le jour.
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Archives